Amazon : les employés ne pas restent longtemps dans l’entreprise, ce rapport le prouve

 

D'après plusieurs documents internes relayés par nos confrères d'Engadget, seulement 30% des employés recrutés en 2021 par Amazon sont restés plus de 90 jours au sein de l'entreprise. Ce rapport rappelle à quel point le géant du e-commerce a du mal à fidéliser ses salariés. D'autant que ce turnover important lui coûte cher : près de 8 milliards de dollars par an.

Amazon départ entreprise
Crédits : Amazon

Amazon n'est pas réputé pour être un paradis pour ses employés. Au contraire, le géant du e-commerce est régulièrement pointé du doigt pour le traitement exécrable de ses salariés. En 2018, nous apprenions que 9 employés ont perdu la vie dans les entrepôts d'Amazon depuis 2013, en raison de divers accidents liés à des conditions de sécurité trop laxistes.

Depuis, d'autres affaires ont mis en exergue les pratiques managériales scandaleuses du géant du e-commerce, à l'image de ces ouvriers britanniques contraints d'uriner dans des bouteilles pour tenir leurs objectifs de production… Ou encore de ce rapport qui prouvait qu'Amazon surveillait jusqu'à l'hygiène corporelle de ses livreurs.

Résultat, Amazon se dirige lentement mais sûrement mais une pénurie de main d'oeuvre aux Etats-Unis. D'après une récente étude, d'ici 2024, Amazon aura épuisé l'offre de main d'oeuvre disponible sur le territoire américain, à moins d'améliorer les conditions de travail évidemment. Or, de nouveaux documents internes relayés par nos confrères du site Engadget enfoncent le clou et révèlent l'ampleur des dégâts.

Amazon : les employés ne restent pas plus de 3 mois

En effet, on apprend notamment qu'en 2021, seul un tiers des nouvelles recrues sont restées plus de 90 jours dans l'entreprise avant de démissionner, d'être virées ou mises à pied. Par ailleurs, ces notes internes dévoilent un autre chiffre particulièrement évocateur : ce taux d'attrition important coûterait la bagatelle de 8 milliards de dollars par an par Amazon.

Ce rapport, qui contient notamment des analyses, des diapositives et des feuilles de calcul d'Amazon, démontre que les travailleurs sont deux fois susceptibles de partir par choix, plutôt que d'être licenciés. En outre, ces documents prouvent que le problème ne concerne pas seulement les magasiniers ou les préparateurs de commandes.

Non, chez les postes à responsabilité aussi. Ainsi sur les 10 catégories d'emplois à responsabilité chez Amazon, le taux de turnover le plus bas est de 70 % ! Engadget précise justement que les cadres quittent l'entreprise en raison de nombreux problèmes dans leur avancement et le développement de leur carrière respective. Ainsi, l'évolution en interne serait systématiquement contrecarrée au profit des jeunes diplômés.

Parmi les cadres embauchés en 2021, “39% sont des diplômés universitaires avec peu ou pas d'expérience du travail ou de la direction d'équipes”, tandis que 4% des assistants de processus d'entrepôts ont été promus responsables de secteur d'activité.

Source : Engadget



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !