Amazon détruit des milliers d’articles invendus chaque semaine

 

Amazon détruit des milliers de produits neufs chaque semaine au sein de ses 24 décharges au Royaume-Uni. Une enquête d'un média britannique a levé le voile sur l'étendue du gaspillage orchestré par la multinationale. 

Amazon colis

Une enquête de la chaîne britannique ITV a révélé l'existence d'immenses décharges dédiées aux articles invendus sur Amazon. Le média est même parvenu à filmer l‘un des 24 entrepôts “de destruction” du groupe au Royaume-Uni. Dans le reportage, on aperçoit une kyrielle de produits différents, dont des téléviseurs, ordinateurs portables, drones, sèche-cheveux, écouteurs, livres ou encore des milliers de masques sanitaires. Tous ces produits sont en parfait état.

ITV a également interrogé un ancien employé d'Amazon pour comprendre l'étendue du gaspillage. “50% de tous les articles n'ont pas été ouverts et sont toujours dans leur emballage d'origine. L'autre moitié sont des retours en bon état. Le personnel est devenu insensible à ce qu'on lui demande de faire” regrette l'ancien salarié, resté anonyme.

Lire également : Amazon va donner les articles invendus afin d’éviter le gaspillage

Amazon se défend : “aucun article n’est envoyé à la décharge au Royaume-Uni”

Citant un document interne d'une décharge située à Dunfermline (Écosse), le média britannique affirme que 125 000 produits sont détruits chaque semaine sur le site. Certaines semaines, les employés des décharges reçoivent comme objectif de “détruire 130000 articles” encore en état de fonctionnement. En avril, Amazon a ainsi détruit 124000 articles/ semaine, contre seulement 28000 articles marqués “à donner” à la même période.

Un porte-parole d'Amazon est rapidement monté au créneau pour défendre le fonctionnement de la firme. L'entreprise avance que les infrastructures filmées par ITV font partie d'un vaste processus de recyclage et non de gaspillage. “Aucun article n’est envoyé à la décharge au Royaume-Uni. En dernier recours, nous envoyons des articles à la récupération d’énergie, mais nous travaillons dur pour réduire à zéro le nombre de fois où cela se produit” assure Amazon. Le géant du commerce en ligne précise : “nous travaillons à un objectif de zéro élimination de produits et notre priorité est de revendre, de donner à des organisations caritatives ou de recycler tous les produits invendus”

Ce n'est pas la première fois qu'Amazon est accusé de gaspillage à grande échelle. En 2019, un reportage avait révélé qu'Amazon France détruit chaque année des tonnes de produits neufs. Pour se défendre, l'entreprise a assuré que seule une infime partie des invendus sont effectivement détruits. Amazon pointait notamment du doigt une réglementation qui oblige les vendeurs à payer la TVA sur tous les produits offerts à la charité.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !