Après l’attentat d’El Paso, Donald Trump veut en finir avec la violence dans les jeux vidéo

Donald Trump pointe du doigt le rôle de la violence dans les jeux vidéo dans les fusillades d’El Paso et de Dayton qui ont fait 29 morts aux États-Unis ce week-end. Pour le président américain, il est temps d’être plus ferme avec l’industrie des jeux vidéo. Les géants du secteur ont vu leurs actions plonger en bourse.

Donald Trump veut mettre fin à la violence dans les jeux vidéo après l'attentat d'El Paso

Les actions de Take-Two Interactive, Activision Blizzard, Electronic Arts et Ubisoft ont toutes chuté ce lundi et il a fallu une simple phrase de Donald Trump pour mettre les géants du secteur en mal sur les marchés financiers. Nous sommes coutumiers des déclarations du président américain qui, à de nombreuses reprises ont fait dévisser des entreprises en bourse. Dans le cas d’espèce, le contexte est assez particulier puisqu’on parle de deux fusillades successives qui ont fait des dizaines de morts ce week-end.

Violence dans les jeux vidéo : Donald Trump menace après les attentats d’El Paso et de Dayton

« Il faut mettre un terme à la culture de la violence (…) y compris dans le jeu vidéo », a affirmé Donald Trump ce mercredi. Au-delà des motivations racistes attribuées à ces fusillades, les premières informations dévoilées après l’attaque d’El Paso mettent également en évidence un lien entre l’attaque et les jeux vidéo. Dans un manifeste publié par le tireur quelques heures avant la fusillade, il parle de la réalisation de son fantasme de super soldat dans Call of Duty, le jeu de tir à la première personne d’Activision Blizzard qui est d’ailleurs l’entreprise la plus touchée par les événements. Son action a chuté de près de 6% ce lundi.

Take-Two Interactive, Ubisoft et Electronic Arts n’ont pas échappé à la punition sur les marchés avec la panique suscitée par le contexte ainsi que les déclarations de Donald Trump qui ont été immédiatement suivies de dégringolade des actions. Les liens entre la violence et les jeux vidéo ont pourtant été mis en doute par plusieurs études. Reste à savoir si les menaces seront mises à exécution et si oui, quelles mesures seront prises.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !