Maj. le 11 juillet 2019 à 12 h 28 min

Le malware Android Anubis est une nouvelle fois de retour. D’après les chercheurs de TrendMicro, ce redoutable trojan cherche à voler l’argent de 188 applications bancaires. Á la manière de BianLian, le logiciel malveillant est capable de prendre des captures d’écran de votre smartphone à votre insu afin de s'emparer de vos mots de passe. 

android malware vole argent 188 applications bancaires

« Anubis a connu plusieurs changements depuis son apparition, passant d’un cyberespionnage à un logiciel malveillant bancaire » explique Tony Bao, chercheur en cybersécurité chez TrendMicro. Ce n’est en effet pas la première fois qu’Anubis fait des ravages.En août 2018, le malware était parvenu à contourner les défenses du Play Store en se cachant dans le code d’applications en apparence inoffensive. Quelques mois plus tard, Anubis faisait à nouveau parler de lui en siphonnant le contenu de comptes Paypal.

Android : ce dangereux malware vole l’argent de 188 applications bancaires

Pour rappel, Anubis est un Trojan (ou cheval de Troie), capable de rester inactif pendant une longue période avant de passer à l’action. Une fois infiltré sur votre smartphone ou votre tablette, via un APK vérolé diffusé sur la toile ou une application du Play Store, il sera en mesure de collecter toutes les données de votre smartphone : géolocalisation, numéro IMEI, modèe…Grâce à ces précieuses informations, les pirates sont en mesure de tromper les programmes de détection de fraude mis en place par les banques.

Ce n’est pas tout. Anubis va aussi s'emparer de vos SMS, de votre liste de contacts, et des fichiers contenus sur votre smartphone. Comme le malware BianLian, il va réaliser des captures de l’écran de votre mobile afin de mettre la main sur vos mots de passe : compte Netflix, Ebay, Paypal, Facebook…Ces données se vendent comme des petits pains sur le dark web en échange de cryptomonnaies.

Lire également : le malware Android Triout vous espionne grâce à la caméra de votre smartphone

L’objectif principal d’Anubis reste de piller l’argent de votre compte bancaire. Pour y parvenir, le malware fait apparaître sur l’écran de ses victimes une fenêtre factice imitant l’interface de l’application de leur banque. C’est à ce moment là que le malware intercepte vos coordonnées bancaires. Celles-ci sont rapidement transmises sur des serveurs à distance. Les pirates sont alors en mesure d’utiliser ces informations pour accéder à votre compte.

D’après l’enquête de TrendMicro, Anubis vise un total de 188 applications bancaires, dont celles de banques américaines, françaises, italiennes, indiennes, allemandes, australiennes et polonaises. Le rapport ne précise pas le nom des banques concernées par l’attaque. Pour éviter les problèmes, on vous invite à trier sur le volet les applications Android que vous souhaitez installer sur votre mobile.

Source : TrendMicro



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android : ce malware ultra dangereux est impossible à supprimer !

Android est la cible d’un malware ultra dangereux baptisé Xiny, révèlent les chercheurs de Dr Web. En activité depuis 2015, ce trojan est presque impossible à supprimer des smartphones infectés. En 2016, les experts en cybersécurité de Dr Web ont repéré la trace…

Android : ce dangereux malware envoie des milliers de SMS à votre place

Android est à nouveau la cible d’un dangereux malware baptisé Faketoken. D’après les chercheurs de Kaspersky, il s’agit d’un Trojan bancaire capable d’envoyer des SMS à la place de ses victimes. Le logiciel malveillant serait ainsi parvenu à contaminer 5000 smartphones un peu partout dans…

Android : ces 30 applications selfies cachent un malware espion

Des malwares espions ont été découvert dans le code de 30 applications Android pour selfies disponibles sur le Google Play Store. D’après l’enquête des chercheurs de CyberNews, ces logiciels malveillants sont conçus pour collecter toutes les données de votre smartphone,…

RCS : le remplaçant du SMS est criblé de failles de sécurité

Le RCS, le successeur du SMS, est truffé de failles de sécurité. D’après les chercheurs de Security Research Labs, l’implémentation du protocole Rich Communication Services par les opérateurs met en danger la vie privée de ses utilisateurs. En exploitant des brèches, un pirate…