Cette carte cache une antenne qui transforme la 5G en électricité !

 

Des chercheurs de l'Université Georgia Tech ont mis au point une petite antenne au format carte de crédit capable de transformer les signaux des antennes 5G mmWave en un peu d'électricité pour alimenter des objets connectés. On parle ici de quelques microwatts-heure à une distance d'environ 150 mètres d'une antenne 5G. 

Carte antenne 5G
Crédits : Christopher Moore, Georgia Tech

Vous avez peut être déjà entendu parler de chercheurs qui cherchent à collecter de l'énergie utilisable à partir des signaux des routeurs WiFi. Or, une équipe de l'Université de Georgia Tech affirme avoir mis au point une technologie révolutionnaire pour faire la même chose avec les signaux 5G. On ne parle pas ici de n'importe qu'elle 5G – la quantité d'énergie émise par les antennes actuellement disponibles en France, par exemple, est bien trop faible et diffuse pour arriver à collecter quoi que ce soit de significatif – à moins d'être très près, à quelques mètres, de l'émetteur.

A la place, les chercheurs s'intéressent au réseau mmWave, qui sera composé de nombreux petits émetteurs individuellement peu puissants, mais qui ensemble, dans les zones denses, font en sorte de rendre ce type de collecte possible. Surtout ils ont développé un type d'antenne qui permet spécifiquement de collecter ce type d'énergie et de la transformer en quelque chose d'utilisable par des objets connectés. Leur antenne commet en prime l'exploit d'être aussi petite qu'une carte de crédit, et d'être très bon marché à fabriquer (il suffit de l'imprimer avec des matériaux conducteurs), là où les tentatives passées étaient à peu près tout le contraire.

L'idée n'est pas de collecter beaucoup d'énergie. En raison des normes très strictes en vigueur, les émetteurs mmWave n'émettront qu'à faible puissance avec moins d'un volt par mètre au plus près de l'émetteur. Mais avec leur ingénieuse antenne les chercheurs parviennent à obtenir quelques microwatts-heure, suffisants pour entretenir la batterie d'un objet connecté très basse consommation. Dans leur étude on peut lire : “sans le savoir, les architectes de la 5G ont, de facto, créé un réseau électrique sans fil capable d'alimenter des appareils à des distances bien supérieures aux technologies actuellement disponibles“.

Lire également : Huawei développe une recharge sans fil à plusieurs mètres de distance

Ces derniers pensent même qu'il ne serait pas impossible que les opérateurs deviennent également, demain, des sortes de fournisseurs d'énergie pour objets connectés. Et de rappeler que leur activité, initialement exclusivement centrée sur la voix, est aujourd'hui bien plus diversifiée – et que les appels voix ont été depuis plusieurs années supplantés par la data. Que pensez-vous de cette perspective ? Partagez votre avis dans les commentaires.

Source : New Atlas



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !