Google Play Store, App Store : comment repérer les fausses applications ?

Le Google Play Store et l’App Store des iPhone sont truffés de fausses applications, dont le seul but est de vous soutirer de l’argent de zombifier votre smartphone ou de vous espionner. Les pirates utilisent frauduleusement des noms d’applications et de jeux connus pour booster le nombre de téléchargements. Il existe heureusement quelques astuces pour repérer ce genre d’arnaques et éviter de tomber dans le piège !

google play store

Comment repère-t-on de fausses applications sur le Google Play Store ou dans l’App Store des iPhone ? Dans le monde des développeurs, il y a ceux qui créent des applications et jeux innovants, et ceux qui tentent de surfer sur la vague au détriment de l’utilisateur. Aussi bien Google que Apple font la chasse aux usurpateurs : ces fausses applications, parfois payantes, conçues pour vous piéger d’une manière ou d’une autre. Ce genre d’applications peut prendre la forme d’une copie quasi conforme d’une application déjà présente sur le magasin d’applications, ou justement d’une application ou d’un jeu qui devrait en être normalement absente. Il peut aussi y avoir des applications qui promettent des fonctionnalités indisponibles.

Google Play Store, App Store : comment détecter les fausses applications et ne plus tomber dans le piège

Le risque est multiple : non seulement ces applications peuvent vous conduire, par leur achat, des achats intégrés, et parfois même des abonnements avec reconduction tacite hors de prix, à dépenser de l’argent. Sachant que ces sommes iront dans la poche de personnes peu recommandables et pas de développeurs réellement innovants. L’autre risque c’est que les applications en question cachent un malware. Il devient alors facile de vous espionner à votre insu, ou de récupérer votre smartphone dans un botnet, pour lequel il participera peut-être sans que vous ne le sachiez à des attaques DDoS de grande ampleur, par exemple. Voici quelques conseils pour les repérer.

Vérifiez l’identité du développeur

Le développeur de l’application est toujours mentionné quelque part : en haut de la page correspondante sur le Play Store, et en gris, juste en-dessous du nom de l’application sur l’App Store. Celui-ci doit être Google lorsqu’il s’agit d’une application Google, Facebook lorsqu’il s’agit de l’application éponyme ou Instagram, etc… Si vous ne reconnaissez pas le développeur sur de grosses applications, c’est que vous êtes probablement face à une fausse application. Attention tout de même, les faussaires peuvent être malins. Il y a eu par exemple le cas d’une application nommée Update WhatsApp Messenger et provenant prétendument de WhatsApp Inc.. Le pirate a en fait ajouté un espace insécable dans le nom pour parvenir à ses fins…

Lisez bien la description de l’application à la recherche d’erreurs

Les fausses applications n’ont pas toujours une description écrite de manière aussi professionnelle que les vraies applications. La présence de nombreuses fautes d’orthographe ou d’erreurs typographiques doit mettre la puce a l’oreille. Les grands studios confient en général ce travail à des communicants ou en tout cas des personnes dont c’est le métier. Le ton aussi, et les promesses en termes de fonctionnalités, ou promotions doivent interpeler : est-ce crédible ? Quelque chose de semblable existe-t-il sur le Store ? Si la réponse à l’une de ces questions est non, allez à l’étape suivante.

Lisez attentivement les commentaires

Attention, les faux commentaires et notations pullulent particulièrement sur le Google Play Store. Une lecture attentive permet néanmoins de les déceler et vous donnera au passage une idée de l’utilité et de l’authenticité de l’application que vous souhaitez télécharger. Il faudra parfois trier les commentaires non pertinents (ceux qui donnent l’impression d’avoir été écrits par un robot) des autres – les commentaires négatifs sont généralement ceux qui sont vraiment intéressants.

Vérifiez sur le site de l’éditeur

En cas de doute, mieux vaut faire une petite recherche dans google pour vous rendre sur le site de l’éditeur. Celui-ci vous dira à coup sûr si l’application que vous convoitez est disponible ou non sur le Google Play Store et/ou l’App Store. Impossible alors de se tromper : si l’éditeur ne propose pas encore l’application, mais que vous la trouvez sur le Store, c’est forcément un piège. Il est possible en faisant une recherche dans Google du nom de l’éditeur ou du nom de l’application, que vous tombiez sur des informations vous permettant de déceler l’arnaque.

Attention aux autorisations demandées par l’application

Sous Android vous pouvez également contrôler les autorisations qui dont demandées par l’application. Cela parait-il raisonnable ? A quoi peut servir la modification des réglages pour une simple application de messagerie ? Ou bien l’accès à vos contacts pour une application de traitement de texte ? Si une application semble vous demander plus d’autorisations que nécessaire, c’est que celle-ci cache peut-être un malware, ou à minima adoptera un comportement malveillant. De quoi vous mettre sur la piste d’une énième fausse application.

Et évidemment, évitez de télécharger des APK hors du Google Play Store et Apple App Store officiels

Cela tombe sous le sens puisque nous vous montrons dans cet article comment éviter les fausses applications sur le Play Store et l’App Store. Mais mieux vaut éviter les APK ou IPA téléchargées et side-loaded ou installées « sauvagement » depuis d’autres sources, ou d’autres magasins d’applications. Il n’est pas toujours possible d’éviter  de passer par ces sources alternatives. Dans ce cas, mieux vaut se renseigner longuement sur les sources pour ne pas installer par erreur un malware.

Que faire si on a déjà été pris au piège par de fausses applications ?

Le meilleur réflexe, c’est de signaler immédiatement à Google ou à Apple l’existence de l’application frauduleuse sur l’App Store ou le Play Store. Vous pouvez le faire via cette page pour le Google Play Store ou via cette page d’aide pour l’App Store des iPhone. Vous pourrez demander à cette occasion le remboursement de la somme que vous venez de dépenser pour acheter l’application si nécessaire. Et après vérifications le développeur pourra voir son application retirée, voire être carrément banni du Store…

Et vous, avez-vous déjà été pris au piège par de fausses applications ? Quel a été votre réflexe ? Dites nous tout dans les commentaires !

Réagissez à cet article !
  • Sergai

    Vérifier quand tout est en langue étrangère y compris les commentaires, ce n’est pas évident.

  • lemaitre

    Un nid a merdes, comme l’est android

    • tower41000

      et ios fermé et inutilisable en dehors de l ecosysteme avec acces payant a tous les coins de rue…. ca fait envie aussi. surtout au prix que coute le matos, ne meme pas pouvoir faire un drag un drop d un mp3 ou d un film depuis un linux, c est une honte et du foutage de gueule !

      • lemaitre

        « Drag and drop d’un mp3 ou d’un film depuis un Linux »

        😂😂😂😂 suis mort ok c’est une honte
        Mon dieu qu’est qu’on aura pas entendu 😂😂😂

        • Achour

          j’ai jamais connu d’humains aussi bêtes te et têtus que toi, bravo c’est une première ! Tu réponds à des arguments par de telles conneries! En plus il a raison, impossible de faire une chose drag and drop.

        • slayers84

          C’est vrai que c’est dommage qu’il n’y a pas cette possibilité, sur une distrib Linux il y a kde connect nativement inclue dans le bureau kde plasma 5 qui est très puissant et permet une tonne d’interactions avec les android dont ce dont il parle et sans même devoir le brancher.

        • tower41000

          ouais? c est pourtant une fonction de base hein. un OS ca sert a gerer des fichier. et ios fait ca tres tres mal. c est juste une interface kikoolol.

      • Atlas

        MP3
        ahahahah

        j’adore comme les anti-Apple sont tous coincés en 1998.

        Ou alors serais-ce qu’ils doivent absolument chercher des problématiques tirées par les cheveux pour critiquer Apple?

        • tower41000

          des problematiques tirées par les cheveux????? je fais ca quotidiennement avec mon android !!!!! et que dire de la homepod qui ne reconnait QUE apple music comme service musical ? c est serieux ca ????

          • Atlas

            Perso je suis passé aux service de musique en streaming depuis plus de 6 ans.

          • tower41000

            et alors? si je ne veux pas payer pour ca ? parce que si tu ne payes pas ces services, tu ne peux pas ecouter ce que tu desires, juste des playlists. et pour profiter du streaming, il faut du reseau. chose que tu n as pas encore partout en france, surtout en interieur.

          • Atlas

            Quand j’écoute de la musique sur Apple Music, plusieurs gigas de musique sont automatiquement sauvegardé pour écoute hors ligne.

            Les critiques du Homepod disent que Siri est inférieur mais le son supérieur à toutes les alternatives au même prix. Et c’est le seul capable d’entendre une requête de l’utilisateur pendant que de la musique joue.

          • tower41000

            mmm ok. donc ca, ca coute 200 euros? parce que c est la difference entre le GH et le HP….
            en plus comme maintenant le GH permet d associer des enceintes bluetooth, on peut avoir un bon son sans depenser des fortunes dans un systeme fermé et payant.

          • Atlas

            Ou alors on peut acheter les HomePod qui ont un meilleur son que Google home et entendent ta voix quand la musique joue.

          • tower41000

            et tout ca pour rien puisqu on peut appairer des enceintes bluetooth avec le GH, (y compris avec le mini a 49 euros…ca fait quand meme 300 euros de difference) chose impossible avec le homepod. d ailleurs on se demande ce qui est possible avec le homepod, a part ecouter de la musique et s enerver apres siri a cause des reponses absurdes qu il fait.

          • Al111

            Bonjour, laisse tomber, Atlas est un bot’ ou un nouveau riche qui se la pète, perso, j’ai un smartphone à 70 euros qui fait tout ça et plus encore.

          • tower41000

            ouais mon vieux note 3 sous oreo fait tout ca aussi…

          • Atlas

            Pourquoi je devrais acheter des enceintes en plus alors que je peux tout avoir avec l’Homepod?

          • tower41000

            mm peut etre parce que tu peux avoir l enceinte que tu desires voire un home cinema complet , c est a dire un truc que tu as deja sans depenser des fortunes ? pas un truc laid qui marque les meubles quand on s en sert et fermé a tous les services audio concurrents…

          • Atlas

            L’histoire de marquer les meubles a été démontrée comme étant un faux problème, comme toujours avec Apple : un coup d’eponge et ça part, comme pour les enceintes Google.

            Le home cinéma ne dispose pas de micros, pas de son directionnel et n’est donc pas fait et optimisé pour être placé n’importe où dans une pièce.

          • tower41000

            et la google home qui le commande, elle a quoi ? oh des micros….
            arrete de te ridiculiser, tu deviens pathetique.

          • Atlas

            Acheter des enceintes plus Google Home est plus cher qu’un HomePod seul.

          • tower41000

            non.

          • tower41000

            tant mieux pour toi. moi je prefere avoir ma musique SUR mon tel. parce que sinon quand j ai plus de reseau, j ai plus de musique…

          • Atlas

            Quand je n’ai plus de réseau j’ai ma musique sur mon tel… plusieurs gigas constamment mis hors ligne automatiquement.

  • diordnAi

    « Lisez attentivement les commentaires »

    C’est pas une technique infaillible, la preuve avec Clean Master ou encore 360 Security…

  • Noxyd

    Le nombre de téléchargements est un bon indicateur il me semble… Du moins c’est le mien.

    • Atlas

      Très souvent mais pas toujours. Le playstore a de nombreuses fois été contaminé par des malware qui touchaient des centaines de milliers de personnes.

  • Atlas

    Sur l’AppStore c’est facile : Apple fait le veto au préalable donc pas l’utilisateur n’a rien à faire.

  • Gomas93

    J’adore comme l’auteur met tous les oeufs dans le même panier, amenant à penser que l’App Store et le Play Store sont pareillement exposés …

  • Teddy

    Pas compliqué sur l’App Store, votre tuto n’a besoin de stipuler que le Play Store ^^

  • Atlas

    Tous les derniers iPhone sont à 64Go minimum mais 3-4 go suffisent pour des dizaines d’heures de musique de toute façon.

    On peut choisir si utiliser la data ou pas… tu ne connais pas iOS clairement.

    • tower41000

      mon vieux note 3 sous oreo a 16 go, plus une carte SD de 64 GO. et le tout m a couté 3 fois moins cher que ton truc. pour les memes perfs et bien plus de possibilités. tout en polluant moins la planete.

      • Atlas

        Tous les iPhones sont notés EPA GOLD, ce qui n’est pas le cas des téléphones Samsung, plus polluants.

  • Atlas

    « les daubes d apple ne tiennent pas ausi longtemps »

    tu as une preuve de cela?

    • tower41000

      tu as une preuve du contraire?

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Capteurs photo smartphones : autofocus, exposition, tout ce que vous devez savoir

Toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur les capteurs photo de nos smartphones sont ici. Pourquoi le nombre de mégapixels ne fait pas tout ? Qu’est qu’un photosite ? En quoi l’exposition, la sensibilité ISO ou la vitesse d’obturation peut influer sur la qualité des clichés ? Tout ce que vous devez savoir est ici.

Capteurs photo : comment bien comprendre les scores DxOMark

Nous finissons tous par connaître DxOMark, le fameux laboratoire qui teste la qualité des capteurs photo de nos smartphones et leur offre une note d’appréciation. Alors que tous les constructeurs comme Huawei, Google, Samsung ou HTC nous offrent leur note…