Bitcoin, Ethereum… : Nvidia veut empêcher les mineurs d’acheter ses cartes graphiques !

La folie des Bitcoin et autres Ethereum déplaît fortement à Nvidia. Le fabricant de cartes graphiques reproche aux mineurs de cryptomonnaies de faire flamber les prix, au détriment des gamers. Selon nos confrères allemands de ComputerBase, Nvidia demande désormais aux distributeurs d’éviter de vendre ses cartes graphiques aux non-joueurs. Néanmoins le fait d’être un gamer ou non n’est pas spécialement visible et la requête du fondeur de GPU a donc beaucoup de chances de ne pas aboutir à de grands changements.

nvidia minage ethereum bitcoin

Ethereum, Bitcoin… Nvidia en a assez, comme d’ailleurs de nombreux gamers. Le fabricant de cartes graphiques aimerait que ses produits soient utilisés avant tout pour l’usage pour lequel ils ont été conçus – le jeu vidéo – et non pour miner des cryptomonnaies. La fièvre qui s’empare de ces nouvelles unités de valeur virtuelles pousse de nombreux particuliers à tenter de mettre en route un mining rig. Autrement dit des ordinateurs dédiés au minage : ces derniers comportent en général plusieurs cartes graphiques – autant que le permettent les cartes-mères utilisées par les miners.

Bitcoin, Ethereum : Nvidia peut-il vraiment empêcher les mineurs d’utiliser ses cartes graphiques ?

Certains modèles de cartes graphiques sont plus adaptés que d’autres aux algorithmes de minage de telle ou telle cryptomonnaie. Ainsi la demande explose, et de nombreux modèles se retrouvent en pénurie chronique. Et bien sûr les prix s’envolent, ou parfois chutent brutalement en fonction du cours des crytpomonnaies, et de la profitabilité du minage à un instant T. Pour ne vraiment rien arranger, certains mineurs plus professionnels disposant de fermes de minage accentuent les ruptures de stocks. Ils achètent littéralement les cartes « par palettes » au niveau des distributeurs. C’est surtout ce qui fait exploser les prix : une GeForce GTX 1080 normalement vendue autour de 750 euros peut ainsi facilement se retrouver à plus de 1000 euros.

À l’heure actuelle, la plupart des vendeurs affichent une disponibilité des stocks sous un à deux mois. C’est pourquoi Nvidia a envoyé ce message aux distributeurs : « pour Nvidia, les gamers viennent d’abord. Toutes les activités liées à notre ligne GeForce sont centrées autour de notre audience principale. Pour s’assurer de ce que les joueurs GeForce puissent continuer à profiter d’une bonne disponibilité des cartes graphiques GeForce dans la situation actuelle, nous recommandons à nos partenaires de vente de faire le nécessaire pour que les besoin des gamers soient satisfaits comme d’habitude« .

Paradoxalement le problème reste sans solution pour Nvidia qui ne peut pas réellement imposer à ses distributeurs de ne pas vendre leur stock à un type particulier de clients – d’autant que l’on imagine que cela peut poser d’épineux problèmes juridiques dans de nombreux pays. Un début plus crédible de solution passe sans doute par la mise sur le marché de suffisamment de cartes graphiques entièrement dédiées au minage. Ce que AMD et Nvidia commencent à peine à faire. Les fondeurs de GPU pourraient aussi tenter de peser sur la manière dont fonctionnent les algorithmes de minage des cryptomonnaies.

Par exemple le Bitcoin n’est depuis belle lurette plus vraiment rentable à miner avec de simples GPU contrairement à Ethereum par exemple. Pensez-vous qu’il soit possible d’éviter que les gamers ne subissent la hausse des prix liée à la ruée sur les cryptomonnaies ? Partagez votre opinion dans les commentaires de cet article !

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !