Amazon : Jeff Bezos dit adieu aux clients racistes opposés au Black Lives Matter

Jeff Bezos, le patron d’Amazon, dit adieu aux clients opposés au mouvement Black Lives Matter. L’homme le plus riche du monde a en effet répondu avec fermeté et virulence aux mails d’insultes envoyés par des internautes ouvertement racistes. 

amazon jeff bezos répond clients racistes

Depuis la mort de George Floyd lors d’une arrestation policière, de nombreuses marques ont annoncé leur soutien au mouvement Black Lives Matter. C’est notamment le cas d’Amazon. Sur son site américain, la firme a affiché un bandeau avec l’inscription Black Lives Matter. Cette initiative n’a pas plu à certains clients de la boutique en ligne. Pour exprimer leur mécontentement, ils ont directement invectivé Jeff Bezos sur sa boîte mail.

Sur le même sujet : Twitter signale un tweet de Donald Trump qui menace de tirer sur les émeutiers

Jeff Bezos réaffirme son soutien au mouvement Black Lives Matter

« Je suis pour la liberté de chacun d’exprimer ses opinions, mais l’initiative de votre firme de nous mettre ça sous les yeux m’a beaucoup choquée et je pense que d’autres clients vous le diront. Toutes les vies comptent » lance une cliente dans un mail. Jeff Bezos a tenu à partager sa réponse à ce mail incendiaire dans un post sur Instagram.

« Black Lives Matter ne veut pas du tout dire que toutes les vies ne comptent pas » précise Jeff Bezos sur son compte. « J’ai un fils de 20 ans et je ne m’inquiète pas du fait qu’il soit battu à mort un jour en détention. Les parents noirs ne peuvent pas tous en dire autant » précise le PDG d’Amazon.

Quelques jours plus tard, Jeff Bezos a réitéré l’initiative. L’homme a partagé sur Instagram le mail reçu de la part d’un certain Dave. « J’avais commandé un produit sur Amazon quand j’ai découvert que vous souteniez le mouvement Black Lives Matter. J’ai annulé ma commande et je ne suis pas le seul. Restez sur vos positions et vos profits vont s’effondrer » menace l’internaute. Dans son mail, il emploie plusieurs expressions ouvertement racistes, comme « nègres ».

« J’ai reçu un certain nombre de réponses nauséabondes de ce genre dans ma boîte de réception depuis mon dernier message. Ce type de déferlement de haine ne doit pas pouvoir se cacher dans l’ombre. C’est important de le montrer à la lumière » explique Jeff Bezos. Le fondateur d’Amazon conclut sa tirade par : « Dave, tu es le genre de client que je suis content de perdre ».



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !