Bitcoin : des banques interdisent l’achat de cryptomonnaies via cartes de crédit

Maj. le 7 février 2018 à 13 h 02 min

Le bitcoin fait peur aux banques. Aux États-Unis et au Royaume-Uni, plusieurs établissements bancaires empêchent leurs clients d’utiliser leur carte de crédit pour effectuer des transactions de cryptomonnaie. Ils estiment que le risque est trop grand et que la volatilité du marché est trop importante. Depuis fin décembre 2017, la valeur des principales cryptomonnaies est en chute libre.

bitcoin

Plusieurs banques américaines et britanniques ne veulent plus voir leurs clients investir dans le Bitcoin ou n’importe quelle autre cryptomonnaie. Ils ne peuvent ainsi plus acheter de cryptomonnaie en utilisant leur carte de crédit. Dettes, défauts de paiement, fraude et blanchiment d’argent sont les principaux arguments des banques qui adoptent ces mesures, rapporte Bloomberg.

Bitcoin : acheter avec sa carte de crédit, c’est fini

J.P. Morgan Chase, Bank of America et Citigroup ont annoncé des restrictions aux États-Unis. Au Royaume-Uni, les banques du groupe Lloyds sont concernées : Lloyds lui-même, Bank of Scotland, Halifax et MBNA. D’après une porte-parole de Bank of America, cette décision ne concerne que les cartes de crédit, très utilisées aux États-Unis, et non les cartes de débit, qui servent généralement pour les dépenses courantes.

« Nous allons continuer de mettre à jour notre politique en fonction de l’évolution du marché », a déclaré une porte-parole de Citigroup dans un communiqué. Pour se justifier, J.P. Morgan Chase évoque dans une déclaration à CNBC « la volatilité et le risque encouru ». Le Bitcoin a perdu 44 milliards de dollars depuis le 1er janvier 2018 et ça risque de continuer.

L’accumulation de mauvaises nouvelles (piratage d’une plateforme d’échange sud-coréenne, rumeurs sur une régulation des cryptomonnaies…) ont fait chuter la valeur de toutes les cryptomonnaies depuis la fin du mois de décembre. La confiance des investisseurs s’érode et le marché est entré dans un cercle vicieux duquel on ne sait pas s’il peut sortir. Notre dossier Faut-il investir dans le bitcoin ? vous éclairera sur les bonnes pratiques à adopter avant de se lancer.

Réagissez à cet article !
  • Blayaux

    Suffit d’acheter avec paypal ou autres …

  • Bob

    C’est sa la liberté?
    On a pas droit de dépenser comme bon nous semble.

    • DafKaa

      Après il ne faut pas oublier qu’avoir une banque c’est juste un service qui t’est proposé… Tu as accepté leur condition quand t’as signé ton contrat donc en théorie, ils font ce qu’ils veulent.

      • Spoutnik17

        Désolé de te contredire mais tu as obligation d’avoir un compte en banque pour pouvoir toucher ton salaire. C’est écrit dans une loi.

        • DafKaa

          Il faut un RIB, après tu peux prendre la « banque » que tu veux…

  • Yoooo

    Les banques tellement gentilles, qu’elles empêchent les gens de prendre des risques avec notre propre argent, heureusement que les banques sont là pour nous :)

    • Delou

      C’est surement l’interdiction de le faire avec des CB à débit différé et/ou crédit.

      C’est pas tes sous mais ceux de la banque. Sinon ils arrêteraient les virements également.

      Faut arrêter de voir le mal partout.

      • Mathieu

        Ça leur posait nettement moins de soucis, il y a 10 ans, quand elles faisaient des multiprêts bancaux à des prolétaires incapables de rembourser, sans aucune garantie ou encore à des chiens..

        • Delou

          Donc tu vas reprocher aux établissements financiers de maintenant faire attention que leurs clients ne se retrouvent pas plombés de dettes ?

          La logique sur Internet des fois…

          • Mathieu

            Je leur reproche de réagir de deux façons différentes, selon que cela joue pour eux ou contre eux, qu’ils en soient l’initiative ou non.
            Lorsqu’ils peuvent empocher les gains et transmettre les pertes aux contribuables, il n’y a aucun souci.
            Par contre, si les gains vont aux clients/contribuables, avec un risque de perte pour la banque, ça ne passe plus.
            Ça s’appelle de l’hypocrisie à la mémoire courte.

            Dans l’absolu, les banques auraient dû refuser dans les deux cas. Mais s’ils font prendre un risque aux clients, pour leurs bénéfices personnels, alors, ils doivent prendre des risques pour le bénéfice des clients, dans ce cas.
            Dans tous les cas, c’est un faux débat, ce qu’ils craignent, ce n’est pas que leurs clients se ruinent, c’est qu’ils perdent leur égémonie financière par des monnaies translucides et non contrôlées par une entité semi-privée..

          • Delou

            Faut pas tout mélanger. Se servir d’instruments de crédit pour financer un investissement hautement spéculatif, ca s’appelle de la cavalerie.

            Les banques veulent éviter de se retrouver avec des impayés. Elles ont encore le droit d’interdire d’ouvrir une ligne de crédit, surtout si le risque est important.

            D’un point de vue objectif, interdire de faire de la cavalerie, c’est quand même plutot protecteur pour le consommateur. Dire le contraire c’est être de mauvaise foi la.

            Pour le reste, et sans que tu le prennes mal, la Crypto vs. les banques, c’est de l’utopie propre à tous ceux qui nagent la dedans.

            Les Banques n’en ont rien a cogner des crypto. Si y’avait des sous à se faire, t’inquiète pas qu’elles seraient déja dessus et depuis longtemps.

            Quant à menacer le système, le marché des Crypto à son plus haut niveau c’était quoi ? 35 milliards ? une goutte d’eau dans un océan.

            Et même sans ca, croire qu’on va se « libérer » en passant d’acteurs financiers (plus ou moins) contrôlés par l’état à des brokers 100% privés, faut vraiment avoir de la purée dans les yeux pour pas comprendre ou est le problème.

          • Mathieu

            Pour le début, je reprécise que dans l’absolu, les banques devraient refuser toute « cavalerie », si tu veux mon point de vue.
            Mais le fait est qu’elles ne sont pas de cet avis là, leur pérennité étant engagée dans un monde de croissance à crédit. Les banques gagnent le plus en créant de l’argent = en accordant des prêts.

            Ensuite, je « nage » dedans.. À vrai dire, je suis l’histoire, mais ne souhaite pas (encore) investir dedans, voire jamais. Pour l’heure, c’est une pitrerie généralisée ou certains acteurs jouent avec la populace, à coup d’annonces tumultueuses, pour effectuer des léviers financiers monstrueux. Et les gens.. beeehhh.
            Bref, ça sentait le roussi tant que les états et grands groupes ne s’y étaient pas encore mêlés, voilà qui est en train de se faire.

            Cependant, l’argent, au même titre que l’or, le pétrole, ou ce que tu veux, n’a de valeur que ce qu’on veut bien lui accorder, en s’accordant.
            Si la Corée du sud décide, du jour au lendemain, que la devise ayant pour valeur monétaire est le BC (ou autre, c’est pour l’exemple), le BC deviendra la norme.
            Si la Corée du sud décide que le dollars n’a plus aucune valeur légale, c’est pareil..
            (je prend la corée pour simplifier cette histoire de marché, le cas se transpose à nous, mais cela est plus complexe et plus long à mettre en place).
            Et dans ce cas, disons, si les USA veulent toujours acheter des tamtung et produire les écrans de leurs beaux iPhones, ils devront soit céder, soit se faire leurs usines..
            (ou 3e option, envoyer l’armée pour défendre la puissance du dollar, pour une raison fallacieuse, mais c’est une autre histoire)
            Biensûr, en l’état, vu sa volatilité, ce serait se tirer une balle dans le pied, mais avec le temps, je suis persuadé qu’au moins une monnaie deviendra stable, servant ainsi de référence et permettant d’en indexer les autres cryptos.

            Oui, je pense qu’on va finir par se libérer des banques, telles qu’on les connait aujourd’hui. Après, elles seront remplacées par d’autres consortiums, qui doivent être en train de naître en ce moment même, pour stocker/sécuriser/investir/etc, sur le système des cryptos.. Bref, tout ce que fait une banque aujourd’hui avec de l’argent « réel ». (qui au final, ne l’est pas plus qu’une crypto)
            Ce n’est pas qu’il y a des sous à se faire ou non, c’est plutôt une histoire de contrôle du marché, et clairement, avec les cryptos, la transparence sera de mise, au grand dam de l’évasion fiscale et autre montages financiers. Accessoirement, les flux crypto sont taxés aussi..

            Par contre, détrompe toi, l’acteur financier n’est pas contrôlé par l’état, c’est plutôt l’inverse.. Et au final, l’état en est plutôt victime également, d’eux, comme de beaucoup d’autres.
            Je le répète, le mot d’ordre, c’est le Contrôle.

          • Delou

            C’est un débat sans fin. Théoriquement les Banques centrales sont « censés » être indépendantes. C’est le cas de la BCE, beaucoup moins de la FED. Pas pour rien que l’Euro commence à faire son trou question Devise de référence.

            Le Dollar ne survit en tant que tel que parce qu’il est associé aux USA. Breton Woods toussa toussa.

            Les FIAT (pour reprendre les termes crypto) sont quand même indexées sur quelque chose. En l’occurrence les Etats qui sont en garantie. Ce ne sont pas juste des bouts de papiers. D’ailleurs quand on s’amuse à ca, on voit ce que ca donne. Y compris pour le Dollar.

            Quand l’Etat ne peut plus garantir une Devise, en général on a de l’hyper-inflation qui finit par rendre la Devise littéralement sans valeur. Cf. Argentine ou Bolivie.

            Le souci d’une Crypto, c’est que même avec tous les gardes fous possibles… bah ca reste rien du tout. Et rien du tout ca fait toujours rien du tout peu importe dans quel sens tu prends ca.

            Demain Hasbro lance sa monnaie en billet de Monopoly, ca sera EXACTEMENT la même chose. Pas plus pas moins.

            La seule différence entre les billets de Monopoly et les crypto c’est la technologie Blockchain. Mais à elle seule, çà ne donne pas vraiment de « valeur ». En tout cas pas celle qu’on a vu récemment.

            Mon analyse du café du commerce c’est que ca a creuvé le plafond par effet d’emballement (bulle) entretenue par la gigantesque machine à fraude fiscale & blanchiment que ca représente.

            Et tout ca, ca fait un cocktail tres mauvais dont on a pu voir le résultat sur tous les gogos qui ont investi en décembre suite à tout le battage médiatique.

    • Grolivier

      Dans la mesure où plus tu prends des risques, plus tu as des « chances » de ne pas pouvoir rembourser – et eux de ne pas revoir tout ou partie de leur argent – c’est un peu normal qu’ils essaient de cadrer les choses ! ;-)

      Enfin vaut mieux ça que de laisser les gens faire n’importe quoi avec leur argent et se retrouver à poil quelques années plus tard…

  • Kage

    En même temps pour les banques elles voient plus ça comme du blanchiement

  • PriceTF141

    investit 20 € pour « voir » début décembre, aujourd’hui mon investissement vaut 11€ ,j’attend encore la dégringolade ou la remonté on sait jamais ,déjà ,récupérer mes 20€ serait déjà bien

    • Grabo20

      C’est 20€, laisse-les moisir… on a déjà vécu de plus grosses chutes que celle-ci avec le bitcoin.

    • numerobis

      oui récupère vite tes 20€, j’imagine que tu dois être à 20€ près dans ta vie..

      • joe2x

        sur le fond, tu as entièrement raison. Apres il le disait sur le ton de plaisanterie j’imagine. @pricetf141:disqus s’en cogne un peu s’il a perdu ses 20€. Il a été petit joueur.

        Moi j’attendais ma carte ID pour m’en acheter. Je vais éviter de faire comme le particulier, on achète au plus et on revend au plus bas. Il y a un dessin la dessus qui traine sur le net. :)

  • Insomnia

    Forcément les banques n’ont pas la main dessus, faut pas chercher plus loin ^^

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Xiaomi veut racheter GoPro pour un milliard de dollars

Xiaomi veut racheter GoPro pour un milliard de dollars d’après de nouvelles informations relayées par Bloomberg. Le 5e plus gros constructeur de smartphones au monde lorgne sur les action cams de l’américain. Xiaomi propose de nombreux produits dans son catalogue…

PayPal va proposer des cartes de débit, comme une vraie banque

PayPal va proposer une nouvelle panoplie de services bancaires traditionnels et veut devenir la banque de ceux qui n’ont pas de compte. La plateforme va commencer à proposer des cartes de débit reliées à leur compte PayPal aux utilisateur intéressés….