Bug Facetime : un ado a prévenu Apple une semaine avant le scandale

Le bug Facetime qui permettait d’espionner son correspondant en accédant au micro de son iPhone a été découvert par un adolescent de 14 ans quelques jours avant que l’affaire n’éclate. Malgré de nombreux messages envoyés via différents canaux, Apple a tardé à réagir.

Facetime bug

 

Le 28 janvier 2019, Apple a annoncé avoir désactivé les appels de groupe de FaceTime en attendant de corriger une faille de sécurité qui permettait à n’importe qui d’écouter une personne possédant un iPhone ou un iPad, et ce, à son insu. Le bug Facetime fait énormément de bruit ces derniers jours et certains utilisateurs sont même allés jusqu’à poursuivre Apple en justice. Nous apprenons aujourd’hui que la faille en question avait été découverte environ une semaine avant que l’affaire n’éclate.

Facetime : le bug avait été découvert par un ado quelques jours avant

Un adolescent américain avait mis par hasard le doigt sur le problème qui touchait Facetime. Il a ensuite averti sa mère, une avocate. Jusque-là, rien de très particulier. Ce qui créé la polémique, c’est surtout le retard qu’a accusé la firme de Cupertino à réagir. Michele Thompson, la mère de l’ado a expliqué sur les réseaux sociaux qu’elle a essayé de contacter les services d’Apple dès le 21 janvier, et ce, via différents canaux.

Elle affirme être passée par plusieurs tweets, messages Facebook, emails, fax, mais aussi par des appels au service d’assistance de la firme. « J’ai fait de mon mieux pour leur signaler, mais ils ne m’ont pas écouté ». Pour elle, les équipes d’Apple étaient au courant d’autant qu’un assistant de l’entreprise a fini par lui répondre pour expliquer que les signalements de bugs se font par les développeurs.

Elle affirme s’être inscrite et avoir suivi la procédure. Mais rien de concret n’a suivi. « C’est épuisant et exaspérant (…)  Il est extrêmement difficile pour un particulier de signaler ce genre de chose et de se faire remarquer » , estime Michele Thompson.

Il a fallu que le bug soit relayé par la presse quelques jours plus tard pour que Apple annonce la désactivation des appels de groupe Facetime introduits dans iOS 12. La fonctionnalité est le facteur responsable de la faille. « Je suis sûr qu’ils [Apple, ndlr] reçoivent beaucoup de faux rapports, mais c’est frustrant parce qu’il n’y a pas de moyen clair de signaler ce genre problème ». Apple a affirmé dans un communiqué avoir identifié le problème et promet de déployer une mise à jour dans la semaine.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Apple : un iPad 7 avec écran 10,2 pouces à l’automne 2019 ?

Apple devrait lancer une nouvelle génération d’iPad, la septième, à l’automne 2019. Cet iPad 7 embarquerait un écran de 10,2 pouces, plus grand que celui de son prédécesseur. Autre information : les iPhone qui seront présentés à la rentrée ne…

Apple pourrait lancer un iPad 5G à écran pliable

Apple serait en train de plancher sur un iPad pliable plutôt qu’un iPhone. La firme de Cupertino prendrait le contre-pied de ses concurrents sous Android, Samsung et Huawei en tête, en misant sur une tablette. Celle-ci aurait une diagonale d’écran…

iOS 13, iPadOS : comment installer la bêta publique

iOS et iPadOS sont enfin disponibles pour tous ceux qui voudraient les tester : la première bêta publique est enfin disponible. Il était depuis quelques semaines déjà possible de tester les nouvelles versions des systèmes d’exploitation mobile de la firme…