Canal + cesse la diffusion des chaînes du groupe TF1, les abonnés sont dans la panade

 

Canal + a renoncé diffuser les chaînes du groupe TF1 sur son offre. Les abonnés doivent donc trouver une autre solution. Le groupe Canal + dénonce les exigences démesurées de TF1, qui ne cessent de gonfler avec la diffusion prochaine de la Coupe du Monde de football.

TF1
Crédits : Julien Chatelain

Les abonnés de Canal+ ne peuvent désormais plus regarder les chaînes du groupe TF1 ou accéder au service MyTF1. Le signal a été coupé par le groupe à la suite de l’échec des deux camps à trouver un accord.

Ce sont donc 5 chaînes qui disparaissent purement et simplement de l’abonnement Canal : TF1, TMC, TFX, TF1 séries films et LCI. Pour regarder ces programmes, les abonnés devront soit changer de fournisseur, soit passer par un service tiers comme Molotov (payant), soit tout simplement passer par le service en ligne MyTF1 sur un navigateur ou une application sur smartphone.

A lire aussi – Xavier Niel estime que la fusion TF1-M6 va “créer un monstre”, Martin Bouygues se moque de lui

TF1 et Canal se livrent une guerre des tarifs

TF1 a annoncé la nouvelle dans un communiqué. La première chaîne dit regretter que ses canaux gratuits ne soient plus disponibles alors que les utilisateurs continuent de payer leur abonnement.

Les deux parties se renvoient la balle, puisque Canal + dénonce la cupidité de son ancien partenaire dans un autre communiqué :

« Le Groupe TF1, fort de sa position dominante, exige en particulier le versement d’une rémunération très conséquente pour ses chaînes gratuites de la TNT »

Ainsi, aucun accord n’a été trouvé au 31 août, date de la fin de contrat entre les deux géants. Le signal a donc été purement et simplement coupé par Canal + et ce sont les abonnés qui trinquent. Ce n’est pas la première fois que les deux groupes connaissent un cas similaire. Comme l’indique Ouest France, Canal avait déjà désactivé les chaînes de son offre en 2018. Finalement, un accord avait été trouvé. A l’époque, c’était la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, qui était intervenue directement.

On peut donc espérer une issue pacifique au conflit, mais pour le moment, la situation laisse les utilisateurs dans la panade. Ces derniers payent pour un service qu’ils n’ont pas.

Source : Ouest France



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !