Changer de smartphone : 55% des consommateurs préfèrent désormais attendre entre 3 et 5 ans

 

On change de smartphone de moins en moins souvent : c'est ce que semble confirmer une étude réalisée aux Etats-Unis par l'opérateur virtuel Ting. Ainsi le cycle de renouvellement passerait de 2 ans à entre 3 et 5 ans pour une majorité de consommateurs.

L'opérateur virtuel américain Ting a commandé une étude pour mieux comprendre les pratiques des consommateurs en matière de changement de mobile. Nous vous avons déjà parlé de ses conclusions autour de la prise jack – dont la disparition ne semble plus poser problème à une écrasante majorité d'acheteurs. Mais les conclusions de l'étude – réalisé à partir d'un échantillon de plus de 3600 répondants – en matière de cycle de renouvellement valent également le détour.

Les consommateurs ne veulent plus changer de smartphone tous les deux ans

Ainsi on apprend que 36% des répondants avaient changé de smartphone il y a plus de deux ans lors de l'enquête. 47% des répondants affirment avoir gardé leur dernier smartphone entre trois et cinq ans. Une proportion qui monte à 55% lorsqu'on y ajoute les répondants qui ont gardé leur dernier smartphone plus de 5 ans. Le phénomène est surtout amplifié par la tranche 55-64 ans qui sont 50% à conserver leur smartphone entre trois et cinq ans.

A l'inverse, les 18-24 ans sont 40% à avoir gardé leur dernier smartphone un an ou moins. Ce qui représente au total 15% des répondants. Ceux qui gardent leur smartphone deux ans résistent, à 30% du total de l'échantillon, mais leur proportion diminue inexorablement enquête après enquête.  L'opérateur estime que “le cycle de deux ans est davantage une fabrication par les grands opérateurs qu'une nécessité. C'est le résultat de contrats, pas d'un déficit technologique”.

Aux Etats-Unis, le modèle des smartphones subventionnés et des forfaits avec engagement de deux ans reste plutôt la norme ; même si l'achat de smartphones nus débloqués progresse. Reste que la maturité du marché, et le peu d'innovations séduisantes d'une itération à l'autre semblent expliquer en grande partie pourquoi les consommateurs se contentent plus longtemps de leur smartphone.

Les propriétaires d'iPhone sont plus nombreux à switcher vers Android

Ainsi la principale raison de changer est à 32% que “le téléphone ne fonctionnait pas aussi bien qu'avant”, suivi à 23% du cortège de “téléphones cassés, endommagés ou perdus”. L'obsolescence représente 18% des réponse, tandis que le désir d'avoir le dernier modèle n'a été cité que par 10% des répondants. Enfin, l'étude de Ting qui sur-représente un peu le nombre d'utilisateurs Android américains (65% dans l'étude contre 44,08% en réalité dans le pays), donne également quelques données sur la concurrence iOS / Android.

Ainsi, 94% des utilisateurs Android choisissent un autre smartphone Android – contre 6% qui choisissent un iPhone. 78% des utilisateurs d'iPhone choisissent un iPhone contre 22% qui switchent de l'iPhone à un autre smartphone Android.  Ce qui semble montrer une inflexion par rapport aux précédentes enquêtes : le nombre de switchers qui passent d'un iPhone à Android semble bien en augmentation.

Que pensez-vous des conclusions de cette étude ? Combien de temps gardez-vous généralement un smartphone ? Partagez votre retour dans les commentaires.

Source : Ting



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
robot
Emploi : les robots feront la moitié du travail d’ici 2025

L’emploi sera de plus en plus marqué par la robotisation. Le Forum de Davos (FEM) prédit que la moitié du travail sera assuré par des machines d’ici 2025 – rendant bientôt le travail humain minoritaire. Une révolution qui pourrait accroître…

chromeImg02 1
Windows 10 fonctionne maintenant à 100% sur les Chromebook

Chrome OS a désormais un nouveau tour dans son sac. Il est en effet possible d’y faire tourner Windows 10 grâce à la société Parallels, qui propose une virtualisation de l’OS de Microsoft. A noter que cette solution n’est pour…

molotov 12 millions utilisateurs
Molotov compte 12 millions d’utilisateurs et améliore ses offres payantes

Molotov revendique désormais jusqu’à 12 millions d’utilisateurs. Pour marquer le coup, la plateforme française a décidé d’enrichir ses offres payantes, Molotov Plus et Molotov Extended, sans augmenter le prix de l’abonnement. On fait le point sur les nouveautés de Molotov.  Quelques jours…