Vivo travaille sur un smartphone qui embarque un drone, voici la perche à selfie du futur

 

Vivo a déposé un brevet pour le moins futuriste, décrivant un smartphone à l’intérieur duquel se trouve ni plus ni moins qu’un drone. Équipé d’un double capteur photo et de 4 hélices, l’appareil volant pourrait servir à prendre des clichés à de plus grandes distances, tout en étant contrôlé par une application dédiée.

test vivo x60 pro

À peine arrivé en France, Vivo ne manque pourtant pas d’imagination. Souhaitant participer à la fièvre des smartphones pliables, le constructeur a notamment déposé un modèle dont l’écran vient recouvrir la face arrière. Aujourd’hui, c’est un nouveau brevet pour le moins innovant que l’on découvre. Dans ce dernier, la firme développe un concept de smartphone abritant un drone équipé d’un double capteur photo.

En apparence, le téléphone semble tout à fait normal. Sa taille paraît relativement commune, les traditionnels boutons de volume et d’alimentation sont bien présents. Mais en regardant de plus près la partie inférieure du smartphone, on trouve une fente qui, une fois ouverte, libère un appareil photo volant. Propulsé par ses quatre hélices, le drone peut alors prendre la hauteur pour capturer les environs — ou son utilisateur.

Et si votre smartphone abritait un drone ?

Le drone embarque ainsi deux capteurs, l’un placé sur le haut, et l’autre à l’avant du dispositif. De cette manière, il est possible de prendre des photos ou de filmer sous différents angles. Deux autres capteurs peuvent même être ajoutés en option. De plus, le drone est équipé d’un capteur infrarouge qui lui permet de repérer les obstacles en vol et ainsi éviter les collisions.

Sur le même sujet : Vivo X60 — Vivo et Zeiss annoncent un partenariat d’envergure pour la photo sur smartphone

C’est donc un brevet intéressant que nous délivre Vivo, qui plaira certainement aux photographes qui n’auront plus à transporter qu’un seul appareil lors de leurs expéditions. On imagine que le drone se contrôle via le smartphone, et qu’il peut être rechargé en même temps que ce dernier. Mais le constructeur devra régler un certain nombre de contraintes avant de commercialiser un tel système.

Pour l’intégrer à son smartphone, Vivo doit entièrement revoir la disposition des composants à l’intérieur, l’obligeant très certainement à faire des choix limitants, comme sur la taille de la batterie. De plus, le poids du téléphone en sera nécessairement impacté, un drone trop léger étant trop facilement déstabilisé par le vent.

Source : Let's Go Digital

Vivo brevet smartphone drone


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !