Couverture 4G : SFR devance ses concurrents dans les zones peu denses selon l’Arcep

 

L’Arcep dresse ce matin, via son observatoire trimestriel, un bilan de la couverture 2G/3G/4G par l’ensemble des opérateurs, c’est-à-dire, Orange, Bouygues, SFR et Free sur les zones peu denses. Ces derniers sont soumis à des obligations de couvertures dans certains délais, ce qui explique le point effectué par l’Arcep.

arcep point couverture réseau

Les opérateurs des télécommunications français Orange, SFR, Bouygues et Free sont tenus à des obligations de couverture réseau de base dans les « zones blanches – centres bourgs », identifiés comme non couverts. On compte désormais 4 000 centres bourgs. Les opérateurs étaient tenus d’apporter un service voix/sms avant le 31 décembre 2016 et ont jusqu’au 30 juin 2017 pour fournir un service haut débit dans ces zones, et au plus tard, 6 mois après la mise à disposition du pylône par les pouvoirs publics. L’Arcep fait le point sur la couverture réseau ce matin.

Sur le déploiement de la 3G en zones blanches, la couverture haut débit progresse avec 82% de centres-bourgs qui ont accès à Internet mobile. Des efforts significatifs ont été réalisés par les opérateurs : Bouygues passe de 84% à 87% de couverture, SFR gagne 11 points de 76% à 87% et Orange évolue de 79% à 89%. Malgré les progrès significatifs, l’Arcep a invité les opérateurs à poursuivre les déploiements.

L’Arcep satisfaite sur la 4G dans les zones peu denses

L’Arcep, autorité de régulation, n’a pas manqué de soulever sa satisfaction en ce qui concerne la 4G en zones peu denses, les opérateurs ayant opéré un déploiement qui va au-delà de leurs obligations. En avril 2017, Free Mobile annonçait couvrir 45%, Orange 58%, Bouygues 66% et SFR 68% de ces zones grâce à une bande de 800 MHz alors que l’ensemble de ces opérateurs était tenu d’en couvrir 40% au 17 janvier 2017. Free ne disposant pas d’une bande de 800 MHz, sera tenue de couvrir 50% de la population en 4G sur ces zones, au 17 janvier 2022, en bande 700 MHz.

Quant à la 2G, les centres-bourgs sont toujours couverts à 92%, le reste étant en attente de la construction par les pouvoirs publics d'un pylône pour être couverts. Les opérateurs doivent encore déployer des équipements dans 4 centres-bourgs et Free attend encore la construction de l'intégralité des 234 pylônes par les pouvoirs publics pour assurer une couverture.

Enfin, l’Arcep procèdera à une mise à jour de son suivi en septembre 2017, pour déterminer si les opérateurs ont respecté leurs obligations quant à la couverture 3G des centres-bourgs au 30 juin 2017. Il faut évidemment prendre du temps, pour posséder une certaine visibilité et pour vérifier l’état du déploiement des réseaux.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
bouygues télécom esim
Bouygues offre 50€ aux clients qui arrivent avant 11h pendant le couvre-feu

Bouygues Télécom s’adapte au couvre-feu décrété par le gouvernement. Pour convaincre ses clients de se rendre en boutique dans la matinée, l’opérateur a décidé d’offrir 50€ à l’achat d’un smartphone subventionné. Pour en profiter, il est impératif d’arriver dans l’enceinte…

orange stephane richard
5G : Orange affirme que la France a un an et demi de retard

Orange estime que la France a accumulé un an et demi de retard sur le déploiement de la 5G. L’opérateur historique regrette que des élus cherchent à freiner le déploiement du réseau en agitant des préoccupations écologiques et sanitaires sans…

freebox pop test design 7
Freebox : le réseau FreeWifi est amené à disparaître

Un Freenaute a constaté la suppression du réseau FreeWiFi des deux Freebox les plus récentes : la Delta et la Pop. Xavier Niel a répondu à son message posté sur le forum du FAI que cette disparition n’est pas accidentelle, sous-entendant…

bouygues telecom
Bouygues Telecom rachète NRJ Mobile, CIC Mobile et 3 autres opérateurs

Bouygues Telecom est autorisé à racheter EI Telecom, derrière lequel se cachent cinq opérateurs, dont NRJ Mobile, CIC Mobile et CDiscount Mobile. L’Autorité de la Concurrence a validé le rachat, lequel est effectif depuis le 31 décembre 2020. Les 2…