5G : il faudra un nombre colossal d’antennes pour déployer le réseau en France

 

Le déploiement de la 5G en France nécessitera l’installation d’environ 30% de sites d’antennes supplémentaires par rapport à la 4G pour obtenir une couverture équivalente, selon une étude du cabinet Tactis. Il en faudrait même jusqu’à trois fois davantage pour couvrir les zones rurales peu denses. 

5G
Crédits : Pixabay

L’ANFR s’apprête à attribuer les fréquences 5G 3,5 GHz aux opérateurs. Le cabinet d’analystes Tactis s’est intéressé aux facultés de propagation de cette bande, et mis au point des simulations qui permettent de se rendre compte du nombre d’antennes nécessaires pour couvrir le territoire en 5G avec un taux de couverture équivalent à la 4G. Et le constat est sans appel : « les déploiements 4G actuels utilisent notamment des fréquences basses, qui portent loin, tandis que les fréquences hautes qui seront utilisées pour les déploiements 5G, dans la bande des 3,5 GHz, offrent beaucoup de débit mais portent bien moins loin », explique Julien Renard chez Tactis.

Fréquences peu pénétrantes ou au débit trop faible

En effet, toutes les bandes de fréquences n’ont pas les mêmes caractéristiques de propagation. Plus les fréquences sont basses, plus ces dernières pénètrent à l’intérieur des bâtiments et portent loin – mais comme elles sont plus basses et que la largeur de bande est plus faible, elles ne permettent pas une bande passante très élevée. A contrario, plus les fréquences sont élevées, plus la portée diminue et le débit augmente. Il faut ainsi plus d’antennes 3,5 GHz que d’antennes 700 MHz. Quant aux antennes dans la bande 26 GHz, elles ne portent que sur une centaine de mètres.

Ainsi, Tactis souligne que la bande des 700 MHz ne permettra pas de bénéficier « de toutes les promesses de la 5G », et explique qu’il faudra davantage d’antennes 3,5 GHz et encore plus dans la bande 26 GHz pour obtenir la même couverture. En zone péri-urbaine, il faudrait ainsi 30% de sites supplémentaires par rapport au réseau 4G. En zone rurale, peu denses, « il serait nécessaire de construire 2 fois plus de sites pour avoir une couverture équivalente, et même 3 fois plus de sites pour délivrer un service haut débit, a minima 8 Mbps », note Tactis.

Lire également : Déploiement 4G et 5G – Orange creuse l’écart avec SFR, Bouygues et Free en janvier 2020

Le déploiement pourrait arriver lentement en zone rurale

Du coup Tactis s’interroge : les opérateurs ne risquent-ils pas de favoriser les villes au détriment des campagnes ? A en croire le cabinet d’analystes, la 5G pourrait provoquer une nouvelle fracture numérique durable, entre le réseau 5G des villes, robuste et rapide, et la connexion 5G dans les campagnes, lente et peu stable. Par ailleurs, Tactis relève que « la mise à niveau en 5G du parc de sites des opérateurs se fera très progressivement, pourrait s’étaler sur une dizaine d’années, et ne concerner le monde rural que de manière très parcimonieuse ».

Outre cette considération, il y a aussi la facture énergétique d’un réseau nécessitant l’installation de 30% d’antennes supplémentaires voire davantage par les quatre opérateurs. Une solution pourrait néanmoins être la mutualisation des réseaux – autrement dit le fait d’ouvrir et de partager de nouveaux sites à deux, trois voire quatre opérateurs. Orange en parle d’ailleurs souvent… Que pensez-vous de l’étude et des simulations de Tactis ? Partagez votre avis dans les commentaires.

Source : Tactis

Simulation de couverture 4G (à gauche) et 5G (à droite) en secteur rural / Crédits : Tactis

Simulation de couverture 4G (à gauche) et 5G (à droite) en secteur périurbain / Crédits : Tactis



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
sfr arcep baisse prix fibre
SFR : l’Arcep exige que l’opérateur baisse les prix de la fibre

SFR va devoir baisser les tarifs d’accès des réseaux fibre mutualisés, et notamment ceux proposés à Bouygues Telecom. L’opérateur avait justement contesté les prix instaurés par SFR auprès de l’Arcep en début d’année 2020. L’Arcep a tranché. SFR va revoir…

free
5G : Free promet des offres généreuses au « juste prix »

Free s’apprête à dévoiler ses premières offres 5G. Après Orange, SFR et Bouygues Télécom, l’opérateur de Xavier Niel dévoilera ses forfaits dans les prochaines semaines, le jour du lancement de son réseau. Fidèle à son ADN, Free s’engage à proposer des…

orange hausse trafic internet
Orange : le trafic Internet augmente de 20% avec le reconfinement

Orange assure que le trafic Internet est en hausse de 20% depuis le reconfinement. Selon l’opérateur, le recours au télétravail, les plateformes de streaming comme Netflix et les jeux en ligne sont les principaux responsables de cette augmentation. En ce…

5g
5G : lancement aujourd’hui en France mais personne n’y a accès

Ce mercredi 18 novembre 2020, les fréquences 5G qui permettront de se connecter au réseau du futur sont finalement activées. Dans les faits, il faudra plutôt attendre le mois de décembre pour profiter de la 5G avec un smartphone compatible.  Á partir…

premier satellite chinois 6g
La chine place le premier satellite 6G en orbite

Alors que la 5G ne démarrera dans certains pays que dans les prochaines semaines, voire prochains mois, une université chinoise a placé en orbite le premier satellite compatible 6G. L’événement a eu lieu dans la matinée du 6 novembre. Le…