Canal+ accuse TF1 d’exiger des prix délirants pour diffuser des chaînes gratuites

 

Lors de la conférence de rentrée du groupe Canal+ donnée ce mercredi soir, le patron de la chaîne cryptée Maxime Saada est revenu sur le litige qui l'oppose à TF1. Le cadre dénonce les prix délirants demandés par TF1 pour diffuser des chaînes gratuites, comparant même les exigences de la Une à celles de gros studios américains comme Sony ou Universal.

affaire canal+ TF1
Crédits : Pixabay

Comme vous le savez probablement, Canal+ a décidé ce 2 septembre 2022 de couper la diffusion des chaînes du groupe TF1 sur ses différentes offres. Depuis cette date, les abonnés Canal+ ne peuvent plus accéder à TF1, TF1 Series Films, TMC, LCI et TFX. La raison ? Les deux groupes n'ont pas réussi à trouver un accord concernant la diffusion des chaînes TF1.

Cette coupure concerne tout de même 5,4 millions de foyers, dont près de 2 millions situés en zone blanche et qui dépendant du service TNT Sat. Cette situation a déjà des conséquences visibles sur les audiences des chaînes TF1, puisque le JT de la Une est régulièrement dépassé par le journal de France 2 depuis la coupure du signal.

Depuis le début de cette affaire, Canal+ a pointé du doigt les exigences financières démesurées de TF1, avec une augmentation du prix demandé de 50% si l'on en croit les premières déclarations de Maxime Saada. Pour la chaîne cryptée, il est incompréhensible de devoir payer TF1 pour des chaînes disponibles gratuitement via la TNT.

Ce mercredi 14 septembre, le groupe Canal+ a donné sa conférence de rentrée dans ses locaux flambant neufs devant un parterre de journalistes. Bien entendu, cette affaire était sur toutes les lèvres, et Maxime Saada n'a pas échappé aux questions des médias sur le sujet. Le patron s'est dit évidemment particulièrement préoccupé par cette situation.

A lire également : Affaire TF1/Canal+ – Molotov attaque à son tour la chaîne du groupe Bouygues

Le patron de Canal+ dénonce les exigences délirantes de TF1

C'est un sujet pour nous, surtout à l'aube de la fusion potentielle entre TF1 et M6. Si on commence à payer à des chaînes gratuites des sommes qui sont aujourd'hui consacrées à des programmes payants, on est en contradiction avec ce que nos abonnés souhaitent. Nos abonnés ne souhaitent pas payer pour des chaînes qui sont gratuites ailleurs. Expliquer à quelqu'un que s'il n'est pas abonné à Canal, c'est gratuit et que s'il est abonné à Canal, ça devient payant, c'est incompréhensible pour lui”, assure-t-il.

Le leader du groupe a ensuite enfoncé le clou en déclarant que les exigences financières de TF1 étaient délirantes et dignes de grands groupes américains : “Les montants dont on nous parle, ce sont des montants qui sont comparables quand on dit qu'on a signé avec Sony et Universal. On parle de ces eaux-là. Ce n'est pas possible pour nous de s'engager dans une voie comme ça qui serait préjudiciable à un moment donné pour nos abonnés, d'une manière ou d'une autre”. 

Pour l'instant et faute d'accord, les deux groupes ont décidé de régler la question devant les tribunaux. TF1 a porté plainte contre Canal+ ce 7 septembre 2022 dans l'espoir d'obtenir le rétablissement des chaînes sur TNT Sat (une migration vers l'offre satellite EutelSat pourrait être proposée aux clients TNT Sat si la situation persiste). La décision sur ce sujet est attendue le 22 septembre. De son côté, Canal+ a déposé une assignation devant le tribunal de commerce de Nanterre contre le groupe TF1 pour abus de position dominante ce 8 septembre 2022.

Source : Ozap



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !