Android : la part de marché de Xiaomi dans le monde a doublé en à peine 12 mois

Maj. le 30 mai 2018 à 13 h 59 min

Les parts de marché des constructeurs Android sont restées globalement plutôt stables entre les premiers mois de 2017 et de 2018, à une grosse exception, Xiaomi. Le constructeur chinois a en effet réussi à doubler sa part de marché pour atteindre 7,4%. Le dernier rapport Gartner sur les parts de marché des constructeurs met également en évidence une forte poussée de Huawei et dans une moindre mesure d’Apple, tandis que le géant chinois Oppo a cédé du terrain. 

xiaomi

Le dernier rapport Gartner sur les parts de marché des constructeurs Android dans le monde au premier trimestre 2018 met en évidence la performance incroyable de Xiaomi le constructeur Chinois qui vient de s’implanter en France. Entre le premier trimestre 2017 et le premier trimestre 2018, la firme est passé de 3,4 % à 7,4% de parts de marché, soit une hausse de 117,6%. En face, les principaux constructeurs doivent se contenter de chiffres de un ou deux ordres de magnitude plus modestes. Samsung reste pratiquement stable (20,8 % en 2017 contre 20,5% en 2018), Apple progresse de 3% pour atteindre 14,1% de parts de marché, Huawei progresse de 18% pour s’établir à 10,5%. Dans le même temps, les constructeur chinois Oppo, en 5e position, baisse fortement de 25% pour une part de marché de 7,3%.

Xiaomi fait exploser sa part de marché en seulement 12 mois

Dans l’ensemble, la compétition semble de plus en plus se jouer entre ces grands constructeurs. La part des autres fabricants de smartphones Android a en effet globalement diminué, passant de 44,9% au premier trimestre 2017 contre 40,1% au premier trimestre 2018. Au niveau des OS mobiles, Android a perdu globalement 0,2% de parts de marché tandis qu’iOS a gagné sur la même période 0,4%, soit un total de 85,9% de parts de marché pour Android contre 14,1% pour iOS. Ces chiffres semblent confirmer plusieurs choses. Tout d’abord, la stratégie payante de Xiaomi qui est en pleine offensive à l’international, tout comme Huawei qui sont les deux marques qui réalisent les meilleures performances d’un trimestre à l’autre.

Ces deux constructeurs chinois semblent compenser à eux seuls l’atonie d’un marché du smartphone arrivé à saturation. Ensuite, les bons chiffres de vente des derniers iPhone qui semblent avoir permis à Apple de grappiller quelques points, aussi bien en nombre d’iPhones vendus qu’en nombre d’appareils sous iOS. En outre, les mauvaises performances de Samsung et Oppo semblent imputables à un marché fortement concurrentiel et à un problème de calendrier. Oppo a en effet lancé son R15 à la fin du 1er trimestre 2018. Samsung a, de son côté, lancé son Galaxy S9 dans la foulée à l’occasion du MWC de Barcelone. Il faudra donc attendre les chiffres du trimestre suivant pour réellement se rendre compte de la performance de ces constructeurs.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Samsung annonce une baisse de 60% de ses bénéfices

Samsung publie ses résultats attendus pour le premier trimestre 2019, et il n’y a pas de quoi se réjouir. Le groupe sud-coréen estime que ses revenus ont baissé de 14% et ses bénéfices de 60% par rapport à la même…

Combien Amazon paie d’impôts en France ? L’enquête de Capital

Combien Amazon paie d’impôts en France et qu’est-ce que cela représente par rapport au chiffre d’affaires et aux bénéfices de la firme ? Dans une enquête exclusive, le site Capital dévoile que le chiffre d’affaires impressionnant de la marque aboutit…

Pourquoi Google a payé 8,5 milliards d’euros à Apple en 2018

Google a dépensé 8,5 milliards d’euros pour la seule année 2018 afin que son moteur de recherche soit la solution par défaut présentée aux utilisateurs sur les appareils iOS, MacOS et exploitant Siri. Cela représente environ 20% des revenus d’Apple…