Uber : la France va manquer de chauffeurs à cause d’une nouvelle loi

Uber France a indiqué par le biais de son directeur Steve Salom qu’il va manquer de chauffeurs à partir du 1er janvier 2018 à cause de l’entrée en vigueur de la loi Grandguillaume. Celle-ci empêchera certains chauffeurs d’exercer dans les agglomérations de plus de 100 000 habitants s’ils n’ont pas passé au préalable un examen. La moitié d’entre eux seraient concernés par la mesure.

uber chauffeur

Des milliers de chauffeurs risquent de perdre leur emploi en France, créant une pénurie de service. Uber France s’inquiète de la situation par l’intermédiaire de son directeur Steve Salom, qui a lancé l’alerte au micro de France Info. « A la fin de cette année, la moitié des chauffeurs ne pourra plus exercer », affirme-t-il. Décidément, les temps sont durs pour Uber, dont le piratage de 57 millions de données utilisateurs n’a pas améliorer sa cote de popularité.

Uber va manquer de chauffeurs en France

Dans le viseur d’Uber, la loi Grandguillaume, dont l’application est prévue pour le 1er janvier 2018. Le texte interdit aux chauffeurs de LOTI d’exercer dans les agglomérations de plus de 100 000 habitants à moins qu’ils ne passent avec succès un examen ou engagent une procédure d’équivalence. Les chauffeurs LOTI sont des professionnels du transport en groupe mais leur formation est moins longue et onéreuse que celle des chauffeurs VTC. Jusqu’ici, le droit les autorisait à pratiquer une activité VTC, ce qui ne sera bientôt plus le cas.

Le gouvernement a estimé que laisser les chauffeurs LOTI travailler pour des sociétés de VTC constituait un « détournement juridique« . Sauf qu’ils étaient très nombreux à travailler sous ce statut. Ils sont 10 000 chauffeurs dans ce cas (sur 25 000) chez Uber, assure Salom, qui parle de 15 000 chauffeurs qui vont perdre leur emploi au 1 janvier 2018 en prenant en compte les autres sociétés de VTC.

« Quand il y a des examens avec moins de 20% de taux de réussite, c’est extrêmement compliqué pour ces gens de pouvoir continuer et se dire qu’ils ont un avenir », regrette Salom, qui demande au moins une simplification de l’obtention du diplôme de chauffeur VTC. Plusieurs plateformes de VTC françaises avaient accusé au mois d’octobre le Ministère des Transports de « créer des obstacles », évoquant eux aussi la difficulté des examens et les délais de traitement des dossiers d’équivalence pour passer du statut LOTI à celui de VTC.

Réagissez à cet article !
  • Th3rAhx

    tant mieux

  • Mario

    En même temps c’est pas plus mal, un chauffeur loti peut transporter des personne sans vérification de ses antécédents judiciaires ou même avec un nouveau permis contrairement au chauffeur VTC avec le macaron rouge sur le pare-brise tout ça à 4 € de l’heure.

  • Pascal Combacau

    Une loi votée en décembre 2016 !!!1 an pour se mettre en règle ça ne suffit pas ???
    La manière dont uber joue la victime devient super lourde !!!

  • Mario

    uber offres aux journalistes jusqu’à 20000 € de crédit de transport annuel dans son application il est normal qu’il y ait beaucoup d’articles en sa faveur.

  • DELAUNEY

    Il est temps de réglementer un peu les choses, le système est basée sur l’exploitation la pauvreté, ce ne peux pas durée comme cela indéfiniment.

  • André Filipe Vieira

    On aura enfin des chauffeurs diplômés et agrées! Qui n’écoutent pas du « RAP » en boucle dans la voiture et tanpis si cela agasse le client ou pas… on aura enfin des professionnels et non pas des blaireaux sans aucun respect qui s’allument un joint avec le client à l’arrière de la voiture… quite à ce que les tarifs augmentent je préfére ça! Ils ont eu un an pour se mettre à la page et passer leur licence de VTC!

    • iAndroid

      Oui, ça fait cliché, mais quand on voit la majorité des chauffeurs Uber, on ne peut pas dire que ce sont des cérébraux. Qu’ils apprennent à bien parler, la politesse, à s’habiller autrement qu’en jogging/baskets, et on aura franchit un pas. Il n’y a pas de sous-métier, et là on a trop l’impression que c’est le job refuge pour branleur, faut pas s’étonner qu’ils ont une mauvaise image.
      Ceci dit, qu’on ne s’y trompe pas, cette loi c’est aussi (et surtout ?) pour relancer les taxis qui sont en perte de vitesse.

      • André Filipe Vieira

        C’est même pas une question de cliché ou pas, j’étais très sérieux dans mon commentaire. Les exemples que j’ai donné me sont arrivés!

  • Balek

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
OnePlus : 40.000 numéros de carte bancaire volés sur son site officiel !

OnePlus est victime d’une faille sur son site qui a permis à des pirates de voler des numéros de carte bancaire, jusqu’à 40.000 clients sont concernés. Le constructeur a mené une enquête minutieuse sur son infrastructure, ce qui lui a permis de constater un problème de sécurité.