Facebook : un internaute condamné pour un like sur une photo liée à Daesh

Un internaute a été condamné à 3 mois de prison avec sursis pour avoir “liké” (aimé) une photo montrant un membre de Daesh brandissant la tête d’une femme qui venait d’être décapité sur Facebook. D’après la justice, l’homme se rend coupable d’apologie du terrorisme par cet acte.

facebook terrorisme prison

Facebook, le réseau social aux 2 milliards d’utilisateurs, est utilisé pour communiquer avec ses amis, sa famille ou pour partager ses passions via des pages ou encore des groupes. On peut également interagir facilement en mettant un “like” signalant que l’on aime un statut, une vidéo, mais également une photo.

Cet acte peut paraître anodin au premier abord, néanmoins mettre un “like” sur une photo faisant l’apologie du terrorisme peut s’avérer fatal pour les internautes. C’est justement ce qui est arrivé à un homme d’une trentaine d’années relate LeParisien.

Facebook : un internaute est condamné après avoir mis un like sur une photo

D’après le tribunal correctionnel de Meaux, on peut être condamné si on “like” la mauvaise photo sur le réseau social de Mark Zuckerberg. En effet, un contact Facebook de l’internaute a remarqué que ce dernier a aimé la photo décrite plus haut et a décidé de se rendre dans un commissariat pour signaler sa trouvaille.

Les policiers se sont rendus à son domicile et n’ont rien trouvé sur son matériel informatique qui laisse penser que l’homme fait partie d’un réseau terroriste. Néanmoins, le substitut du procureur Jean-Baptiste Bougerol ne mâche pas ses mots concernant le like de l’internaute.

Quand on met J’aime, c’est que l’on considère que ce n’est pas choquant ou que l’on adhère

La défense du prévenu précise que son compte Facebook était verrouillé au niveau des paramètres de confidentialités et que le contenu n’était donc pas visible de manière “publique”, ce dernier se défend en prétendant qu’il imaginait que ladite photo n’était qu’un montage et n’adhère pas à l’idéologie nauséabonde de Daesh.

Précédemment, un autre internaute a été condamné à deux ans de prison ferme après qu’une de ses amies ait signalé sa radicalisation.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Instagram : pourquoi certains font croire qu’ils sont morts

Sur Instagram, c’est devenu une mode depuis quelques mois : certains utilisateurs simulent leur mort et demandent à d’autres de publier des messages de condoléances ou de soutien sur leur profil. Une tendance qui est devenue un meme et qui…

Instagram va permettre de taguer vos amis dans les vidéos

Instagram est en train de tester le tag de personnes dans les vidéos, à la manière de ce qu’il est possible de faire sur Facebook. Pour l’instant, les vidéos dans lesquelles les utilisateurs sont tagués n’apparaissent pas sur leur profil…