Facebook : le « Marave Challenge », nouveau défi stupide, consiste à tabasser quelqu’un pour 10 €

Maj. le 19 décembre 2017 à 16 h 09 min

Un nouveau défi stupide sévit sur Facebook, le « Marave Challenge » : à Metz, plusieurs lycées sont sous surveillance renforcée après des agressions en série devant leur établissement. Ce nouveau défi stupide consiste en effet à choisir un cible via des groupes sur Facebook et à aller la tabasser à plusieurs pour 10 euros. Certains témoignages rapportent de véritables lynchages, avec plus de 25 jeunes sur une seule personne. Les jeunes relaient ensuite la vidéo sur Facebook. Plusieurs plaintes ont été déposées, et la police mêne son enquête. 

marave challenge facebook

On en a vu des défis affligeants qui circulent sur les réseaux sociaux. À chaque fois, on a l’impression d’atteindre un nouveau sommet de la bêtise. Mais ce nouveau défi y ajoute de la méchanceté. Et beaucoup. Le Marave Challenge consiste en effet à désigner un ado, et à aller le frapper à plusieurs pour 10 euros. Bien sûr, les adolescents prennent leurs agressions en vidéo et publiaient ensuite tout sur un groupe Facebook qui comptait jusqu’il y a peu une soixantaine de membres.

Facebook : le « Marave Challenge » sévit et inquiète tout le mode à Metz

Le Marave Challenge sévit particulièrement à Metz où la police a mis plusieurs lycées sous surveillance renforcée : les lycées Fabert, Anne-de-Méjanès, Georges-de-la-Tour, René-Cassin et Louis-Vincent. Le quotidien 20 minutes rapporte les propos d’une adolescente qui a assisté à l’une de ces sordides agressions sur « deux jeunes qui marchaient« . « Pour 10 euros, l’un a subi une balayette et ensuite, ça a fait une bagarre générale. Il y a beaucoup de témoignages de jeunes frappés parfois par 25 personnes« , raconte-t-elle.

Trois jeunes ont été « légèrement blessés » par ces véritables pugilats collectifs, selon France Bleu Lorraine. Ils n’en sont pas moins extrêmement choqués et ont porté plainte. Mais il pourrait y avoir d’autres cas. La police est en train d’exploiter les images de vidéosurveillance pour identifier les agresseurs. Et des patrouilles ont été mises en place aux abords des lycées susmentionnés pour éviter que ces agressions ne se reproduisent. La page Facebook « Marave Metz » sur laquelle les agresseurs se retrouvaient a été depuis fermée.

marave challenge

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Instagram : pourquoi certains font croire qu’ils sont morts

Sur Instagram, c’est devenu une mode depuis quelques mois : certains utilisateurs simulent leur mort et demandent à d’autres de publier des messages de condoléances ou de soutien sur leur profil. Une tendance qui est devenue un meme et qui…

Instagram va permettre de taguer vos amis dans les vidéos

Instagram est en train de tester le tag de personnes dans les vidéos, à la manière de ce qu’il est possible de faire sur Facebook. Pour l’instant, les vidéos dans lesquelles les utilisateurs sont tagués n’apparaissent pas sur leur profil…