WhatsApp pourra lire vos messages lorsqu’un utilisateur vous signale

 

Whatsapp va changer sa politique de signalement des abus et pourra bientôt lire vos messages lorsqu’un autre utilisateur vous accuse de comportements inappropriés. L’application propose une option pour dénoncer toute forme d’abus et souhaite aller plus loin afin de renforcer la sécurité des utilisateurs, même si cela doit fragiliser leur confidentialité.

WhatsApp

WhatsApp est une application fermée au sens où les profils sont moins ouverts que sur Facebook, Twitter ou Instagram. Pour autant, les utilisateurs ne sont pas à l’abri des spams, harcèlements, insultes et autres comportements inappropriés. Pour faire le ménage et éliminer les comptes toxiques, l’application se base sur un système de signalement.

Jusqu’à présent, lorsqu’on signale un profil, WhatsApp propose un bouton pour supprimer la discussion et bloquer le profil signalé. Mais les choses sont sur le point de changer. Dans la dernière bêta de l’application de messagerie, les messages les plus récents de la discussion sont systématiquement transférés sur les serveurs de WhatsApp pour vérification.

Objectif : améliorer le système de signalement de WhatsApp

Pour bannir un numéro de téléphone, WhatsApp s’appuyait sur plusieurs critères sans accéder aux messages. L’application se base notamment sur le nombre de signalements du même numéro par des comptes différents, l’ancienneté de l’utilisateur, etc. Pour améliorer le système et filtrer les profils plus efficacement, les modérateurs pourront bientôt accéder aux messages récents pour vérifier la crédibilité ou non du signalement.

Dans la dernière bêta de WhatsApp, lorsqu’on tente de signaler un profil, la fenêtre affiche cet avertissement : « les messages les plus récents de cet utilisateur seront transférés vers WhatsApp ». Quelques zones d’ombre restent à éclaircir puisque l’application ne précise pas jusqu’à quand peuvent remonter les messages considérés comme récents, ni leur nombre si c’est plutôt le critère numérique qui est considéré. Il semble par ailleurs que les messages transférés concernent uniquement ceux de l’utilisateur signalé, même si le doute reste permis.

Une chose est certaine, le chiffrement de bout en bout de WhatsApp n’est pas une assurance tout risque contre les intrusions. Certains messages peuvent quand même être lus par les modérateurs de la plateforme. Enfin, cette nouvelle politique de signalement concerne aussi le signalement des groupes. Le changement est visible pour l’heure uniquement dans la dernière bêta de WhatsApp sur Android (2.20.206.3). Il ne devrait pas tarder à arriver dans la version grand public.

Pour rappel, de plus en plus de fonctionnalités débarquent dans l’application de messagerie. WhatsApp permet désormais de libérer plus efficacement de l’espace de stockage en supprimant les fichiers inutiles et volumineux. Les messages éphémères annoncés depuis plusieurs mois ont enfin été officialisés, signe de l’arrive imminente de la fonctionnalité. Et bien d’autres devraient arriver dans les mois à venir.

Source : WaBetaInfo



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos dernières applications !