ZFE : tout savoir sur l’interdiction de certaines voitures au 1er janvier 2023

 

Au 1er janvier 2023, plusieurs villes françaises vont devenir des ZFE, ce qui signifie que certaines voitures ne pourront plus y circuler. Malus, avantages, véhicules concernés, on vous explique tout ce qu’il faut savoir sur cette mesure gouvernementale.

embouteillage autoroute
Crédits : aaronbelkar/123rf

2023 s’annonce déjà comme une année chargée pour les automobilistes français. En effet, le gouvernement prépare un certain nombre de mesures les concernant, ayant toutes le même objectif : en finir avec les voitures thermiques traditionnelles d’ici 2035. Parmi ces mesures, on retrouve les fameuses ZFE, qui ont fait leur apparition dans l’Hexagone en 2015.

Depuis, le gouvernement n’a eu de cesse de renforcer le protocole. Ainsi, dès le 1er janvier 2023, de nombreuses villes supplémentaires vont devenir une ZFE, et interdiront de facto la circulation de certains véhicules. Qu’est-ce qu’une ZFE ? Quelles voitures sont concernées par la réglementation ? Comment obtenir une vignette Crit'Air ? Voici tout ce que vous devez savoir sur le sujet.

C’est quoi, une ZFE ?

ZFE signifie « Zones à Faibles Émissions ». Comme leur nom l’indique, ces zones visent à réduire la pollution de l’air et notamment les émissions de CO2 produites par les véhicules les plus polluants. Si ces dernières existent depuis 2015 dans le Grand Paris, c’est surtout en 2021 que le dispositif a véritablement pris de l’ampleur en France.

Le principe est relativement simple : au sein des ZFE, les véhicules les plus polluants ne peuvent pas circuler. Pour déterminer la quantité de pollution générée par un véhicule, ces derniers sont attribués d’une vignette Crit'Air, qui indique la catégorie dans laquelle ces derniers se trouvent.

Ces vignettes sont classées de 1 à 6, de Crit'Air 1 à Crit'Air 6 donc, ces dernières correspondant aux véhicules les plus polluants. Trois critères sont pris en compte pour déterminer la classification d’un véhicule : l’énergie utilisée, le type de véhicule et la norme antipollution EURO de celui-ci. Ce dernier point correspond à la première date d’immatriculation du véhicule :

  • Euro 1 : entre le 1er janvier 1993 et le 1er juillet 1996
  • Euro 2 : entre le 1er juillet 1996 et le 1er janvier 2001
  • Euro 3 : entre le 1er janvier 2001 et le 1er janvier 2006
  • Euro 4 : entre le 1er janvier 2006 et le 1er janvier 2011
  • Euro 5 : entre le 1er janvier 2011 et le 1er septembre 2015
  • Euro 6 b : entre le 1er septembre 2015 et le 1er septembre 2018
  • Euro 6c : entre le 1er septembre 2018 et le 1er septembre 2019

Sur le même sujet – Malus au poids, bonus écologique, ZFE : tout ce qui attend les automobilistes au 1er janvier 2022

Quelles sont les restrictions ZFE à venir au 1er janvier 2023 ?

À l’heure actuelle, on compte 11 ZFE au total sur le territoire français :

  • L’agglomération parisienne (40 communes, dont Paris) ;
  • La métropole de Grenoble (27 communes, dont Grenoble) ;
  • La métropole de Lyon
  • Aix-Marseille-Provence
  • Nice-Côte d’Azur
  • Toulon-Provence-Méditerranée
  • Toulouse
  • Montpellier-Méditerranée
  • Strasbourg
  • Métropole du Grand Nancy
  • Rouen-Normandie

paris vitesse 30km h
Crédits : Unsplash

Les derniers ajouts ont eu lieu en 2021 et de nouvelles restrictions sont donc à prévoir dans les prochains mois. Ainsi, le gouvernement a pour objectif d’ici le 1er janvier 2024 d’imposer ces mesures :

  • Marseille : interdiction des Crit’Air 3
  • Grand Paris : interdiction des Crit’Air 2
  • Grenoble : interdiction des Crit’Air 3 et 4
  • Montpellier : interdiction des Crit’Air 4
  • Toulouse : interdiction des vignettes Crit’Air 3
  • Reims : interdiction des vignettes Crit’Air 3
  • Strasbourg : interdiction des vignettes Crit’Air 4
  • Nice : interdiction des vignettes Crit’Air 4

Dès le 1er janvier prochain, tous les véhicules Crit'Air 5 seront interdits de circulation dans les ZFE. Au total, les autorités espèrent créer des ZFE dans 43 agglomérations françaises de plus de 150 000 habitants. Le gouvernement prévoit également d’installer des radars spéciaux anti-pollution d’ici 2024 dans les zones concernées.

Comme connaître et obtenir la vignette Crit'Air pour son véhicule

Bien que mise en place en 2016, il se peut que vous n’ayez pas encore obtenu votre vignette Crit'Air, notamment si vous n’avez jamais eu à circuler dans une ZFE jusqu’à maintenant. Néanmoins, au vu des nombreuses mesures qui attendent les automobilistes au cours des prochains mois, il est probablement temps pour vous de vous pencher sur la question. La première chose à faire est donc de connaître la catégorie de votre véhicule.

Pour ce faire, il suffit de vous rendre sur ce site officiel du gouvernement et de remplir le questionnaire qui s’y trouve. Rentrez toutes les informations de votre véhicule ainsi que son numéro et sa date d’immatriculation afin d’obtenir une estimation Crit'Air. Une fois chose faite, il faudra alors effectuer une demande pour obtenir cette dernière. Pour cela, rendez-vous sur ce site et remplissez à nouveau le questionnaire. Notez que la procédure vous coûtera 3,70 €.

 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !