Amazon : malgré l’échec du Fire Phone, un autre smartphone pourrait bientôt sortir

Amazon pourrait revenir sur le marché des smartphones malgré l’échec du Fire Phone il y a quelques années. Dans une interview accordée au site Telegraph, un cadre d’Amazon n’exclut pas la sortie d’un nouveau smartphone.

Amazon Fire Phone

À l’instar des autres géants de l’univers de la technologie, Amazon s’est déjà embarqué dans de nombreuses aventures. Certaines lui ont bien réussi et d’autres se sont soldés par un flop. Dans cette dernière catégorie, le Fire Phone qui est sorti en 2014 ne laisse pas un souvenir très glorieux. Sa commercialisation a été arrêtée dès l’année suivante après un constat d’échec. Et pourtant, Amazon ne se ferme pas à l’idée de rebondir.

Amazon n’exclut pas de revenir sur le marché des smartphones avec une meilleure idée

Dave Limp, le vice-président d’Amazon chargé des appareils et des services a évoqué la possible sortie d’un nouveau smartphone Amazon à l’avenir. Dans une interview accordée au site Telegraph, il a affirmé que l’entreprise pourrait revenir si elle arrive à trouver une « idée innovante ». Une telle déclaration ne se fait pas simplement dans le vide. Il y a fort à parier qu’Amazon réfléchit au meilleur moyen de revenir. Dave Limp l’a d’ailleurs laissé entendre.

« C’est un gros secteur (…) Nous devons continuer à faire des essais. Les choses que nous voulons expérimenter doivent réellement se distinguer de ce qui existe déjà […] Ce que nous devons faire pour intégrer un nouveau secteur, c’est avoir une idée qui nous permet de nous démarquer ».

Pour le moment, aucun projet concret n’a encore été annoncé. Les rumeurs d’un possible smartphone Amazon avaient commencé à circuler l’année dernière lorsque l’entreprise a affirmé qu’Alexa devrait pouvoir être utilisé par les clients, où qu’ils soient. À l’instar de Siri ou de Google Assitant, cela ne peut se faire que grâce à un smartphone.

Difficile d’imaginer ce que l’entreprise pourrait nous réserver. Les smartphones pliables font encore l’objet de beaucoup d’incertitudes. Il y a très peu de chances qu’Amazon sur lance sur ce segment. Une chose est certaine, il lui sera difficile de se faire une place avec un OS fermé comme Fire OS. C’était l’une des erreurs commises avec le Fire Phone.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Redmi K20 Pro : un haut de gamme à moins de 350 € ?

Redmi dévoilera une nouvelle gamme de smartphones le 28 mai prochain. Elle sera composée de deux modèles : un Redmi K20 standard, mais aussi un Remi K20 Pro. Ce sont les premiers smartphones de la marque à embarquer un processeur…

Huawei est prêt à remplacer Android et Windows dès 2019

Malgré les pressions venant de toutes parts, Huawei continue d’afficher sa détermination à sortir de son isolement. Richard Yu, le responsable de la division mobile du groupe chinois à confirmé que ses alternatives à Android et Windows pourraient être lancées…

Realme 3 Pro officiel : une fiche technique canon pour 199 euros

Le lancement du Realme 3 Pro est désormais officiel en France. Le smartphone de l’ancienne filiale de Oppo débarque sur un segment où Xiaomi et Honor sont déjà bien installés, mais son rapport qualité-prix devrait en convaincre plus d’un de…

Affaire Huawei : pourquoi ARM a cédé face à la Maison Blanche ?

L’affaire Huawei a pris un nouveau tournant avec la défection d’ARM – l’entreprise conçoit l’architecture et les coeurs qui sont utilisés par l’ensemble des fondeurs du marché, dont HiSilicon (filiale de Huawei), MediaTek, Apple, Qualcomm ou encore Samsung. Or ARM…

Huawei : TSMC n’abandonne pas la firme chinoise

Huawei a enfin droit à une bonne nouvelle. Le fondeur TSMC a en effet décidé de ne pas abandonner le constructeur chinois. Contrairement à Panasonic, ARM ou Toshiba, l’entreprise taïwanaise continuera de fournir des composants à Huawei malgré le décret…

Huawei : Panasonic refuse aussi de fournir le constructeur

Huawei essuie un nouveau revers. Panasonic, le géant japonais de l’électronique, refuse maintenant de fournir ses composants au constructeur chinois. Apparement, certains produits élaborés par la firme reposent sur des technologies américaines. Comme ARM avant lui, Panasonic est donc contraint de plier…