AdwCleaner sous Windows 10 s’attaque désormais aux bloatwares

AdwCleaner, le célèbre logiciel anti-adware peut désormais supprimer les bloatwares sous Windows 10. La dernière version de l’application vous permet de vous débarrasser des logiciels pré-installés par les constructeurs.

AdwCleaner

AdwCleaner est une solution très appréciée sous Windows 10 pour éliminer les logiciels indésirables tels que les programmes publicitaires et les hijackers qui infectent très souvent les navigateurs web. Dans sa version 7.4 qui vient d’être de sortir, le logiciel intègre un outil spécialement dirigé contre les blotwares. Pour rappel, AdwCleaner est une application gratuite, contrairement à Malwarebyte, l’autre solution anti-malware proposée par le même éditeur.

AdwCleaner : vous pouvez désormais supprimer les logiciels pré-installés sur Windows 10

Sur Android comme sur Windows 10, les bloatwares sont de véritables fléaux qui peuvent nuire aux performances de nos appareils. Contrairement aux malwares, ces logiciels installés par défaut n’ont pas de visées malveillantes, mais occupent inutilement l’espace de stockage et la mémoire vive. Le pire, c’est qu’il est souvent impossible de les désinstaller à moins de recourir à des outils spécifiques. AdwCleaner qui est déjà utilisé par de nombreux utilisateurs propose dans sa version 7.4 une option pour s’en débarrasser.

« Outre le potentiel impact sur les performances, nous estimons simplement que lorsque vous achetez un appareil — que ce soit un ordinateur portable pour l’école, le travail ou les loisirs —, vous devriez avoir le droit de choisir quels programmes sont installés. Ce droit devrait aussi s’appliquer aux types de logiciels qui peuvent être préinstallés avec un appareil, avant que vous n’ayez eu votre mot à dire », explique l’éditeur.

Lire aussi : Les meilleurs antivirus gratuits sous Windows 10

La solution considère désormais les bloatwares comme des logiciels indésirables, à défaut d’être malveillantes. Pour les identifier, il suffit d’effectuer un scan normalement. Le résultat inclut désormais ces applications au même titre que les adwares. Vous pouvez les supprimer selon votre bon vouloir en sélectionnant certains ou en choisissant de tous les supprimer.

Source : Malwarebytes



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Microsoft Edge : Google vous supplie de repasser sur Chrome via des bannières

Les utilisateurs de Microsoft Edge voient désormais une bannière s’afficher lorsqu’ils visitent le Chrome Web Store. Celle-ci recommande agressivement d’utiliser Chrome « pour utiliser les extensions » du Chrome Web Store « de manière sécurisée ». Les deux navigateurs sont pourtant désormais basés tous…

Windows 10 : le RCS débarque sur PC dans Votre téléphone, grâce à Samsung

Les utilisateurs Windows 10 qui ont acheté l’un des Galaxy S20 bénéficient dès aujourd’hui d’une messagerie enrichie RCS dans l’application Votre téléphone. Les utilisateurs qui souhaitent profiter de cette fonctionnalité doivent obligatoirement passer par l’application de messagerie de Samsung sur…

Windows 10 franchit le cap du milliard d’utilisateurs !

Avec deux ans de retard, Microsoft annonce avoir dépassé le milliard de machines sur lesquelles Windows 10 est installé. Malgré ce « léger » retard, Windows 10 reste donc le système d’exploitation le plus utilisé au monde, loin devant macOS et Linux….

Windows 10 : lire des DVD coûte cher, le Net est en colère

Le Media Center de Windows n’existe plus. En conséquence de quoi, il n’est plus possible de lire des DVD sous Windows 10, du moins pas nativement. Microsoft a cependant développé une application téléchargeable sur le Microsoft Store et baptisée Windows…

Windows 7 : la plupart des antivirus fonctionneront jusqu’en 2022

Windows 7 est officiellement obsolète depuis le 14 janvier dernier. Malgré la mort du système d’exploitation, la plupart des antivirus du marché continueront de fonctionner. En fait, la plupart des solutions promettent même de protéger les internautes jusqu’en 2022. Découvrez…