Brave pour Android : cette alternative à Chrome vous fait gagner de l’argent en regardant de la pub

Brave, l’alternative à Google Chrome permet désormais aux utilisateurs d’Android de gagner de l’argent en regardant de la pub. Le programme Brave Ads a été lancé avec pour objectif de réinventer la publicité sur le web. Voici comment vous pouvez être récompensé grâce aux publicités que vous regardez sur votre smartphone.

Brave vous rémunère pour regarder des pubs sur Android

Brave continue d’innover pour conforter son image de navigateur web qui bouscule les codes. Le respect de la vie privée et le blocage du pistage publicitaire sont ses principaux arguments, mais les utilisateurs ont une nouvelle raison de rester attachés au navigateur alternatif qui veut faire les choses différemment de Google Chrome. Présenté en avril dernier et lancé dans un premier temps sur Windows, macOS et Linux, le programme Brave Ads débarque sur Android.

Brave : le navigateur vous rémunère pour voir de la pub sur Android

Lorsqu’un utilisateur choisit de participer au programme Brave Ads (en cliquant sur le triangle à droite de la barre d’URL), il accumule des jetons baptisés BAT (Basic Attention Tokens). Les gains peuvent être réclamés mensuellement via le portefeuille intégré au navigateur. Brave vous laisse par ailleurs le contrôle sur le nombre d’annonces que vous souhaitez voir passer (1 à 5 par heure). Vous pouvez aussi décider de ne plus les voir du tout.

Vous avez deux manières de vous servir des gains générés sur Brave : utiliser les BAT pour faire des dons à des sites web, une manière de récompenser les éditeurs pour leur contenu. Les jetons peuvent également être transformés en bons d’achats, de réduction ou en cartes-cadeaux pour accéder à de nombreux produits et services : hôtels, restaurants, etc. Brave annonce déjà plus de 250 000 entreprises partenaires pour son réseau de publicités.

Lire aussi : Comparatif des meilleurs navigateurs Internet sur Android

Enfin, le navigateur réaffirme son engagement pour la protection de la vie privée des utilisateurs. Ses publicités ne font pas appels aux mêmes méthodes que Chrome et la régie publicitaire de Google. Brave affirme d’ailleurs que ses pubs n’ont rien à voir avec celles affichées traditionnellement sur les sites web. Les publicités sont reçues sous forme de notification. Brave conserve 30% des revenus et distribue 70% aux utilisateurs.

Source : Brave

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Internet : un Français sur six est incapable de s’en servir

Un Français sur six ne sait pas se servir d’Internet, annonce une étude de l’Insee. En 2019, une importante partie de la population ne dispose en effet toujours pas d’accès au web. De plus, de nombreux usagers quotidiens d’Internet manquent…

Amazon vend de la nourriture périmée depuis 2 ans sur son site

Amazon vend de nombreux aliments périmés sur son site de e-commerce, révèle une enquête de CNBC. De nombreux vendeurs tiers commercialisent en effet à l’insu d’Amazon des brownies, du lait maternel ou des biscuits dont la date de péremption est passée depuis plusieurs…

Hadopi accuse Facebook, Twitter et YouTube de servir au piratage

La Hadopi vient de publier un niveau rapport qui met en lumière le rôle de YouTube, Facebook, Twitter ou encore Reddit dans l’ampleur grandissante du piratage. Selon l’autorité, 16% des pirates Français utilisent les réseaux sociaux pour accéder aux films,…

Chrome : Google va bloquer les faux sites HTTPS non sécurisés

Dans une prochaine mise à jour, Google Chrome va s’attaquer aux sites web présentant des pages HTTPS qui n’offrent pas les garanties de sécurité du standard. Il existe en effet de nombreuses pages web en HTTPS mais qui chargent du contenu non…

WiFi 6 : qu’est ce que c’est et à quoi ça sert ?

Le WiFi 6 commence peu à peu à s’imposer comme le standard des connexions sans fil domestiques. Mais à quoi correspond cette appellation exactement ? Quelles différences avec les autres générations de WiFi ? À quoi sert vraiment le WiFi…