Google Home : test vidéo, avis, Google Assistant, installation et fonctionnalités

Google lance Google Home en France. Google Assistant est désormais disponible en français, ce qui permet à la firme de Mountain View de s’inviter dans votre maison. Nous avons eu la chance de l’utiliser quelques jours. On vous dit tout dans notre test complet.

test google home ok google

Disponible en France depuis le 3 août, le Google Home est le premier assistant personnel à parler français. Aux Etats-Unis, l’appareil est concurrencé par l’Amazon Echo qui connaît un franc succès. Dans l’Hexagone, la question de la concurrence ne se pose donc pas pour la firme de Mountain View.

Toutefois, Google est attendu au tournant tant il a mis en avant Google Assistant, son assistant vocal intégré à Google Home mais aussi aux smartphones et tablettes Android. D’ailleurs, Google Assistant devrait bientôt être disponible également sur le web.

Les enjeux sont donc importants pour le géant américain qui a pour habitude de lancer des technologies qui finissent parfois par faire flop. Google Home fait-il partie de ces technologies qui tomberont dans l’oubli ? Réponse dans notre test complet !

Notre test en vidéo du Google Home

Google Home, c’est quoi ?

“Google est ton ami”. Cette phrase, nous l’avons tous entendue au moins une fois. Le géant américain s’est invité dans notre quotidien en plusieurs étapes depuis des années. Son outil le plus connu est évidemment son moteur de recherche. Chaque jour, des milliards de recherches y sont faites, pour à peu près tout et n’importe quoi.

test google home design

Nous avons même développé une sorte de “réflexe Google”. Dès que nous ne savons pas quelque chose, que nous avons un doute ou qu’un débat fait rage, Google a la réponse. Aujourd’hui, pour accéder aux services de la firme, nous avons pour interface privilégiée un écran : ordinateur, smartphone, tablette, montre connectée.

Mais l’avenir réside dans les assistants personnels, l’intelligence artificielle, et Google ne compte pas laisser les concurrents le devancer. Ainsi, l’entreprise a développé Google Assistant, une intelligence artificielle capable de répondre à vos questions ou d’effectuer des actions sur simple demande par la voix.

Google Assistant est disponible sur certains smartphones et tablettes Android, et depuis peu en France sur le Google Home. Si l’on devait résumer en une phrase ce qu’est le Google Home voici ce que l’on dirait :

Google Home est une enceinte intégrant l’intelligence artificielle Google Assistant que l’on contrôle par la voix pour effectuer des recherches ou effectuer certaines actions.

Avec Google Home, le géant américain s’invite littéralement chez vous, dans votre maison ou votre appartement. Il vous permet de tout faire ou presque par simple demande vocale : contrôler les lumières, la musique, la TV, vos agendas, et tous les objets compatibles permettant de connecter votre maison. La domotique grand public, simple et efficace.

Pour y parvenir, Google se connecte à tous ses services dans le cloud. Le Google Home est équipé de deux micros qui capteront tout ce que vous dites. Attention, je rassure tout de suite ceux qui déplorent le côté intrusif de l’objet : les données ne sont récupérées que lorsque vous dites “ok Google” ou “dis Google”. C’est en tout cas ce qu’assure la firme.

Design et fiche technique

Ce qui surprend dès la sortie de la boîte, c’est le design du Google Home. La firme de Mountain View fait une proposition très élégante avec un produit compact et résolument design. Un indispensable pour ce genre de produit puisque le Google Home doit s’intégrer parfaitement dans votre mobilier. Il peut aussi bien se retrouver dans un salon, qu’une cuisine ou une chambre. Le Google Home doit donc être à la fois élégant et passe partout.

Le Google Home est disponible uniquement en blanc pour la partie supérieure, avec un choix de couleurs pour la partie inférieure, l’habillage de l’enceinte. Le modèle que nous avons est gris, mais il est possible de prendre une couleur plus adaptée à votre mobilier : noir ou marron/bronze.

L’enceinte se contrôle quasi exclusivement par la voix à l’exception de quelques fonctionnalités. La surface supérieure du Google Home est tactile et permet de contrôler le volume du son et la musique (pause, lecture etc.). Des lumières sont également visibles sur cette surface. Dès que l’on interpelle Google Assistant, ces lumières s’allument.

test google home installation

Sur le dessus, on distingue également deux micros qui peuvent vous entendre (sans crier) à plus de 8 mètres. J’y reviendrai, mais à l’usage c’est impressionnant, notamment parce que les micros parviennent à capter le son de votre voix même lorsqu’il y a un bruit ambiant (discussions, TV, musique etc.).

Si le Google Home entend bien, il parle aussi assez fort. L’appareil est équipé d’un haut-parleur de 10 W ce qui lui permet de faire office d’enceinte sans aucun problème. Evidemment, il ne s’agit pas d’un produit dédié uniquement à la musique, il ne fera donc pas de miracle.

Mais le son émis est assez puissant pour un si petit objet. a qualité n’est pas optimale, avec un équilibre des aiguës, medium et basse parfois hasardeux. Mais on s’en contente volontiers et le résultat est plutôt bon.

Voilà pour la fiche technique complète du Google Home. Place maintenant à son installation et surtout à son utilisation au quotidien. Parce qu’à l’usage, le produit est vraiment impressionnant.

Google Home : installation et utilisation au quotidien

Installation

L’installation du Google Home est d’une simplicité enfantine. C’est une philosophie chez Google comme nous l’expliquions dans notre test de Google WiFi. Ici, l’installation consiste à brancher l’enceinte sur une prise et c’est tout. Le reste se passe sur l’application Home qui va permettre de configurer encore une fois très simplement l’appareil.

Vous allez pouvoir choisir le réseau Wifi sur lequel est connecté le Google Home, puis il vous sera demandé de faire un petit test de votre voix. Ensuite vous allez pouvoir choisir les applications compatibles que vous voulez utiliser. Pour la musique j’ai choisi Spotify, pour les films et séries j’ai choisi Netflix.

test google home configuration

Pour pouvoir contrôler votre télévision par la voix, un Chromecast est nécessaire. Google Assistant va reconnaître tout seul les appareils compatibles connectés sur le même réseau.

Google Home pour le multimédia

Il suffit de prononcer le mot magique “Ok Google” pour demander une information ou déclencher une action. Si vous souhaitez utiliser un service en particulier, précisez-le dans votre demande. Si vous souhaitez que ce soit diffusé sur un appareil en particulier, précisez-le également. Exemple :

Ok Google. Lance le dernier album de Cocoon sur Spotify sur le Chromecast.

Dès les premiers instants, l’expérience semble incroyable. On peut contrôler le volume, demander la chanson suivante, mettre en pause, reprendre. Tout est contrôlable par la voix. Et cela fonctionne aussi pour les films et séries. Assis dans mon salon il m’a suffit de dire “Ok Google lance Orange Is The New Black sur le Chromecast” pour voir apparaître sur mon écran de TV la série demandée. Et au moment où je m’étais arrêté lors du précédent visionnage.

test google home enceinte

On peut demander à Google Home de relancer l’épisode depuis le début, de lancer le suivant, le précédent, d’avancer de tant de secondes, d’augmenter ou baisser le volume. Tout ça par la voix. Google Home sait que vous parlez de l’épisode que vous venez de lancer, il comprend le contexte. Vraiment bluffant !

Tout ceci fonctionne avec des applications compatibles. Malheureusement en France elles ne sont pas nombreuses. On compte les plus grandes : Deezer, Youtube, Spotify, Google Play, Netflix et quelques autres. Mais d’autres propres à la France ne sont pas là. Je pense notamment à OCS qui n’est pas compatible Google Home. J’ai bien tenté de lancer le dernier épisode Game of Thrones mais l’assistant n’a pas compris ma demande.

Fonction gadget mais assez fun, Google Home propose de jouer avec lui. Il se transforme alors en véritable animateur de soirée avec un jeu de questions de culture générale (5 joueurs maximum). Vraiment sympa et étrange à la fois. Un autre jeu où l’on peut répondre par oui ou par non est également disponible. Sympa mais pas révolutionnaire non plus.

Google Home : les prémices de la maison connectée

Au delà de la gestion du multimédia, Google Home peut contrôler bien d’autres objets. On peut par exemple parler des ampoules connectées Philips Hue. Si vous en êtes équipés vous allez pouvoir demander à Google Home de les allumer, de les éteindre, de changer de couleur.

Il est même possible d’utiliser une application d’automatisation de type IFTTT permettant de mettre en place des scénarios. Par exemple, vous demandez à Google Home de lancer Netflix, automatiquement les ampoules changeront d’intensité pour vous offrir une ambiance plus “chill”. Vous pouvez lui dire “Ok Google, bonne nuit !” et l’assistant vérifiera que toutes les lumières sont bien éteintes. Si ce n’est pas les cas, il les éteindra.

test google home dimensions

Ce ne sont que les prémices de la domotique, de la maison connectée de demain, mais les perspectives sont impressionnantes. On peut facilement imaginer des modules que l’on branche sur les prises, que l’on connecte aux portes afin d’automatiser complètement la maison. Cela existe déjà mais n’est pas encore démocratisé. Il suffirait que Google lance quelques accessoires compatibles pour faire de Google Home un incontournable.

Google Home : un vrai assistant personnel

Au delà de toutes ces interactions avec l’environnement, Google Home est également un véritable assistant personnel. Si vous gérez votre emploi du temps sur les services Google alors vous allez pouvoir tout organiser par la voix. Et ce dès votre réveil. Avec une simple question, Google Assistant vous fait un état des lieux complet de ce qui vous attend : “Ok Google, quel est le programme de ma journée ?”.

Là, l’assistant vous donne plusieurs informations : la météo, votre programme de la journée, les actualités du jour. Vous pouvez même personnaliser ces actualités en choisissant vos sources parmi une sélection pré-établie. On peut moduler comme on le souhaite, hélas on ne peut pas ajouter des sources soi-même manuellement.

Vous pouvez ajouter des rendez-vous, programmer des réveils, déclencher un chronomètre, un compte à rebours, tout ceci par la voix. Cette dernière fonction s’est avérée extrêmement pratique lorsque j’ai cuisiné par exemple. Bref, Google Home s’avère être un vrai assistant personnel très efficace, même s’il reste perfectible.

Les limites de Google Home

Google Home a beau être plutôt fou, il n’est pas sans défaut. L’appareil en lui-même est très performant. Pas besoin de crier pour lui parler, la reconnaissance vocale est excellente, et on peut lui parler de loin. C’est plutôt au niveau des actions possibles et des services compatibles que les limites sont flagrantes en France.

Par exemple, il aurait été vraiment appréciable de voir une application comme Molotov compatible avec Google Home. Je ne suis pas un grand fan de TV, mais pour ceux qui la regardent tous les jours, une compatibilité avec Molotov transformerait complètement l’expérience TV. Contrôle ses chaînes et programmes par la voix doit être vraiment appréciable pour les fans de TV. J’aurais aussi aimé que OCS soit compatible.

De manière générale, les applications compatibles, même s’il s’agit des plus répandues, restent assez limitées. Les apps d’automatisation comme IFTTT ne sont pas encore disponibles en français non plus. Tout comme bon nombre d’autres applications tierces. Indisponibles aussi des fonctions comme le bluetooth ou le multi-compte. On aimerait pouvoir lancer sa musique sur une enceinte bluetooth de meilleure qualité que le Google Home lui-même.

test google home

Enfin, et c’est sans doute le point le plus important, le Google Home nécessite une connexion correcte pour un usage optimale. En fibre ou sur une box 4G tout va bien, les réponses sont instantanées, l’expérience très fluide. Mais si vous avez des débits très moyens chez vous, vous aurez des temps de latence entre vos questions et les réponses apportées par Google Assistant. Ce temps de réaction est également plus long lorsque vous demandez de mettre une musique ou un film en pause. C’est possible même avec un petit débit, mais l’expérience est beaucoup moins “wahou !”.

Google Home : Prix et disponibilité

Le Google Home est disponible en France depuis le 3 août 2017 au prix de 149 euros. Vous le trouverez sur le site officiel de Google mais également à la Fnac et Darty. Petite surprise du chef : une offre d’essai à Deezer Premium+ d’une durée de 3 mois.

A ce prix, le Google Home s’affiche comme un produit abordable. S’il n’est pas aussi complet que la version américaine, l’appareil vous permettra tout de même de bouleverser votre quotidien. Contrôler sa maison et son quotidien par la voix nous ramène aux films de sciences fictions d’il y a quelques dizaines d’années. Google en fait une réalité et la puissance de ses services le rend terriblement efficace.

Google Home a bien évidemment des limites, particulièrement en France. Google Assistant est disponible depuis peu, la firme a donc besoin de perfectionner ses données dans la langue de Molière. Mais la firme assure que le service va s’améliorer au fil du temps. Pas forcément avec des annonces en grande pompe, mais le travail sera fait. Ainsi, la compatibilité avec IFTTT par exemple devrait arriver, ainsi qu’avec de nouveaux services.

De même, Google Assistant va apprendre davantage de nuances. Aujourd’hui, il y a une petite phase d’apprentissage des bonnes formules pour que Google Home puisse faire ce que vous voulez. Par exemple Google Home ne comprend pas “baisse le son”, mais il comprend très bien “mets moins fort”.

Les nuances de la langue française sont nombreuses, Google Assistant va donc s’améliorer au fil du temps grâce aux données récoltées par Google. Une bonne nouvelle donc.

Conclusion

Faut-il acheter le Google Home ? Ce n’est pas un objet indispensable aujourd’hui, clairement vous n’en avez pas besoin. Mais si vous souhaitez “être dans le futur” alors lancez vous ! Pour 150 euros, Google Home va littéralement bouleverser votre quotidien. Vous allez voir toute la puissance de l’intelligence artificielle, et ce n’est que le début.

test google home prix

Google Home est un véritable assistant personnel, un centre de contrôle de votre maison et un outil de recherche puissant. Le produit est élégant, compact et s’intègre parfaitement dans votre mobilier.

Bien évidemment, il n’est pas parfait mais Google se montre très réactif. La principale limite de l’appareil est sa jeunesse. Il vient à peine d’apprendre le français, il lui faudra donc un petit peu de temps pour apprendre les nuances de la langue mais également pour intégrer de nouveaux services. Mais même avec ces faiblesses, le Google Home devient indispensable après quelques jours d’utilisation. Très honnêtement, après l’avoir débranché, je dois bien avouer qu’il me manque.

Pour 150 euros, la technologie et l’expérience valent clairement le coup. Reste que dans un premier temps de nombreux utilisateurs vont en faire un simple outil de contrôle du multimédia. Et pour cela, il faut posséder un Chromecast. Comptez donc 35 euros de plus si vous n’en avez pas. Mais même à 185 euros pour un équipement complet, cela reste un prix juste, voire même abordable pour la technologie embarquée. Pour moins de 200 euros, on voyage dans le futur. Nom de Zeus !

Notre avis

Le Google Home va révolutionner votre maison. Grâce à lui, vous allez pouvoir prendre le contrôle par la voix de vos outils multimédias, profiter d'un véritable assistant personnel et contrôler votre maison. Toutefois, l'enceinte embarquant Google Assistant n'est pas parfaite. D'abord parce qu'elle vient tout juste d'apprendre le français et qu'elle ne saisit pas toutes les nuances. Par ailleurs, des fonctionnalités manquent par rapport à la version américaine, notamment la compatibilité avec certains services. La bonne nouvelle, c'est que Google va perfectionner Google Home au fur et à mesure du temps. Pour 149 euros seulement, si vous souhaitez faire un bon dans le futur, n'hésitez plus, le Google Home va changer votre quotidien.

Réagissez à cet article !
  • sausalito

    On ne le répétera jamais assez : ce gadget possède deux microphones qui ne sont là que pour vous espionner. Évitez ce type de danger et épargnez votre vie privée !

    • Thomas

      dixit la personne qui :
      – se fait “espionner” dans ses e-mails
      – se fait “espionner” par son smartphone
      – se fait “espionner” dans ses recherches internet
      – etc..

      Désolé, mais c’est trop tard. Big Brother est partout.

      En revanche, si tu lis les conditions générales, c’est écrit que l’outil écoute en permanence (afin de pouvoir répondre aux “Ok Google”) mais que ces enregistrements sont directement effacés et aucunement envoyé sur internet. Seules les requêtes commençant par Ok Google sont envoyé sur internet, et peuvent être analysé par le Géant américain.

      • Yann Roger

        Et puis personnellement ma vie n’a rien de vraiment secret, je veux dire que je fais ce que 99 % de la population fait donc à moins d’être complètement parano ça ne me gêne pas plus que ça.

        • Julien Taront

          Exactement pareil.

          J’ai toujours pensé que si on avait rien à se reprocher, il n’y avait pas de réelle raison d’avoir ce genre de craintes.

          Franchement, vu la quantité de personnes qui utilisent des choses qui pourraient potentiellement permettre de les espionner, je pense que si on a rien à se reprocher, on ne s’intéressera pas à nous.

          Ou alors on s’intéressera à nos habitudes de consommation, pourquoi? Pour nous proposer des produits ciblés, qui pourraient donc nous intéresser et au final nous être utiles.

          Je ne vois pas en quoi ça nous nuit

  • ♌ bRigHt CitY

    Un produit sans aucun intérêt. Franchement vous avez besoin de parler à 149€ pour allumer la lumière ou votre tv ? N’importe quoi…

    • Yann Roger

      Et commander très bientôt à peu près tout et n’importe quoi dans la maison. Envoyez bientôt des messages ou téléphoner comme au USA. Bref faire à peu près tout de manière naturelle. Mais vous devez être du genre à ne pas avoir de télécommande, pas d’interrupteur autres que ceux qui pendent sous vos lampadaire, en supposant que vous ayez même électricité. Après tout l’électricité franchement ça sert à rien on peut tellement tout faire à la main, avec une bougie et un feu de camp. Et puis une bougie ça sert à quoi de toute façon il suffit se coucher avec la nuit et se lever avec le jour à quoi ça sert d’avoir une lumiere.

      • ♌ bRigHt CitY

        Votre réponse est complètement débile, vous comparez l’incomparable tel un abruti sans réfléchir. L’électricité a apporté un réel progrès dans notre vie. Le seul progrès de Google Home c’est de satisfaire votre fainéantise et de vous permettre de faire le kéké devant vos potes “t’as vu moi je parle à une boîte pour allumer ma lumière pendant que toi tu appuies sur l’interrupteur comme un has-been”.
        Il n’y a absolument rien de naturel à dire “Ok Google, joue moi telle playlist Spotify” quand il vous suffit de mettre votre main dans votre poche et de sortir votre téléphone.
        Mais bon, j’vois pas comment débattre avec quelqu’un qui met au même niveau un produit de confort et une découverte révolutionnaire.

        • Zorglub

          C’est exactement ce que me disais mon père quand j’ai eu mon premier téléphone portable en 1996…..

        • albert sapin

          Avant les télés n’avaient pas de télécommandes on devait se lever pour changer de chaîne ! Google home c’est umpeu une télécommande magique , le matin j’arrive dans ma cuisine et en préparant mon Cafė je lui dis ok Google je veux écouter radio flemme et hop j’entends ma web radio préférée ! C’est bien pratique comme la télécommande à l’epoque !

          • australie

            La télécommande était un progrès car entre je zappe en quelques dixièmes vs je me lève et appuie sur un bouton (environ 2/3s), quel est par contre le gain ici ?
            j’arrive dans une pièce et j’appuie sur l’interrupteur (0.5s) et je parle tout seul à haute et intelligible voix “ok google, allume le salon” (tout en espérant avoir le Ghome à proximité, on ne vit heureusement pas tous dans un studio) : 2s

            Même chose pour la musique ou la météo : on a déjà la même chose avec le téléphone et c’est plus rapide.

            Je suis adepte bien souvent des nouvelles techno, mais là, perso, je ne vois aucune plus value.

    • Julien Taront

      J’ai commencé à domotiser ma maison avec des choses qu’on peut penser sans intérêt, sauf que quand on creuse, si ça en a un…

      J’ai une box domotique avec des modules capables de gérer mes lumières, mon thermostat, mes têtes thermostatiques. ça me prévient également par sms/mail quand j’ai une coupure de courant, grâce à un onduleur compatible.
      Sur le long terme je voudrai ajouter la gestion des volets, la gestion de toutes mes télécommandes, une vidéosurveillance, une alarme, etc etc, pour connecter entièrement ma maison.

      L’intéret? En automatisant certaines tâches, en créant des scénarios, etc etc, on augmente énormément son confort de vie (via des détails insignifiant mais qui cumulés sont intéressants), et en + on élimine pas mal d’erreurs humaines (oublier d’éteindre une lumière), et on fait des économies d’énergie

      Le google assistant pourrait être un +, si compatible avec ma box, pour apporter du confort. Oui ce n’est pas indispensable, mais pouvoir gérer un chrono à la voix quand on cuisine et qu’on a les mains dégueulasses, c’est super pratique.

      Pouvoir poser une question rapide aussi, parce qu’on a les mains occupées et qu’on a besoin d’une info rapide, ça peut être pratique.

      Quand on est tranquillement posé dans le canapé, fatigué, qu’on a oublié de prendre notre téléphone avec nous, qu’on a oublié d’éteindre, ou qu’on a une question à se poser, etc etc, pouvoir gérer tout ça par la voix peut apporter énormément de confort aussi.

      Je vous vois venir “oui c’est pour les flemmards il suffit de se lever et de faire 3 pas, on va finir tous obèses à force d’être assisté et de ne plus se bouger”

      A ça j’ai envie de répondre : qui n’a jamais eu la flemme une seule fois dans sa vie ?

      Je ne pense pas que ces petits détails représentent la majorité de mon activité physique de la journée,

      Je dois oublier encore plein d’applications, d’utilisations, comme par exemple envoyer un itinéraire sur son téléphone directement par la voix.

      Je m’en sert déjà sur mon téléphone quand je suis à la bourre. Pendant que je fini de me préparer, je dis à mon téléphone par la voix d’activer le bluetooth, lancer deezer, et lancer le gps vers ma destination.

      ça n’a l’air de rien mais ça permet de tout lancer sur son téléphone avant son trajet en économisant 1 minute.

      1 minute économisée par ci, 30 secondes par là. Quand on a une vie bien rempli et déjà de base pas assez de temps pour tout faire, c’est pas négligeable et c’est toujours ça de pris.

      Alors oui, ce ne sera jamais un outil indispensable, c’est un outil qui est censé apporter du confort, mais ça n’en fait pas un objet inutile.

      • ♌ bRigHt CitY

        Merci pour ta réponse autrement plus intéressante :)
        La domotique m’interessait aussi, je voulais connecter tout mon appartement comme tu sembles l’avoir fait. Mais à force de recherche et de discussion, je n’ai finalement pas trouver de raisons suffisantes pour investir autant de temps voir d’argent pour tout faire.
        En fait je vois un réel intérêt pour le chauffage (économies d’énergie et d’argent) et la lumière (idem plus le côté dissuasion cambriolage) ainsi que pour les volets roulants (je ferme quand je ne suis pas là mais pouvoir les manoeuvrer à distance permet d’apporter de la lumière à mes plantes par exemple car je suis souvent en déplacement).
        Tout le reste m’apparaît plutôt superflu, musique, tv, contrôle du tel etc ça ressemble plus à un caprice qu’autre chose. Mais ça n’engage que moi, chacun trouvera son compte quelque part ou non d’ailleurs.
        Ah la flemme, une grande amie à moi lol. Mais bon je préfère me motiver ou patienter que d’investir + ou – 150€ en fonction du produit choisi. Une fois encore, chacun fera comme il l’entend ;) mais je comprends l’argument du gain de temps, moi aussi je cours un peu partout tous les jours :)

        Par contre à tout connecter comme ça tu n’as pas peur d’une attaque ??

        • Julien Taront

          Bah il y a un côté confort/économies d’énergie, et un côté fun aussi je dois l’avouer :)

          Pour le côté confort j’ai aussi deux aspirateurs autonomes, ça fait gagner un temps fou, là par contre 150€ à investir là dedans c’est vraiment utile, et c’est plutôt efficace.

          Après il y a un côté sécurité en + des économies d’énergie. Sur le long terme j’aimerai connecter toutes mes prises de courant, et sur un seul bouton quand je pars de chez moi, éteindre toutes les lumières, fermer les volets, et couper les prises inutiles + activer alarme et vidéosurveillance. Je pense aussi à la simulation de présence quand je serai en vacances.

          Le matin j’ai beaucoup de mal à me lever, j’ai déclenché un réveil qui allume petit à petit la lumière de ma chambre pour me réveiller plus facilement.

          Je compte aussi créer des scénarios, du type, quand je lance un truc sur netflix, ça éteint automatiquement les lumières de mon séjour, et ça baisse les volets ;), et si ce scénario est commandable par la voix c’est encore plus pratique je trouve. En une phrase, sans toucher à rien, j’ai lancé ma série et effectué plein d’action en même temps.

          J’ai pour but aussi de virer toutes mes télécommandes pour tout contrôler domotiquement (télé, ventilateur, etc etc), via mon téléphone dans un premier temps, mais par la voix ce sera encore plus pratique je trouve. En plus, économies de piles si je n’utilise plus les télécommandes :). Et si je peux contrôler par la voix et n’ai plus besoin de mon téléphone, économie de batterie également (derrière le google assistant doit consommer un peu, mais très peu je pense)

          C’est vrai que c’est un budget, mais c’est mon premier appart, je compte le vendre d’ici quelques années pour acheter plus gros, et s’il est entièrement connecté, je pense que j’en récupérerai une partie avec la plu value que ça lui donnera + le fait de le démarquer des autres pour provoquer un coup de coeur.

          Pour le contrôle du téléphone, en fait c’est surtout le matin par exemple, pour ne même pas avoir à déverrouiller mon tel pour activer le “ok google” (peut être qu’on peut s’en servir même quand il est verrouillé, mais dans l’idéal si je n’ai même pas à y toucher du tout je gagne encore + de temps. C’est minime et un peu gadget mais c’est le genre de trucs ou, quand on s’y habitue, on a du mal à s’en passer derrière ;) )

          Je ne vais pas l’acheter tout de suite par contre je pense, j’attend que l’assistant vocal d’amazon sorte en France pour voir ce qu’il donne.

          Après oui chacun fait ce qu’il veut :), mais moi l’idée d’avoir un appart totalement autonome et commandable par la voix m’emballe complètement, même si une partie des fonctionnalité est + fun que réellement utile.

          Non je n’ai pas spécialement peur des attaques, je devrai peut être mais je choisi des produits qui semblent dignes de confiance. après on est à l’abri de rien, je le regretterai peut être un jour ;)

          • ♌ bRigHt CitY

            Ah oui tu vas te faire un appartement 4.0 limite :)
            Je t’avoue que le côté fun m’attire grave. Quand j’ai découvert tout ce qu’on pouvait faire avec la domotique j’étais comme je voulais tout faire. D’ailleurs si je m’écoutais je cèderais. Mais pour l’instant “la raison l’emporte sur la folie” ^^
            Bon courage en tout cas pour tout ça pck j’imagine quand même que c’est du boulot.

          • Julien Taront

            Le plus gros du boulot, c’est de réunir l’argent pour tout faire :p

            Pour le moment j’ai la box domotique, je peux gérer 4 lumières, j’ai un onduleur pour m’avertir des coupures de courant, un thermostat connecté, et des têtes thermostatiques connectées.

            En gros je ne gère qu’une partie de l’éclairage, et le chauffage…

            Et je reçois vendredi le module IR permettant d’apprendre les télécommandes et d’émettre leur signal via l’interface de la box

            Le reste, ça attendra que j’ai le budget :p, les volets roulants électrique c’est ce qui me tient le + à coeur derrière, avec l’assistant vocal.

  • albert sapin

    Bonsoir dans votre conclusion dans les moins vous regrettez. Le Bluetooth pourtant quand j’ai configurė mon Google home l’appli google. Home de mon i phone m’a demander d’activer Bluetooth donc il doit être équipé !

    • Yann Roger

      Perso mes super enceintes sont branchée sur un Google chromecast audio, ça marche super bien avec Google home et c’est bien mieux que du bluetooth qui de toute façon n’a pas une portée exceptionnelle, et qui ne pourrait pas diffuser partout dans la maison en Bluetooth.

  • Léon

    Un agent de la NSA dans mon salon pour 149 € c’est pas cher, merci Google .

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Honor 9 : test complet, vidéo, avis, écran, photo et autonomie

Le Honor 9 a été lancé officiellement aujourd’hui en France. Le nouveau flagship de la marque a encore une fois plus d’un tour dans son sac et risque de faire mal. Nous avons eu la chance de l’utiliser quelques jours. Voici notre test complet.

Xiaomi Mi 6 : test complet, avis, écran, photo et autonomie

L’heure du test a sonné pour le Xiaomi Mi 6 voici notre compte rendu sur le flagship chinois notre avis sur son écran, l’appareil photo et son autonomie. Nous allons voir si le dernier né du chinois est un flagship killer ou non, le constructeur dispose d’une certaine aura dans l’hexagone alors que ces produits ne sont pas commercialisés hors de ces frontières.

52679e7bba9ea5c6dbe9596c4abfbe36...........