Windows Defender considère désormais CCleaner comme une application indésirable

Maj. le 3 août 2020 à 15 h 32 min

CCleaner, l’un des logiciels de nettoyage pour Windows les plus reconnus et utilisés au monde, est désormais considéré comme indésirable par l’antivirus du système d’exploitation de Microsoft. Piriform, l’entreprise responsable de CCleaner, serait actuellement en négociation pour régler ce problème.

Windows 10 CCleaner

Beaucoup d’utilisateurs l’ont remarqué ces derniers jours, et nous en faisons partie : la version gratuite de CCleaner est désormais considérée comme un logiciel indésirable aux yeux de Windows Defender, l’antivirus intégré à Windows 10. Une décision qui n’est pas sans passer inaperçue donc, CCleaner étant l’un des utilitaires de nettoyage les plus utilisés au monde sur Windows. Selon le service de protection contre les menaces de Microsoft, le logiciel de nettoyage développé par Piriform serait mis en cause pour différentes raisons.

CCleaner forcerait l’utilisateur à installer d’autres logiciels « par inadvertance »

Mais alors, pourquoi CCleaner est-il désormais considéré comme indésirable par Windows 10 ? Microsoft s’explique. Si certains installateurs (pour les versions d’essai gratuites) de CCleaner sont fournis avec d’autres applications, la plupart forceraient parfois l’utilisateur à les installer « par inadvertance », sans que celui-ci ne fasse attention à cocher ou à ne pas cocher la bonne case pour éviter leur installation. Soyons honnêtes : nous avons tous déjà vécu, au moins une fois, cette désagréable expérience.

Autre raison mentionnée : à part l’antivirus Avast, les applications proposées à l’installation par CCleaner ne sont ni requises pour le bon fonctionnement de CCleaner, ni développées par la même entreprise que ce dernier, en l’occurrence, Piriform. Et si l’on se fie à la méthode d’identification et de classement d’applications potentiellement indésirables de Microsoft, CCleaner enfreindrait donc déjà trois règles :

  • Installation, réinstallation ou suppression de logiciels sans votre autorisation, votre interaction ou votre consentement.
  • Installation d’autres logiciels sans indication claire de leur relation au logiciel principal.
  • Contournement des boîtes de dialogue d’autorisation des utilisateurs du navigateur ou du système d’exploitation.

L’installation de CCleaner aurait un impact négatif sur l’expérience utilisateur, selon Microsoft

Les applications que CCleaner propose à l’installation sont Google Chrome, Google Toolbar, Avast Free Antivirus et AVG Antivirus Free. Si certaines de ces applications sont « légitimes » aux yeux de Microsoft, le groupage de logiciels, en particulier de produits d’autres fournisseurs, peut « entraîner une activité logicielle inattendue qui peut avoir un impact négatif sur l’expérience utilisateur ».

Voir aussi : CCleaner à nouveau visé par une attaque, mais cette fois-ci pas de panique

Mais ce n’est pas tout. Si l’utilisateur choisit d’installer Avast Free Antivirus, l’installateur de CCleaner utilise un plugin pour télécharger un fichier nommé, Microstub.exe. Une fois lancé, celui-ci permet de lancer l’installation d’Avast Free Antivirus… Le problème, c’est que le lancement de ce plugin peut temporairement stopper les antivirus en fonctionnement, dont Microsoft Defender Antivirus. Certains pourraient même être tout bonnement supprimés, prévient Microsoft. C’est la même chose si AVG Antivirus Free est installé.

De la même manière, si l’utilisateur installe Google Chrome (par inadvertance, ou non), l’exécutable PF-Chrome-2019.exe se chargera de le définir en tant que navigateur Internet par défaut. Une manipulation sans consentement de l’utilisateur et donc, une raison de plus pour Microsft de considérer CCleaner comme indésirable. Windows Defender Antivirus, la solution « Sécurité Windows », qui est intégrée gratuitement à Windows 10, s’enrichissait quelques jours plus tôt d’une nouvelle fonction permettant de repousser plus efficacement les malwares.

Piriform, l’entreprise responsable de CCleaner, est actuellement en négociation avec Microsoft pour résoudre ce problème.

Source : Microsoft Security Intelligence



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Windows 10 permet désormais d’utiliser les applications Android sur PC

Windows 10 et Android se rapprochent un peu plus. Il est désormais possible de lancer des applications Android directement sur PC via la plateforme Votre Téléphone. La fonctionnalité est exclusive aux smartphones Samsung dans un premier temps. Microsoft permet désormais…