Amazon : 5 employés ont volé pour 500 000 € d’iPhone en échangeant les boîtes

 

Amazon a licencié cinq employés pour avoir volé l'équivalent de 500 000 euros d'iPhone. La firme a été alertée par des différences de poids entre les colis et les commandes passées par les clients et a décidé d'installer des caméras dans l'entrepôt. Résultat : les voleurs modifiaient le contenu des cartons par les nouveaux iPhone avant de se les expédier entre eux.

Colis Amazon entrepot

Qui vole un œuf, vole un bœuf, dit le dicton. Celui-ci correspond particulièrement bien à la technique de ces cinq (anciens) employés d'Amazon. Travaillant dans un centre logistique de Madrid, ceux-ci ont mis au point une combine relativement simple, mais qui a rapporté gros. Environ 500 000 euros, d'après l'enquête interne en cours.

L'objet de convoitise : les derniers iPhone 12, commandés en grande quantité sur la plateforme depuis sa sortie. Le géant de e-commerce a eu la puce à l'oreille lorsqu'un certain nombre de colis affichaient des erreurs de poids, ce dernier ne correspondant pas à celui affiché par la commande. Des caméras ont alors été cachées dans l'entrepôt pour tirer cette affaire au clair. Les complices se sont ainsi fait filmer en train d'échanger le contenu de commandes à petit prix par les smartphones haut de gamme.

À lire également : Amazon s’associe à Nintendo et envoie des colis customisés aux couleurs de Mario

Les employés Amazon substituaient les iPhone d'autres commandes

Ce n'est pas la première fois qu'Amazon fait l'objet d'escroqueries, avec notamment un nombre record de faux avis sur sa plateforme depuis le début de la pandémie. Mais cette fois-ci, la combine s'attaquait directement aux commandes de ses clients, puisque les voleurs s'emparaient des iPhone devant être expédiés pour les placer dans leurs propres colis. Un complice se chargeait d'acheter un produit à petit prix puis de réceptionner le colis modifié.

L'appât du gain a eu raison des cinq associés. Ils étaient en possession de 10 iPhone lorsqu'ils se font faits arrêtés. 3 d'entre eux étaient en train de quitter leur poste, un autre a été embarqué en plein travail et le dernier s'est rendu de lui-même à la police locale. L'enquête n'ayant pas encore été terminée, il est possible que leur combine leur ait apporté plus d'argent qu'annoncé par Amazon.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !