Apple est accusé d’avoir volé la technologie ECG de l’Apple Watch

 

Apple est accusé d'avoir volé la technologie d'électrocardiogramme (ECG) intégrée à l'Apple Watch. AliveCor, un fabricant de dispositifs médicaux, affirme avoir breveté une technologie analogue pour ses propres applications. Afin d'entraver la concurrence, Apple aurait viré les apps d'AliveCor, dont SmartRhythm, de son App Store pour des motifs fallacieux. L'entreprise assure que le groupe californien s'appuie sur des pratiques anticoncurrentielles et réclame des dommages et interêts. 

Apple Watch

Depuis l'Apple Watch Series 4, Apple intègre un électrocardiogramme à ses montres connectées. Cette fonctionnalité avertit l'utilisateur si son rythme cardiaque atteint des sommets sans la moindre raison. L'ECG vous prévient par exemple si vos battements de coeur montent au delà des 120 bpm alors que vous êtes au repos depuis plusieurs minutes. La montre peut ainsi prévenir les accidents cardiaques.

AliveCor, une entreprise spécialisée dans les outils médicaux, affirme avoir mis au point cette technologie. Brevetée dans plusieurs pays, la technologie ECG de la firme a été même été intégrée à un bracelet pour Apple Watch, le KardiaBand. Certifié par la FDA (Food and Drugs Association), le bracelet fonctionnait grâce à une application WatchOS appelée “SmartRhytm”.

Apple est à nouveau accusé de pratiques anticoncurrentielles

Quand Apple a intégré son propre ECG à ses Apple Watch, AliveCor a reconnu sa technologie et intenté un procès pour plagiat. La première plainte date de décembre 2020. Plus récemment, AliveCor est revenu à la charge en accusant Apple d'avoir “blessé la concurrence, réduit le choix des consommateurs et potentiellement endommagé la santé publique” dans le cadre d'une action antitrust.

Pour conserver le monopole de l'Apple Watch, Apple aurait tout fait pour évincer les solutions d'AliveCor. Le groupe est accusé d'avoir supprimé l'application compagnon SmartRhytm de l'Apple Store, rendant le bracelet pour Apple Watch complètement inutilisable. “Lorsque AliveCor a développé ses offres pour l'Apple Watch pour la première fois, Apple a accepté SmartRhythm dans l'App Store sans objection” témoigne AliveCor dans la plainte déposée devant un tribunal fédéral.

Sur le même sujet : L’Apple Watch sera bientôt équipée d’un capteur de sucre pour le diabète

“Peu de temps après, Apple a soudainement affirmé que l'application violait les directives non écrites de l'App Store. Lorsque AliveCor a repoussé ces affirmations, Apple a répondu en réécrivant littéralement les règles de la boutique. Néanmoins, AliveCor a adapté SmartRhythm à plusieurs reprises afin de répondre aux directives en constante évolution d'Apple. Enfin, Apple a apporté des modifications à l'algorithme de fréquence cardiaque de watchOS qui garantissait que SmartRhythm et d'autres applications concurrentes ne fonctionneraient pas” regrette l'entreprise spécialisée. In fine, Apple aurait tout fait pour que l'ECG de l'Apple Watch reste la seule solution d'électrocardiogramme disponible sur la montre.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !