5G : Huawei et ZTE sont exclus du réseau en Suède

 

La Suède vient de bannir Huawei et ZTE de son futur réseau 5G. D'ici le 1er janvier 2025, tous les équipements réseau fournis par les deux groupes chinois seront démantelés par mesure de sécurité nationale. La Chine a rapidement réagi à l'éviction de ses deux champions en demandant à la Suède de “corriger sa mauvaise décision”. 

Huawei france exclura pas 5G

Ce mardi 20 octobre, l'autorité chargée des appels d'offres en Suède a annoncé l'éviction de Huawei et ZTE des réseaux 5G du pays. PTS, le régulateur des télécommunications, affirme se plier aux recommandations des forces armées et des services de sécurité suédois. Klas Friberg, dirigeant du service de la sûreté de l'État de la Suède, considère en effet Huawei et ZTE comme “l'une des plus grandes menaces pour la Suède” et accuse les deux équipementiers de collecter des renseignements pour le compte de Pékin.

“Les nouvelles installations dans les fonctions centrales pour l’usage radio des bandes de fréquence doivent être menées sans les fournisseurs Huawei ni ZTE. Si des infrastructures existantes dans les fonctions centrales devaient être utilisées pour offrir des services dans les fréquences concernées, les produits de Huawei et ZTE devront être enlevés le 1er janvier 2025 au plus tard ” précise l'administration suédoise des postes et télécommunications dans un communiqué.

Sur le même sujet : Huawei propose que des experts indépendants passent sa 5G au peigne fin

La Chine exhorte la Suède à ne pas bannir Huawei et ZTE de la 5G

Par le biais d'un porte-parole, Huawei a une nouvelle fois démenti les accusations d'espionnage, estimant “qu'aucune preuve ne prouve les allégations” de la Suède. Zhao Lijian, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères chinois, a quant à lui exhorter le gouvernement suédois à corriger le tir. “La Suède devrait maintenir une attitude objective et juste, et corriger sa mauvaise décision, afin éviter d'avoir un impact négatif sur la coopération économique et commerciale entre la Chine et la Suède et sur les activités des entreprises suédoises en Chine” menace Zhao Lijian lors d'un point presse.

La Suède n'est pas le premier pays d'Europe à bannir Huawei du déploiement de la 5G. En juillet dernier, le Royaume-Uni décrétait l'éviction de Huawei de ses réseaux 5G. D'ici 2027, tous les équipements réseau signés Huawei devront être remplacés malgré les vives critiques formulées par les opérateurs britanniques. De son côté, la France a refusé d'exclure officiellement les deux fabricants chinois. Néanmoins, l’ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information) met en place des restrictions et ne renouvellera pas les autorisations temporaires accordées aux FAI qui s'appuient sur les antennes de Huawei, entraînant de facto l'éviction de la firme de l'Hexagone. D'ici 2028, tout le matériel réseau de Huawei aura donc disparu de France.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !