Triada : ce dangereux malware Android est préinstallé sur certains smartphones

Maj. le 10 juin 2019 à 0 h 19 min

Le malware Android Triada a été préinstallé sur une poignée de smartphones avant leur sortie d’usines, révèle Google dans un nouveau rapport. D’après l’enquête de la firme, le trojan a été installé par des développeurs tiers à l’insu des constructeurs. En activité depuis 2016, le logiciel malveillant est conçu pour afficher des publicités intempestives sur l’écran de certains appareils. 

android google decouvre malware triada préinstallé smartphones

« Triada était discrètement inclus dans l’image système lors de l’installation d’Android » explique Google dans un billet de blog dédié à la cybersécurité. Le rapport accuse des développeurs tiers, ayant agi dans le dos des fabricants. Pour développer leur surcouche Android, de nombreux constructeurs font en effet appel à des fournisseurs tiers. Certaines fonctionnalités ne sont pas proposées directement dans AOSP (Android Open Source Project), la version open source de l’OS. Incapables de mettre au point ces options en interne, des marques s’associent à des développeurs douteux.

Lire également : BeiTaAd – un malware Android se cache dans 238 applications du Play Store

Triada : Google découvre un dangereux malware préinstallé dans certains smartphones chinois

Ces prestataires peuvent parfois en profiter pour insérer du code malveillant au sein des smartphones, met en garde Google. De la même manière, des malwares, des spamwares ou des adwares peuvent être intégrés dans une mise à jour majeure, comme Android Pie ou Android Q, sans que le constructeur ne soit au courant. Dans son rapport, Google ne cite aucun des entreprises concernées. Par contre, une étude du Dr Web Research Institute consacrée à Triada pointe du doigt les smartphones de Leagoo et Nomu, deux fabricants chinois. Voici les quelques modèles évoqués :

  • Leagoo M5 Plus
  • Leagoo M8
  • Nomu S10
  • Nomu S20

D’autres appareils ont potentiellement été infectés par Triada. En partenariat avec les marques, Google a été capable d’endiguer la propagation de Triada et de fermer toutes les brèches de sécurité. Depuis cette affaire, la firme de Mountain View procède à un dernier examen de la sécurité des images système après l’installation de l’OS Android. De cette manière, les éventuels logiciels malveillants cachés dans la surcouche sont débusqués.

Source : Google



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Google Play cache un dangereux malware capable de vider votre compte en banque

Google Play cache un dangereux malware capable de vider votre compte en banque. Ce maliciel est un cheval de Troie bancaire appelé Cerberus. Les chercheurs en sécurité informatique d’Avast l’ont découvert dans un convertisseur de devises disponible en téléchargement sur le…