Addiction au smartphone : une utilisation de 5 heures par jour favorise l’obésité

Utiliser son smartphone plus de 5 heures par jour accroît les risques d'obésité de 43%, révèle une étude. Les personnes qui passent un temps excessif au quotidien devant leur téléphone portable sont aussi susceptibles d'avoir un style de vie qui favorise les maladies cardio-vasculaires.

Smartphone et obésité

Une étude conjointe de l'American College of Cardiology (ACC) et de l'Université Simón Bolívar (Colombie) révèle que des étudiants qui ont passé 5h ou plus devant leur smartphone au quotidien étaient plus à même de devenir obèses, mais aussi de développer des maladies cardiovasculaires. Les femmes sont beaucoup plus prédisposées à être affectées par l'utilisation excessive du smartphone que les hommes.

Comment l'addiction au smartphone favorise le surpoids

L'étude a porté sur un échantillon de 1 060 étudiants de l'université Simón Bolívar entre juin et décembre 2018. L'échantillon était composé de 700 femmes et de 360 hommes d'une moyenne d'âge respective de 19 et 20 ans. D'après les résultats, les étudiants qui passaient au moins 5 heures par jour sur leur smartphone présentaient un risque d'obésité 43% supérieur comparativement aux autres.

Ces sujets étaient également deux fois plus susceptibles d'avoir une pauvre hygiène de vie, notamment le manque d'activités physiques et une alimentation inappropriée (boissons sucrées, fast-food, etc.). Quant à l'impact de l'addiction au smartphone en fonction des sexes, les hommes étaient 36,1% susceptibles d'être en surpoids et 42,6% d'être obèses. Les femmes étaient à 63,9% susceptibles d'être en excès de poids et 57,4% d'être obèses.

Lire également comment votre smartphone peut vous aider à être plus actif ?

« Nous avons mis en évidence le fait qu'une utilisation prolongée des smartphones est associée au développement de l'obésité qui est l'un des facteurs à risque des maladies cardiovasculaires », explique Mirary Mantilla-Morrón, spécialiste des maladies pulmonaires et cardio-vasculaires à la faculté des sciences de la santé de l'université Simón Bolívar.

Pour elle, la population doit prendre conscience que la technologie mobile qui est désormais indispensable pour le divertissement et pour d'autres besoins au quotidien peut également conduire à une hygiène de vie peu saine et donc au développement du surpoids, de l'obésité, voire des maladies cardiaques.

Source : Science Daily



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
mwc 2021 report date
MWC 2021 : le salon barcelonais est décalé au mois de juin 2021

Le MWC 2021, le célèbre salon barcelonais, sera décalé en juin 2021. Les organisateurs viennent d’officialiser la nouvelle. L’édition de Shanghai sera également repoussée en février 2021.  On s’y attendait et la nouvelle est désormais officielle. La GSA Association, qui…

google paid extensions
Chrome : Google abandonne les extensions payantes

Google annonce sur son blog la fin des extensions Chrome payantes utilisant la plateforme du Chrome Web Store. Les développeurs qui souhaitent monétiser leur extension devront se tourner vers des solutions de paiement alternatives. Google ne souhaite plus cautionner les…