Anonymat : La Chine force les utilisateurs de messageries à s’identifier

Le gouvernement chinois oblige désormais tous les utilisateurs d'applications de chat du pays à s'enregistrer avec leur véritable identité et à obtenir la permission pour diffuser des informations. La loi s'inscrit dans le projet du gouvernement de “nettoyer” les services de messagerie.

chine anonymat

L'initiative a vu le jour il y a quelques mois, mais le gouvernement vient de faire paraître une liste de nouvelles règles. Selon la déclaration, le projet vise les comptes publics, en général liés à des personnes ou des organisations cherchant à communiquer à de larges échelles, comme le ferait une page Facebook.

L'application WeChat risque d'être la plus affectée par ces nouvelles règles, car sa version chinoise, nommée Weixin, est l'application de chat la plus populaire du pays. D'autres services de messagerie qui pourraient être affecté par ce projet incluent notamment le Mi Talk, le service de Chat de Xiaomi.

Le gouvernement chinois donne aux société de messagerie toute la responsabilité de s'assurer que chaque propriétaire de compte public a obtenu toutes les qualifications requises avant de publier des informations, de respecter la loi et de retirer toute information illégale rapidement.

vie privée chine wechat

Il est également dit que les société éditant des services de messagerie doivent clairement identifier quels propriétaires de comptes publics ont été autorisés à publier des informations concernant cette nouvelle loi. De la même manière, les utilisateurs de comptes publics doivent se plier aux lois et régulations locale, tout comme s'assurer que les informations qu'ils publient sont “authentique”.

Une nouvelle action survenant peu après que le gouvernement ait également forcé les developpeurs d'applications à révéler leur identité, justifiant cela par un plan global visant à mettre à mal le contenu pornographique. Plus tôt cette année, il était également demandé aux internautes mettant des vidéos en ligne de s'identifier également.

Petit à petit, les directives mises en place par le gouvernement amènent les internautes chinois à perdre tout anonymat. Si la question de l'anonymat sur internet est souvent un problème dans ce qu'elle permet aussi de pire, certains se permettant tout, cachés derrière leurs écran, la situation est bien différente dans ce cas précis, alors qu'il permet à un gouvernement de censurer la libre circulation de l'information.

Via

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
kaspersky smartphone
Kaspersky va lancer un smartphone “impossible à pirater”

Kaspersky Lab est en train de développer un smartphone présenté comme “impossible à pirater”, selon le PDG de la firme Eugène Kaspersky. La firme semble désormais mettre toute son énergie dans de nouvelles initiatives autour de la vie privée et…

top 200 pires mots passe 2020
Voici le top 200 des pires mots de passe de 2020

Le top 200 des pires mots de passe de l’année 2020 est désormais disponible. Comme tous les ans, l’indémodable 123456 arrive en tête du classement. Parmi les thématiques favorites des internautes, on trouve le divertissement, les grossièretés, les prénoms ou les suites de chiffres….

tesla powerwall faille
Tesla : une importante faille de sécurité menace les batteries Powerwall

Des chercheurs en sécurité informatique ont détecté une faille de sécurité importante dans le Tesla Backup Gateway, le système qui gère les connexions au réseau des Powerwall, les batteries de stockage d’énergie domestiques du constructeur. En 2015, Tesla a lancé…

carte sim arnaque
Elle se fait pirater sa carte SIM et perd 17 000 €

Un pirate a réussi à pirater la carte SIM d’une utilisatrice à de multiples reprises, interceptant à sa place les SMS de double authentification. Malgré de nombreuses tentatives pour stopper le processus, le hacker a réussi à voler 17 000…