Android N : la fonction cachée qui va le transformer en véritable PC

Maj. le 18 avril 2016 à 14 h 00 min

Le mode multi-fenêtres d’Android N ne semble pas encore avoir livré tous ses secrets. Alors que son existence n’est plus un secret pour personne, on découvre aujourd’hui que Google travaillerait également sur la possibilité de rendre les fenêtres flottantes, redimensionnables et contrôlables avec la souris. Voilà à quoi cela ressemble.

android n multi fenetre

C’est un journaliste de nos confrères de Ars Technica qui a révélé cette nouvelle fonction dans Android N. Elle n’est pas activable facilement et se cache littéralement dans le code de la version preview d’Android N. Loin de se contenter d’une simple séparation de l’écran en deux fenêtres, cette option cachée baptisée « freeform window » permet un multi fenêtrage poussé comme on peut l’utiliser chaque jour sur nos PC.

Pour l’utiliser, il suffit d’ouvrir l’application, vous rendre ensuite dans les applications récentes à l’aide du mode multitâches, et cliquez sur le bouton situé à gauche de la croix de fermeture. Votre application se trouve alors complètement redimensionnable et supporte même la souris dont le curseur change lorsque vous le passez sur le bord d’une fenêtre afin de l’étendre.

multi fenetre android n

Comme vous pouvez le voir, la fonction semble très complète, et très proche de ce que l’on peut trouver sur Remix OS qui propose justement à Android de se rapprocher d’une expérience PC sur ce point précis. Google a fait le choix de ne pas rendre accessible la fonctionnalité dans les options développeurs, car elle est pour l’instant instable et les applications crashent assez souvent.

Un mode de gestion des fenêtres flottantes particulièrement pratique sur tablette et une fonction qui faisait défaut à la Google Pixel C lors de notre test. Nous verrons si la version finale d’Android N à laquelle Google cherche un nom, proposera ou non cette fonction qui pourrait apparaître plus clairement dans les futures versions preview de notre OS mobile préféré.

En attendant, vous devrez pour y accéder avoir la version preview d’Android N, un bootloader déverrouillé, TWRP installé et taper en ligne de commande. Autant dire que tout le monde ne s’y risquera pas. Si vous êtes téméraire, Ars Technica vous explique la démarche. Chrome OS va-t-il finir par s’effacer au profit des futures versions d’Android plus complètes ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers  !