Android : Google s’attaque aux applications qui collectent plus de données personnelles qu’elles ne doivent

Google va s’attaquer aux applications Android qui récupèrent plus de données personnelles qu’elles ne le devraient. Les applications qui voudront collecter les données de ses utilisateurs qui ne sont pas utiles au fonctionnement de l’app vont devoir prévenir les possesseurs de smartphone et leur expliquer pourquoi ils veulent ces données et ce qu’ils comptent faire avec. L’utilisateur aura alors la possibilité d’accepter ou refuser voir ses données collectées.

google play protect

Google continue de mener la vie dure aux applications Android. Après l’interdiction de diffuser des publicités sur l’écran de verrouillage, il s’en prend maintenant aux applis qui récoltent des données personnelles dont elles n’ont pas directement besoin pour fonctionner, et ce sans en avertir ses utilisateurs. Une situation qui devrait changer rapidement avec la mise en place d’une nouvelle politique sur la vie privée.

Android va permettre un meilleur contrôle de ses données personnelles

L’équipe chargée de la sécurité sur Android est en train de mettre en place de nouvelles restrictions sur la manière dont les applications peuvent collecter et partager les données personnelles. Les applis devront fournir aux utilisateurs leur politique en matière de vie privée et leur demander s’ils acceptent de partager ces informations. La restriction est encore plus forte si l’application demande l’accès à des données que Google juge en inadéquation avec le service offert par l’app. « Si l’appli collecte et transmet des données personnelles qui n’ont pas de rapport direct avec ses fonctionnalités, alors l’application doit mettre bien en évidence comment les données de l’utilisateur seront utilisées et obtenir son consentement avant d’initier toute collecte et partage de données », explique Google.

Les développeurs ont 60 jours pour mettre à jour leurs applications en tenant compte de ce changement de politique. Une fois ce laps de temps écoulé, Google Play Protect, qui sert aussi à détecter les applications infectées par un malware, avertira les utilisateurs quand il constate qu’une application ne joue pas le jeu de la transparence et tente de collecter vos données personnelles sans vous en faire part. Fait intéressant, toutes les applications Android sont concernées, même celles qui n’ont pas été téléchargées depuis le Play Store.

Réagissez à cet article !
  • mrjulot

    Google peut s’attaquer lui-même alors ?
    Car niveau GPS par exemple, c’est pas la joie…

    • crachoveride

      Ah? Je ne vois pas quel droit le gps a par défaut qu’il ne devrait pas avoir?
      Perso google map a part défaut les droits de
      -stockage (normal sinon il ne peux m’enregistrer mes cartes hors connexion)
      -position (évidemment ^^)
      -microphone (pour le mode voiture)
      -et appareil photos car en lien avec Street View auquel je participe à l’amélioration (et encore tous les droits auquel il a besoin sont demandé au premier allumage de chaque application).

      • joe2x

        Il s’agit de l’API Google GPS qui tourne en permanence. Je ne connais pas bien le sujet mais Google incite les développeurs à utiliser cette API. Dès qu’une appli utilise cette API, rien n’empéche Google d’utiliser de fournir la position et en même temps de fournir la position à l’application demandeuse.

        Ainsi Google fait la morale aux applications qui demandent un peu trop de permissions comme par exemple la position mais Google ne se gènent pas non plus. Je trouve cela un peu oser. Lorsque nous sommes pas connecté à Google Play, la localisation ne fonctionne plus. Elle est donc lié à un comte.

        Je connais pas bien le sujet. Il me faudrait que je me renseigne plus, on parle de fake GPS sur le net si tu fais des recherches. Il s’agit de fournir la position GPS à l’application qui souhaite mais sans renvoyer la position à Google.

        microG serait l’implémentation libre GPS.

  • Grabo20

    Google n’a pas de leçon à donner là-dessus je pense ?

    • crachoveride

      Pourtant ils se sont bien amélioré et chaque applis icompris les leurs demande l’accord de l’utilisateurs pour accéder à n’importe quel droits.

  • leatherface

    Sur ce coup là c’est vrai qu’on est limite schizophrénie de la part de Google !

    • crachoveride

      Le principal c’est qu’ils apprennent de leurs erreurs, maintenant chaque appli icompris les leurs demandent l’accord de l’user quelque soit le droits demandé.

  • Yves SIMON

    C’est l’hôpital qui se moque de la charité ! 😃

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos dernières applications !
Google : découvrez 2 nouvelles applications photo étonnantes pour Android

Google présente deux nouvelles applications photo étonnantes pour Android, découvrez notre prise en main de Storyboard et Selfissimo. Chacune joue un rôle différent, l’une permet d’obtenir des images à la manière d’une bande dessinée en partant d’une vidéo, tandis que la seconde se concentre sur les selfies comme l’indique son nom.