Couverture 4G : Bouygues Telecom et SFR devant Orange selon nPerf

 

Orange n’est pas particulièrement mis en avant par le dernier baromètre nPerf sur la couverture 4G des opérateurs en France au cours de l’année 2018. Bouygues Telecom obtient le meilleur indice de couverture devant SFR. Orange est même bon dernier sur la 4G+.

orange sfr bouygues free 4g

Le baromère nPerf pour la couverture mobile en France a été publié ce 3 avril 2019 et fait le bilan de l’année 2018. L’un des principaux enseignements du rapport est qu’Orange ne domine pas autant la concurrence qu’on aurait pu le penser. C’est même Bouygues Telecom qui a obtenu le meilleur indice de couverture 4G pour l’année dernière avec un taux de 90,50%. Suit SFR juste derrière avec 89,97% puis Orange avec 88,28%. Sans surprise, Free a toujours un bon train de retard et obtient un score de 79,09%.

Orange déçoit sur la couverture 4G

Pour ce qu’il en est de la couverture nationale en 4G+, l’opérateur historique peine à briller également. Il se retrouve avec un taux de seulement 57,05% et est bon dernier du classement. Celui-ci est cette fois dominé par SFR, qui obtient un taux de 66,64%. Bouygues Telecom est à 64,29% et Free à 62,53%.

Étonnant alors qu’Orange est pourtant le bon élève du déploiement de la 4G selon l’Agence Nationale des Fréquences (ANFR). D’ailleurs, il indique couvrir près de 99% de la population en 4G comme SFR et Bouygues Telecom (alors que Free Mobile revendique 92% de la population couverte par la 4G).

Alors comment expliquer cette performance décevante d’Orange mesurée par nPerf ? Serait-il moins bon en pratique que sur le papier ? Penchons-nous sur la méthodologie de nPerf pour en savoir plus. « Du 1er janvier 2018 au 31 décembre 2018, nPerf a collecté 2 milliards de mesures sur 143 370 appareils différents pour l’ensemble du territoire métropolitain, Corse comprise », indique le baromètre. « La quantité et la répartition des mesures et des utilisateurs sont suffisamment importantes pour obtenir un panel représentatif d’une part conséquente de la population française », précise le rapport.

Ces mesures sont collectées grâce à l’application Android nPerf (pas d’iOS, Apple ne fournissant pas aux développeurs les API nécessaires à la récupération de telles données). Les chiffres sont donc indicatifs, mais paraissent suffisamment fiables et surtout reflètent une véritable expérience utilisateurs, au contraire de la communication de l’Arcep ou des opérateurs eux-mêmes.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
sfr arcep baisse prix fibre
SFR : l’Arcep exige que l’opérateur baisse les prix de la fibre

SFR va devoir baisser les tarifs d’accès des réseaux fibre mutualisés, et notamment ceux proposés à Bouygues Telecom. L’opérateur avait justement contesté les prix instaurés par SFR auprès de l’Arcep en début d’année 2020. L’Arcep a tranché. SFR va revoir…

free
5G : Free promet des offres généreuses au « juste prix »

Free s’apprête à dévoiler ses premières offres 5G. Après Orange, SFR et Bouygues Télécom, l’opérateur de Xavier Niel dévoilera ses forfaits dans les prochaines semaines, le jour du lancement de son réseau. Fidèle à son ADN, Free s’engage à proposer des…

orange hausse trafic internet
Orange : le trafic Internet augmente de 20% avec le reconfinement

Orange assure que le trafic Internet est en hausse de 20% depuis le reconfinement. Selon l’opérateur, le recours au télétravail, les plateformes de streaming comme Netflix et les jeux en ligne sont les principaux responsables de cette augmentation. En ce…

5g
5G : lancement aujourd’hui en France mais personne n’y a accès

Ce mercredi 18 novembre 2020, les fréquences 5G qui permettront de se connecter au réseau du futur sont finalement activées. Dans les faits, il faudra plutôt attendre le mois de décembre pour profiter de la 5G avec un smartphone compatible.  Á partir…

premier satellite chinois 6g
La chine place le premier satellite 6G en orbite

Alors que la 5G ne démarrera dans certains pays que dans les prochaines semaines, voire prochains mois, une université chinoise a placé en orbite le premier satellite compatible 6G. L’événement a eu lieu dans la matinée du 6 novembre. Le…