Android, iOS : les applications désinstallées peuvent désormais vous hanter avec des publicités ciblées

Les applications Android et iOS peuvent désormais utiliser des traceurs de désinstallation – des programmes qui détectent si vous avez désinstallé une application et vous identifient. Le marché est en plein essor et s’ils servent pour l’instant essentiellement à créer des « insights » statistiques – ces outils pourraient prochainement permettre aux développeurs à proposer des encarts de publicité ciblée aux utilisateurs pour leur demander de réinstaller l’application. Des éditeurs majeurs comme Spotify Technology commencent à y avoir recours. 

android evil demoniaque

Vous pourriez bientôt voir des publicités s’afficher un peu partout en lien avec une application que vous venez de désinstaller. Les applications Android et iOS sont déjà de véritables aspirateurs à données personnelles, mais il était jusqu’ici assez simple de retrouver la paix : une petite désinstallation et hop, c’est terminé ! Mais cela pourrait hélas très vite changer : les développeurs peuvent désormais vous identifier via un traceur de désinstallation, même après avoir désinstallé une application. Le marché est en plein essor et compte des noms comme AppsFlyer, CleverTap, MoEngage et Localytics pour ne citer qu’elles. Et des clients majeurs, comme par exemple Spotify.

Android : les applications peuvent désormais vous pister même lorsque vous les désinstallez

Le but de ces traceurs est pour l’instant essentiellement de récolter des données statistiques – par exemple la réaction des utilisateurs après une mise à jour ou d’autres changements. Mais comme le relèvent nos confrères de Bloomberg, ils ont quantité d’autres finalités potentielles, comme la publicité ciblée – sans qu’aucun garde-fous ne l’empêche. Pour fonctionner le plus discrètement possible, ces traceurs mettent à parti une fonctionnalité méconnue du grand public, et qui est pourtant au coeur des systèmes Android et iOS : les notifications push silencieuses. Les développeurs ont toujours eu la possibilité d’utiliser cette fonctionnalité. Par exemple pour mettre à jour les conversations dans des applications comme Facebook Messenger.

La nouveauté c’est que des traceurs détournent le mécanisme pour pister explicitement l’utilisateur. Lorsqu’une application arrête d’envoyer un ping, l’application est considérée comme désinstallée, et le traceur associe alors l’identifiant unique de l’utilisateur à cette désinstallation. « Des données qui facilitent l’identification de celui qui tient le téléphone et peut permettre de faire la publicité de l’application désinstallée, où qu’il aille », souligne Bloomberg. Qui précise que la pratique viole de facto les politiques d’Apple et de Google – même si les applications qui utilisent actuellement de tels traceurs ne poussent pas encore de publicités en cas de désinstallation.

En récoltant ces donnés, ces outils d’analyse créent en effet des fichiers sur les utilisateurs et leurs comportements, exploitables à l’envi. Que pensez-vous de l’émergence des traceurs de désinstallation ? Partagez votre avis dans les commentaires.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !