Apple : la rumeur du rachat de Disney s’amplifie, Netflix peut trembler

 

Suite au retour de Bob Iger à la présidence de Disney, la rumeur selon laquelle Apple va racheter sa compagnie se fait de plus en plus insistante.

Crédit : Unsplash

Les rumeurs les plus folles entourent le retour de Bob Iger à la tête de Disney. Celui qui fut le dirigeant de la maison de Mickey pendant quinze ans, de 2005 à 2020, revient à la barre de la société. Selon le Conseil d’administration, sa mission est de trouver et former son remplaçant. Le ton de la déclaration semble légèrement alarmiste : « le CA a déterminé qu’à l'heure où Disney s’engage dans une période de plus en plus complexe de transformation du secteur, Bob Iger est dans une position unique pour présider la compagnie à ce moment charnière ».

Il n’en aura pas fallu plus pour que les hypothèses les plus abracadabrantesques circulent sur les réseaux sociaux. L’une d’elles est pourtant plausible, selon des sources anonymes travaillant chez Disney. Bob Iger pourrait vendre le géant du loisir à Apple. Cette information, si elle était avérée, ferait l’effet d’une bombe. Un tel rachat n’est pas techniquement impossible. La capitalisation boursière de Disney est proche des 180 milliards $ quand celle d’Apple avoisine les 2385 milliards $. Autant dire que la firme à la pomme a très largement les moyens de s’offrir la boîte de Mickey.

Apple envisageait de racheter Disney à l'époque de Steve Jobs

Cette transaction est envisagée depuis longtemps. Me Iger était un ami de Steve Jobs du temps où ce dernier était le PDG d’Apple. Selon les employés de Disney, Bob Iger reprend les rênes de la compagnie avec pour mission de la revendre, ce genre d’opération étant effectivement dans les gênes du dirigeant. Sous son premier mandat, Disney s'est constitué un catalogue très prestigieux en rachetant Marvel, Pixar, Star Wars ou encore la 21st Century Fox en 2019. Autant de licences qui ont fait de Disney le mastodonte des médias qu’il est actuellement.

Apple aurait tout à gagner à acquérir Disney. Son service de streaming de vidéos Apple TV+ deviendrait d’un seul coup un colosse en mesure de défier Netflix et ses 234 millions d’abonnés. La transaction serait-elle autorisée par les organismes de régulation américains et européens ? Comme dans le cas du rachat de Blizzard par Microsoft, ces derniers craignent qu’une telle concentration n’entrave la libre concurrence.

Source : CBR



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !