Coronavirus : Decathlon offre les plans de son masque de snorkling au personnel soignant

Maj. le 27 mars 2020 à 13 h 06 min

Face à la pénurie de masques de protection subie par le personnel soignant, Decathlon travaillerait sur une adaptation de son fameux masque de snorkling appelé Easybreath. Grâce à une valve imprimée en 3D pour réguler l’afflux d’air, cet accessoire sportif pourrait pallier le manque de protection.

decathlon easybreath

Deux produits liés au coronavirus sont en rupture de stock national : du gel hydroalcoolique et des masques de protection. Une grande partie de leur approvisionnement est destiné aux hôpitaux et aux personnels soignants (médecin de ville, pharmacien, etc.) qui aident les malades. Mais il en manque toujours cruellement. Plus encore que pour le gel hydroalcoolique, qui peut être remplacé par du savon, le manque de masques est certainement le plus gênant. Certains personnels soignants sont même parfois amenés à produire des masques en tissu dont l’efficacité n’est pas prouvée.

Lire aussi : Coronavirus : comment nettoyer et désinfecter votre smartphone de fond en comble !

Parmi toutes les bonnes initiatives menées par les industriels pour apporter des solutions à cette pénurie, celle de Decathlon est très intéressante. La marque sportive a créé, il y a trois ans, un masque de plongée appelé Easybreath. Vous en avez certainement déjà vu à la plage ces derniers étés : il s’agit d’un masque qui couvre tout le visage et qui intègre un tube recourbé qui sert de tuba. C’est idéal pour le snorkling. Face au manque de masque, certains hôpitaux italiens auraient pris contact avec la marque pour demander si le masque pourrait être adapté, raconte le quotidien Les Échos.

Une valve imprimée en 3D pour réguler l’air

Decathlon travaille donc sur la conversion de ce masque en un accessoire de protection pour le personnel soignant. Pour cela, il faut remplacer la partie tuba par une valve qu’il faut imprimer en 3D. Cette valve régule l’arrivée d’air dans le masque. Cette solution n’est pas encore approuvée, puisque des tests sont encore en cours en France comme en Italie pour confirmer que cette solution protège bien le porteur. Bien évidemment, la marque de sport rappelle que la version commerciale du masque ne peut servir à se protéger ou à protéger les autres du virus.

De nombreuses initiatives sont en cours parmi les industriels et les distributeurs pour aider les soignants et les malades atteints par le coronavirus. Nous rapportions hier dans nos colonnes la décision d’Amazon de livrer des kits de dépistage dans la région de Seattle où est domicilié le géant du commerce électronique.

 



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
6G : Samsung compte lancer le successeur de la 5G dès 2028

Samsung explique dans un « livre blanc » qu’il compte lancer la 6G à l’horizon 2028. Le constructeur en profite pour décrire les contours de la technologie et ses apports face aux réseaux 5G qui ne sont pas encore disponibles partout. Samsung…

ARM : le concepteur des puces des smartphones va bientôt changer de main

ARM Holdings, à l’origine de la technologie des puces (ou SoC) des smartphones (Android et iOS) pourrait être cédé par le japonais SoftBank qui l’avait acheté en 2016. Nombre d’acteurs de l’industrie pourraient être intéressés par cette transaction dont le…