Android 10 est déjà installé sur 400 millions de smartphones, un taux d’adoption record

 

Android 10 a déjà été installé sur 400 millions de smartphones dans le monde, annonce fièrement Google. La dernière mise à jour de l'OS mobile a été adoptée plus rapidement qu'Android 9 Pie et toutes les précédentes itérations d'Android. Grâce au Project Treble notamment, Android 10 se distingue donc par son taux d'adoption record. 

android 10 taux adoption record

Dans un billet de blog, Google est revenu sur le déploiement de la mise à jour Android 10. “Nous avons introduit de nouvelles fonctionnalités qui nous permettent de fournir des mises à jour de manière plus uniforme, rapide et efficace aux appareils Android” souligne Google. La firme de Mountain View met notamment en avant le Project Treble, une mise à jour du framework qui simplifie le portage des mises à jour majeures d’Android pour tous les constructeurs de smartphones, et le project Mainline, qui consiste à modulariser davantage l'OS afin de proposer des drivers séparés des mises à jour système.

Sur le même sujet : ce fond d’écran de la mort fait planter de nombreux smartphones sous Android 10

Vers la fin de la fragmentation Android ?

D'après Google, Android 10 a été installé par 400 millions de smartphones en l'espace de 10 mois après son lancement. Dès les premiers mois, le taux d'adoption de la mise à jour s'est montré supérieur à celui d'Android 9 Pie, Android 8 Oreo ou Android 8.1 Oreo. “Android 10 fonctionnait déjà sur 100 millions d'appareils 5 mois après le lancement, c'est 28% plus rapide qu'Android Pie” avance Google, visiblement fier du résultat obtenu.

On se souviendra qu'Android 9 Pie avait déjà été adopté plus rapidement que n'importe quelle autre version d'Android. Le déploiement de la mise à jour avait été deux fois plus rapide que pour Android 8 Oreo. Grâce aux nouveaux mécanismes mis en place par Google, on peut s'attendre à ce qu'Android 11, dont le lancement est attendu en septembre 2020, se déploie encore plus rapidement.

Malheureusement, Google ne communique pas la répartition actuelle des versions d'Android. Depuis la fin 2018, le géant du net, probablement déçu par les données, refuse de publier les chiffres concernant la fragmentation de son système d'exploitation. Mais grâce à ses multiples initiative, Google est-il en passe d'enterrer, voire de réduire, la fameuse fragmentation Android ? On attend votre avis dans les commentaires.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !