Waze est “devenu fou”, le GPS dirige les utilisateurs sur le mauvais trajet

 

Les utilisateurs de Waze ont été victimes d’un étrange bug cet été. L’application semblait en effet décidé à les envoyer vers la mauvaise route, déviant complètement du bon itinéraire. Ce souci est apparu suite aux mesures strictes de circulation en Israël, mises en place pour éviter la propagation du coronavirus.

Waze
Crédits : Unsplash

Si Waze est l’une des applications GPS les plus populaires auprès des automobilistes, c’est probablement grâce à son algorithme ultra développé capable de calculer le meilleur itinéraire en temps réel. Ce dernier détecte les irrégularités sur la route, comme les accidents et les embouteillages, et trouve une solution en un rien de temps. Tout cela, sans compter les mises à jour fréquentes qui apportent régulièrement de nouvelles fonctionnalités.

Toutefois, aussi pratique soit-il, cet algorithme peut être à l’origine de problèmes de taille. Cet été, les utilisateurs israéliens en ont fait la mauvaise expérience. Ceux-ci expliquent que l’application les redirigeait systématiquement vers une ville à des kilomètres de leur destination initiale, n’hésitant pas à dire qu’elle est « devenue folle ».

Sur le même sujet : Waze, Coyote — voici exactement ce que vous ne pourrez plus signaler à partir du 1er novembre

Le COVID-19 a complètement détraqué Waze

« Nous avons un problème avec l’algorithme. Plus nous servons de personnes, plus il est affecté », admet Guy Berkowitz, PDG de Waze. Celui-ci explique que la raison est à chercher du côté de la pandémie de COVID-19. « Le coronavirus nous a mis dans une situation où nous devons réinventer notre algorithme en raison des récentes augmentations importantes du trafic routier », déclare-t-il. C’est pour cela que le bug n’a touché qu’Israël. Depuis le début de la crise sanitaire, le pays a mis en place des mesures très strictes de circulation.

« L’historique de la route — qui fait partie de notre algorithme — ne reflète plus la réalité », continue Guy Berkowitz. « Pensez à une route dont l’historique montre qu’il n’y a pas d’embouteillages, et aujourd’hui elle est pleine. Le coronavirus a donc tué notre historique et les algorithmes doivent changer et donner beaucoup plus de poids à ce qui se passe en temps réel — et ce n’est pas toujours vrai, car le chemin que nous vous indiquons n’est pas nécessairement le chemin court ou rapide, mais le chemin Waze ».

Bien que le coronavirus a profondément impacté le trafic routier français, peu de risques donc de voir le problème débarquer dans notre région du globe.

Source : Haaretz



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos dernières applications !