Changer de smartphone : 55% des consommateurs préfèrent désormais attendre entre 3 et 5 ans

Maj. le 26 août 2019 à 10 h 09 min

On change de smartphone de moins en moins souvent : c’est ce que semble confirmer une étude réalisée aux Etats-Unis par l’opérateur virtuel Ting. Ainsi le cycle de renouvellement passerait de 2 ans à entre 3 et 5 ans pour une majorité de consommateurs.

L’opérateur virtuel américain Ting a commandé une étude pour mieux comprendre les pratiques des consommateurs en matière de changement de mobile. Nous vous avons déjà parlé de ses conclusions autour de la prise jack – dont la disparition ne semble plus poser problème à une écrasante majorité d’acheteurs. Mais les conclusions de l’étude – réalisé à partir d’un échantillon de plus de 3600 répondants – en matière de cycle de renouvellement valent également le détour.

Les consommateurs ne veulent plus changer de smartphone tous les deux ans

Ainsi on apprend que 36% des répondants avaient changé de smartphone il y a plus de deux ans lors de l’enquête. 47% des répondants affirment avoir gardé leur dernier smartphone entre trois et cinq ans. Une proportion qui monte à 55% lorsqu’on y ajoute les répondants qui ont gardé leur dernier smartphone plus de 5 ans. Le phénomène est surtout amplifié par la tranche 55-64 ans qui sont 50% à conserver leur smartphone entre trois et cinq ans.

A l’inverse, les 18-24 ans sont 40% à avoir gardé leur dernier smartphone un an ou moins. Ce qui représente au total 15% des répondants. Ceux qui gardent leur smartphone deux ans résistent, à 30% du total de l’échantillon, mais leur proportion diminue inexorablement enquête après enquête.  L’opérateur estime que « le cycle de deux ans est davantage une fabrication par les grands opérateurs qu’une nécessité. C’est le résultat de contrats, pas d’un déficit technologique ».

Aux Etats-Unis, le modèle des smartphones subventionnés et des forfaits avec engagement de deux ans reste plutôt la norme ; même si l’achat de smartphones nus débloqués progresse. Reste que la maturité du marché, et le peu d’innovations séduisantes d’une itération à l’autre semblent expliquer en grande partie pourquoi les consommateurs se contentent plus longtemps de leur smartphone.

Les propriétaires d’iPhone sont plus nombreux à switcher vers Android

Ainsi la principale raison de changer est à 32% que « le téléphone ne fonctionnait pas aussi bien qu’avant », suivi à 23% du cortège de « téléphones cassés, endommagés ou perdus ». L’obsolescence représente 18% des réponse, tandis que le désir d’avoir le dernier modèle n’a été cité que par 10% des répondants. Enfin, l’étude de Ting qui sur-représente un peu le nombre d’utilisateurs Android américains (65% dans l’étude contre 44,08% en réalité dans le pays), donne également quelques données sur la concurrence iOS / Android.

Ainsi, 94% des utilisateurs Android choisissent un autre smartphone Android – contre 6% qui choisissent un iPhone. 78% des utilisateurs d’iPhone choisissent un iPhone contre 22% qui switchent de l’iPhone à un autre smartphone Android.  Ce qui semble montrer une inflexion par rapport aux précédentes enquêtes : le nombre de switchers qui passent d’un iPhone à Android semble bien en augmentation.

Que pensez-vous des conclusions de cette étude ? Combien de temps gardez-vous généralement un smartphone ? Partagez votre retour dans les commentaires.

Source : Ting



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Windows 10 : le RCS débarque sur PC dans Votre téléphone, grâce à Samsung

Les utilisateurs Windows 10 qui ont acheté l’un des Galaxy S20 bénéficient dès aujourd’hui d’une messagerie enrichie RCS dans l’application Votre téléphone. Les utilisateurs qui souhaitent profiter de cette fonctionnalité doivent obligatoirement passer par l’application de messagerie de Samsung sur…

MWC 2020 : le salon est finalement annulé, la facture risque d’être salée !

Mercredi 12 février 20:00 –  L’organisateur du MWC a finalement décidé d’annuler devant la désaffection de nombreux participants, comme Orange, Nokia, Sony ou encore Intel. « La préoccupation mondiale relative à l’épidémie de coronavirus, les inquiétudes sur les voyages et d’autres…

Ondes : non, rien ne prouve que les smartphones provoquent des cancers

Aucune étude ne prouve que les smartphones, ou plus généralement les téléphones portables provoquent des cancers. La Food and Drug Administration (FDA) explique avoir vérifié les données de 200 études réalisées sur des animaux ou des humains pour en arriver…

Les Etats-Unis contournent la Loi pour espionner des millions de smartphones

Les Etats-Unis ont acheté des données commerciales de localisation de smartphones. Cette base de données permettrait à plusieurs administrations dont la police aux frontières et l’immigration de comprendre les mouvements de migrants latino-américains qui traversent clandestinement la frontière. Le Wall…

Smartphones : les enfants reçoivent leur premier téléphone à 9 ans

Les enfants reçoivent leur premier smartphone en moyenne à l’âge de 9 ans et neuf mois, révèle une étude réalisée par Médiamétrie. Pourtant, de nombreux parents se disent inquiets que leurs enfants ne deviennent dépendants aux écrans.  Ce lundi 10 février 2020,…