Windows 10 : Tetris dans le gestionnaire des tâches ? Microsoft a utilisé des centaines de cœurs CPU comme pixels !

 

Un responsable Microsoft Azure montre un étonnant stress-test sur des serveurs Azure. Les ingénieurs de la firme sont parvenus à jouer à Tetris dans l'onglet CPU du Gestionnaire des tâches de Windows 10 en utilisant l'indicateur de 420 cœurs CPU Intel Xeon comme pixels !

Windows 10 Tetris Gestionnaire

On avait déjà vu circuler un fake qui semblait dire que l'on peut jouer à Doom via le gestionnaire des tâches. L'idée est simple : si vous avez suffisamment de cœurs CPU à disposition, il est possible de les occuper en séquence, ce qui fait passer son indicateur dans le gestionnaire des tâches de blanc à bleu – la couleur étant plus ou moins foncée en fonction du taux d'utilisation du cœur.

Or, on vous le disait cette première “démonstration” était en fait un fake. Mais cela ne veut pas dire que c'est impossible. Un ingénieur et responsable de Microsoft Azure le montre vidéo à l'appui en jouant à Tetris exactement de la sorte. Cet exploit technique était en fait une manière de réaliser un stress-test poussé de serveurs Azure.

Windows 10 : Microsoft joue à Tetris dans le gestionnaire des tâches lors d'un énorme stress-test Azure

Mark Russinovich explique ainsi avoir réalisé cette vidéo sur un node Azure particulièrement important, avec 24 To de RAM. Il lui a ainsi fallu générer pas moins de 420 cœurs virtuels Intel Xeon, histoire d'avoir suffisamment de “pixels” sous la main. Il a ensuite adapté un code open source d'un jeu basé sur Tetris, pour en arriver à ce Tetris / stress-test aussi amusant que fonctionnel.

Bien sûr pour l'heure ce type d'expérimentations est inaccessible au commun des mortels. Il n'est en effet possible d'utiliser le taux d'utilisation de centaines de cœurs processeurs comme des pixels que sur des machines extrêmement puissantes, de l'ordre de celles que l'on ne trouve que dans d'immenses datacenters.

Il faut également avoir les autorisations nécessaires pour pouvoir manipuler la machine à une niveau relativement bas, ce qui n'est pas forcément possible pour un simple utilisateur d'instances Azure, AWS ou Google Cloud. Ce qui explique sans doute pourquoi le responsable de la division Microsoft Azure est le premier à démontrer l'expérience.

Lire également : Windows 10 – le gestionnaire des tâches se met à jour, voici à quoi ressemble la nouvelle version

Mais aussi pourquoi il est inutile de tenter de reproduire la chose chez vous. Reste maintenant à savoir si Mark Russinovich retentera l'expérience avec Doom, histoire de voir si c'est tout de même possible !



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
microsoft onedrive
Windows 10 : la taille maximum des fichiers OneDrive passe à 250 Go

Microsoft relève la taille limite des fichiers téléversés sur OneDrive à 250 Go contre 100 Go jusqu’à présent. De quoi rendre le service plus utile aux créateurs et autres professionnels qui travaillent sur des projets volumineux.  Microsoft annonce dans un…