Bitcoin : il détourne 54 millions de dollars en cryptomonnaies et écope de 7 ans de prison

 

Stefan He Qin a détourné 54 millions de dollars en créant deux fonds d’investissement de cryptomonnaies. Au lieu de placer l’argent de ses clients dans des affaires fructueuses, il a préféré renflouer son portefeuille personnel. La justice américaine vient de le condamner à 90 mois de prison.

nas detournement
Crédits : Pixabay

Les cryptomonnaies ne sont pas réellement une nouveauté en soi, mais leur soudaine popularité acquise ces dernières années a entraîné la multiplication d’arnaques en tout genre. Il y a les « petits » escrocs de tous les jours, qui parviennent tout de même à soutirer 23 000 euros à leur victime. Et il y a ceux qui pourraient être classés dans le grand banditisme, comme Roger Nils-Jonas Karlsson qui a amassé 16 millions de dollars en faisant miroiter de faux investissements.

Stefan He Qin fait partie de cette dernière catégorie. À vrai dire, il pourrait même avoir pris la place de Karlsson en tant que plus grand arnaqueur de cryptomonnaies de tous les temps. En effet, ses activités illicites lui ont rapporté la bagatelle de 54 millions de dollars, soit 46 millions d’euros. Pour ce faire, il a créé deux fonds d’investissement, en faisant croire qu’ils « n’étaient pas exposés à un risque de variation du prix des cryptomonnaies et constituaient donc un investissement relativement sûr et liquide ».

90 mois de prison pour avoir récolté 54 millions de dollars

Dans un premier temps, tout se passe comme sur des roulettes. En 2018, le Wall Street Journal va même jusqu’à dresser un portrait de Stefan He Qin, alors au sommet de sa gloire. Dans les coulisses, l’arnaqueur verse les investissements de ses clients dans son portefeuille personnel. « Les investisseurs de Qin ont rapidement découvert que ses stratégies n’étaient rien de plus qu’un moyen déguisé pour lui de détourner et de faire des investissements non autorisés avec les fonds des clients », explique l’avocate Audrey Strauss.

Sur le même sujet : Le créateur du Dogecoin estime que les cryptomonnaies sont des arnaques

Ayant déjà liquidé leurs investissements, Stefan He Quin allait même jusqu’à utiliser l’argent de ses autres clients pour rembourser ceux qui le demandaient. Finalement rattrapé par la justice, il vient d’être condamné à 90 mois de prison. Ses deux fonds d’investissement ont été saisis par les autorités, chargées de redistribuer les capitaux restants.

Source : Tom’s Hardware



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !