10 ans plus tard, 25% du réseau 4G en France est toujours de mauvaise qualité

 

L’UFC-Que Choisir dénonce une fracture numérique entre les zones urbaines et les zones rurales. L’association a analysé 5 millions de relevés de débit en 4G dans toutes les régions françaises. 25 % des connexions 4G en France n’offrent pas de bonnes conditions pour se connecter à Internet. Un chiffre qui monte à 32 % en zone rurale. Le débit moyen y est 40 % moins élevé. Et tous les opérateurs sont concernés sauf Free.

ufc que choisir reseau 4g mauvais 2022
Crédit : Unsplash

Nous rapportions hier dans nos colonnes que la fracture numérique est encore très présente en France, alors que l’État et les opérateurs assurent investir considérablement pour le raccordement de tous aux réseaux fixes et mobiles haut débit. Une étude de l’INSEE explique que 7 % des Français ne sont pas titulaire d’une connexion Internet, que ce soit en ADSL, en fibre optique ou sur un smartphone. L’INSEE ne révèle pas si ces Français choisissent de ne pas s’équiper ou s’ils ne sont pas éligibles, tout simplement.

Lire aussi – Free offre la connexion Internet haut débit la plus rapide en France selon nPerf

L’UFC-Que Choisir répond en partie à cette question. L’association confirme qu’il existe une fracture numérique forte entre les zones rurales et les zones urbaines. Elle a analysé des millions de relevés de débit réalisés par les usagers. Et elle s’est appuyée dessus pour révéler quel opérateur offre le meilleur réseau mobile en France en 2021. Il s’agit d’Orange, sans surprise, suivi par SFR. Free et Bouygues Telecom se partagent la dernière place : parfois le premier est devant l’autre, sinon c’est l’inverse.

Un quart des connexions Internet en 4G est de mauvaise qualité

Dans cette étude, nous apprenions également que les débits des opérateurs peuvent changer du tout au tout entre deux zones géographiques. Qu’il y ait des disparités, nous nous y attendions. Mais les chiffres laissent apparaitre une baisse de 40 % en moyenne entre une connexion 4G établie en ville et une autre en campagne. Il s’agit d’une moyenne entre tous les opérateurs. Pour chaque réseau, les différences sont différentes. Chez Orange et SFR, la différence est en moyenne de 48 %. Chez Bouygues Telecom, elle est de 55 %. Et chez Free, bonne surprise : la moyenne en zone urbaine est moins élevée qu’en zone rurale.

ufc que choisir reseau 4g mauvais 2022

Dans un communiqué de presse, l’UFC-Que Choisir ajoute que le pourcentage de mauvaises connexions 4G est encore très élevé, alors que les réseaux sont commercialisés depuis 10 ans. 25 % des connexions n’atteignent pas les 8 Mb/s, débit jugé par le gouvernement comme du « bon haut débit mobile ». Un chiffre qui monte à 32 % en zone rurale. Et 14,3 % n’atteignent pas les 3 Mb/s, ce que l’association estime être le minimum pour profiter décemment d’Internet.

La fracture numérique s'intensifie avec la 5G

Cela prouve donc que la fracture numérique existe en France. Et la 5G n’apportera aucune réponse à ce problème. En effet, les opérateurs investissent majoritairement dans les zones les plus peuplées afin de signer le plus d’abonnements possible. Et cela se remarque au niveau des débits enregistrés qui passent en moyenne de 42,3 Mb/s à 234,1 Mb/s en zone urbaine. Soit une multiplication par 5. En revanche, en zone rurale, la 5G est quasi absente, avec une simple augmentation de 50 % des débits. « La 5G bénéficie réellement aux zones où la 4G est déjà la plus qualitative », affirme l’association. Une fracture qui existe aussi bien sûr en fibre optique.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !