Apple visé par une plainte contre le monopole de l’App Store sur iOS

Apple est visé par une plainte collective sur laquelle doit trancher la Cour Suprême des États-Unis. La firme de Cupertino est accusée de fermer iOS à la concurrence et d’être en situation de monopole avec son magasin d’applications App Store.

app store ios

Un groupe de consommateurs a déposé une plainte collective contre Apple aux États-Unis. Il est reproché à la firme de Cupertino la situation de monopole de l’App Store, l’unique magasin d’application disponible sur iOS puisqu’Apple n’autorise aucun concurrent sur son système d’exploitation. La Cour Suprême doit se prononcer sur la validité de la plainte. Si elle l’estime légitime, cela pourrait bien remettre en cause le modèle économique d’Apple, qui pourrait à terme être forcé de laisser entrer d’autres magasins d’applications, comme l’Amazon App Store présent sur Android ou bien d’autres services alternatifs encore.

Apple : une plainte collective contre le monopole d’iOS

Pour rappel, actuellement, Apple vante la sécurité d’iOS et de son App Store car chaque application soumise est vérifiée et validée par le géant américain. Cela a pour conséquence un volume d’app bien moins important que sur Android mais cela n’impacte pas la vaste majorité des utilisateurs puisque toutes les applis populaires sont bien présentes. Apple se sert largement au passage puisqu’il prend une commission de 30% de l’argent généré par les apps. Ce qui lui a valu quelques conflits. Spotify et Netflix refusent de payer 30% de commission à Apple sur l’App Store et ont décidé d’arrêter les abonnement pas ce biais. Les deux renvoient désormais directement sur le site de Spotify et Netflix pour souscrire et ne pas avoir à donner sa part du gâteau à la firme de Cupertino.

En fonction de la décision de la Cour Suprême, Apple pourrait devoir se défendre d’un abus de position dominante. Ce que connait bien Google, notamment en Europe. Google a notamment écopé d’une amende de 4,3 milliards d’euros pour abus de position dominante pour avoir imposé son navigateur Chrome et Search sur les smartphones Android. Encore une autre problématique, mais avec une conséquence similaire : la volonté des autorités à ce que les deux mastodontes laissent plus de place aux autres.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
iPhone XE : enfin un successeur à l’iPhone SE ?

Un iPhone XE, successeur spirituel de l’iPhone SE, serait en chantier du côté de chez Apple. Avec son écran OLED de 4,8 pouces seulement, il bénéficierait d’un format compact qu’on n’avait plus vraiment eu chez la firme de Cupertino depuis…

iPhone : Huawei pourrait vendre ses modems 5G à Apple

Les iPhone seront-ils équipés de modems 5G de Huawei ? Le groupe chinois serait en tout cas ouvert à l’idée, alors qu’Apple cherche un fournisseur de confiance et que les autres solutions (Samsung, Qualcomm, Intel, MediaTek) semblent compliquées.  Huawei serait…

Apple News+ compte déjà plus de 200 000 abonnés

48 heures après le lancement de Apple News+, le service comptait déjà plus de 200 000 inscrits. Ce chiffre correspond essentiellement aux souscriptions aux États unis et au Canada, les deux pays où le service est officiellement disponible pour le…

Un iPhone compact avec écran OLED 5,42 pouces en 2020 ?

Apple prévoirait de sortir un iPhone au format compact équipé d’un écran de 5,42 pouces en 2020. La firme de Cupertino devrait aussi passer au 100% OLED et laisser tomber le LCD l’année prochaine. Pour 2019, on attend des tailles…

AirPower : Apple annule la sortie du tapis de recharge sans fil

Le AirPower ne verra finalement jamais le jour. Après des mois de silence, Apple a annoncé l’annulation de son tapis de recharge sans fil 3-en-1. Le constructeur aurait rencontré des difficultés matérielles lors de la conception de l’accessoire.  Après une…