Coronavirus : Waze ne signalera plus les contrôles de police jusqu’à la fin du confinement

 

Le coronavirus (COVID-19) a conduit Waze à supprimer temporairement le signalement des contrôles policiers. Certains usagers utilisaient en effet l'application pour se soustraire aux mesures de confinement. L'application affiche par ailleurs un nouveau message d'avertissement lors de l'ouverture.

Waze
Crédits : Waze

Waze est une application bien connue des automobilistes. Désormais propriété de Google depuis 2013, cette application permet, grâce au concours des autres automobilistes (ce que l'on appelle, dans la langue vernaculaire, le crowdsourcing) de signaler quantité d'événements sur la route, comme des accidents, voitures arrêtées, obstacles, dégradation brutale de la météo… mais aussi des contrôles policiers. En temps normal, cette dernière fonctionnalité fait déjà débat.

Waze était devenu le meilleur outil pour éviter les contrôles piétons

Or, depuis la mise en place, en France, de mesures de confinement strictes pour enrayer la pandémie de coronavirus, aux automobilistes se sont ajoutés des piétons tentés de se soustraire ainsi à d'éventuels contrôles de police, et crapahuter comme si de rien n'était dans les rues désertes. LCI rapporte en effet qu'à Paris, comme, on l'imagine aussi dans d'autres villes, les points de contrôle mobiles mis en place par la police pour contrôler les attestations de déplacement dérogatoires étaient presque tous signalés dans Waze.

De quoi susciter une vague de critiques qui a poussé Waze à réagir au cours du weekend. L'application explique à LCI que la fonction de signalement de la présence des forces de l'ordre a été totalement supprimée de Waze depuis ce weekend. Par ailleurs l'application affiche désormais une fenêtre popup à l'ouverture de l'application. On peut y lire : “confinement général en France. Ne conduisez qu'en cas de nécessité absolue. Dans ce cas emportez votre attestation de déplacement dérogatoire”.

Lire également : on peut désormais signaler des dangers sur la route dans Google Maps comme sur Waze

Le confinement en France est une mesure obligatoire, par ailleurs indispensable pour maîtriser l'épidémie de coronavirus, et tenter de limiter ses conséquences en termes de mortalité et d'encombrement des hôpitaux. En cas de non présentation aux forces de l'ordre, ou de non conformité de l'attestation de déplacement dérogatoire, une amende de 135 € est prévue. Amende qui peut passer à 1500 € en cas de récidive dans les 15 jours, et à 3700 € assortie de jusqu'à six mois d'emprisonnement pour les multirécidivistes.

Source : LCI



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos dernières applications !