Votre Tesla pourrait bientôt se recharger sans fil en roulant sur l’autoroute

 

Un chercheur de l'université de Cornell (Etats-Unis) affirme avoir trouvé la formule magique pour recharger les voitures électriques comme les Tesla en roulant directement sur l'autoroute. Il s'appuie pour cela sur une vielle invention de Nikola Tesla ainsi que sur son expertise des communications haute fréquences dans le domaine spatial. Le chercheur ne s'arrête pas là et conceptualise le fonctionnement de la recharge sur autoroute. Sa technologie est plusieurs ordres de magnitude plus fiable que les tentatives actuelles de recharge sans fil de véhicules électriques en mouvement. 

Voiture électrique recharge sans fil

Le chercheur Khurram Afridi de l'Université de Cornell vient de publier ses dernières trouvailles pour charger les voitures électriques comme les Tesla directement sur l'autoroute. Un domaine qui fait l'objet d'intenses recherches à l'heure actuelle. Jusqu'ici les démonstrations butaient essentiellement sur l'efficience de ce mode de charge, en chute libre lorsque le véhicule roule. La technologie développée par Khurram Afridi multiplie l'efficience de la recharge sans fil en mouvement par 200. Tout en brisant les coûts de la technologie.

Selon ses calcul, on pourrait dès lors envisager de vrais systèmes de recharge sans fil directement intégrés aux autoroutes et à certaines intersections. Il conceptualise d'ailleurs le système dans la vidéo que vous pouvez consulter en fin d'article. Concrètement les usagers n'auront qu'à changer de file pour rejoindre une partie de l'autoroute équipée de chargeurs à induction. A la fin de la recharge, le conducteur n'a plus qu'à revenir sur les files normales. Si cela se concrétisait, cela ferait tomber l'une des dernières barrières à l'achat des voitures électriques.

Et si votre Tesla se chargeait dès que vous roulez ?

L'autonomie de ce type de véhicule pourrait devenir virtuellement infinie. Mais ce n'est pas le seul avantage. En effet, les véhicules électriques qui reposeraient sur un tel mode de charge n'auraient pas besoin d'embarquer de batteries aussi imposantes. Ce qui pourrait contribuer à les démocratiser en réduisant les coûts, tout en réduisant énormément l'impact environnemental de la fabrication des voitures électriques. Surtout, cela permettrait de mieux contrôler la source des énergies qui servent à recharger les voitures électriques.

On peut en effet imaginer que cette file spéciale pourrait être alimentée exclusivement par des éoliennes et des fermes photovoltaïques installées en bordure de route. Jusqu'alors les technologies de recharge à induction pour voiture électrique reposaient sur des courants alternatifs à basse fréquence. Le problème de cette approche c'est qu'elle aboutit à un système prohibitivement coûteux à installer, tout en étant peu efficient et en exposant les conducteurs à des niveaux d'ondes électromagnétiques largement supérieurs aux seuils autorisés.

Des voies de charge sur autoroute, mais aussi aux intersections

Khurram Afridi a eu l'idée de combiner avec succès une veille invention de Nikola Tesla avec son expertise dans le domaine des télécommunications spatiales. Ce qui l'a aiguillé vers une approche qui mélange l'induction électrique via un courant alternatif et la transmission d'énergie à haute fréquence. Ce qui résout la plupart des problèmes constatés jusqu'alors. Concrètement, deux plaques de métal isolées électriquement son apposées en sandwich sur la route. Les deux plaques sont connectées à un courant électrique haute fréquence. Cette interaction transmet l'énergie à un système semblable sous le véhicule.

Lire également : Ce concept futuriste de moto électrique purifie l'air et se recharge sans fil

Le courant généré sert alors directement à charger la batterie. Bien sûr, pour que cela fonctionne, il faudra encore réaliser des tests avant d'envisager d'importants efforts financiers pour équiper les autoroutes. Néanmoins l'approche est bien moins coûteuse que ce que ne laissaient envisager les technologies antérieures. En plus d'une file sur les autoroutes, Khurram Afridi suggère d'installer le système devant les panneaux Stop et les feux rouges.

Source : The Next Web



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !