BFM TV financé par la fraude fiscale ? Altice-SFR dément

BFM TV est accusé d’être financé par l’évasion et la fraude fiscale. Une enquête du Média accuse en effet NextRadioTV, maison mère de la chaîne, d’avoir détourné d’importantes sommes d’argent vers des paradis fiscaux afin d’éviter de payer taxes et impôts. Altice-SFR, qui a racheté NextRadioTV en 2015, n’a pas tardé à démentir fermement ces informations. 

bfm tv fraude fiscale altice sfr dément

Ce 8 juillet 2019, une enquête de la chaîne Youtube Le Média accusait la chaîne BFMTV et sa maison mère Next RadioTV de pratiquer une « évasion fiscale massive ». « Nous révélons les preuves de ce détournement à grande échelle d’argent destiné à la solidarité nationale, mais qui file vers les paradis fiscaux » tacle la vidéo.

NextRadioTV est accusé d’avoir financé BFM TV par l’évasion fiscale

L’enquête du Média se base essentiellement sur le témoignage de Maxime Renahy, ex-administrateur de fonds dans un cabinet d’avocats de Jersey, un célèbre paradis fiscal, baptisé Mourant Limited. Parmi les clients du cabinet, on trouve le fonds d’investissement APEF 3, qui a massivement investi dans NextRadioTV il y a quelques années. Selon lui, l’argent qui a permis de développer NextRadioTV et BFM TV provient directement de comptes offshore. « Sans cet argent-là, de façon importante, BFM TV n’aurait jamais pu se développer » assure Maxime Renahy.

Ce n’est pas tout. Une partie des bénéfices publicitaires générés par les chaînes BFM TV et RMC seraient directement envoyés sur des fonds offshore à Jersey via une société hollandaise afin d’échapper aux impôts français, assure le témoignage. Aux dernières nouvelles, Google pratique une technique similaire pour réduire ses impôts. Maxime Renahy explique avoir informé la Direction Nationale d’Enquêtes Fiscales (DNEF) des manigances supposées du groupe français. Pendant plusieurs années, il a même espionné ses employeurs pour le compte des autorités françaises.

Le PDG d’Altice-SFR dément les accusations

Alain Weill, PDG d’Altice-SFR et propriétaire de 51% de NextRadioTV, est rapidement monté au créneau pour démentir les accusations. « C’est du grand n’importe quoi ! Il n ’y a pas le début d’une information dans ces propos issus d’un livre de ce garçon qui a quitté son cabinet d’avocats avec des dossiers sous le bras » tacle Alain Weill dans une interview accordée à nos confrères de Télérama. Maxime Renahy a en effet écrit un livre intitulé « Là où est l’argent » où il raconte son passé d’espion. « Je pense qu’il a des comptes à régler, mais qu’il nous laisse en dehors de cela ! » ajoute le PDG.

Lire également : BFM TV porte plainte contre Free pour contrefaçon de ses programmes

« Nous ne sommes pas responsables de l’organisation fiscale de nos partenaires. Ils font ce qu’ils veulent. BFM TV n’est en rien concerné par cela, et tenter de le faire croire est grave » promet Alain Weill. Le dirigeant concède néanmoins « qu’aucune start-up n’existerait aujourd’hui sans ces fonds d’investissement basés dans des pays européens où la fiscalité est avantageuse ». « Nous respectons totalement la loi et tout cela est connu du CSA ou de l’administration » conclut Alain Weill, qui réfléchit à entamer des poursuites à l’encore du Média.

Source : Télérama

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
OnePlus TV : la télécommande est certifiée, lancement imminent ?

OnePlus va dévoiler un téléviseur 4K dans les mois à venir, révèle une fuite. La télécommande qui accompagnera la télévision vient d’ailleurs d’être certifiée par Bluetooth SIG, l’organisme qui gère les normes de la technologie bluetooth. Récemment, un leaker affirmait…

BFM TV financé par la fraude fiscale ? Altice-SFR dément

BFM TV est accusé d’être financé par l’évasion et la fraude fiscale. Une enquête du Média accuse en effet NextRadioTV, maison mère de la chaîne, d’avoir détourné d’importantes sommes d’argent vers des paradis fiscaux afin d’éviter de payer taxes et…

Canal+ veut supprimer au moins 500 postes en France

Canal+ va prochainement annoncer un plan de départs volontaires visant à supprimer au moins 500 postes en France, soit 20% des effectifs. Le groupe subit une hémorragie d’abonnés avec l’arrivée de concurrents sur le domaine des films et séries (Netflix,…

La redevance TV ne sera finalement pas supprimée

La suppression de la redevance TV faisait partie des propositions du ministre de l’Action et des Comptes publics dans le cadre du Grand Débat. Finalement, la contribution à l’audiovisuel public sera maintenue dans sa forme actuelle comme vient de l’annoncer…

Molotov : RMC Sport disparaît faute d’accord avec Altice

Molotov ne permet plus de s’abonner ou d’accéder aux chaînes RMC Sport. Le service explique qu’après quelques mois d’expérimentation, il a été décidé de retirer cette offre. Un symbole de l’éloignement entre les deux acteurs, alors qu’un rachat de Molotov…