Une arnaque sur Facebook promet une Nintendo Switch OLED à 1,99€ chez Carrefour

 

Une nouvelle arnaque se propage sur Facebook. Cette publicité mensongère affirme que Carrefour vend exceptionnellement des Nintendo Switch OLED pour seulement 1,99 euro dans ses magasins.

arnaque facebook nintendo switch carrefour

Les arnaques, publicités mensongères et autres joyeusetés sont nombreuses sur les réseaux sociaux, et notamment sur Facebook. Ces derniers mois notamment, de faux comptes prétendant être Elon Musk ont propagé des arnaques dans l'unique but de voler les bitcoins des internautes.

Dans d'autres cas, les escrocs n'hésitent pas à se faire passer pour des entreprises renommées. Fin de l'année dernière, une arnaque prétendait que Decathlon offrait une carte cadeau allant jusqu'à 1000 euros. Ce stratagème, aussi grossier qu'efficace, vise à relayer les internautes sur un site web de phishing destiné à collecter leurs données personnelles.

Sur le même thème : les gendarmes appellent à la prudence avec l’arnaque “à la vidéo” sur Facebook

Cette publicité pour des Nintendo Switch OLED cherche à voler vos données

Dans la même veine, nous avons découvert une nouvelle publicité mensongère en consultant Facebook. Cette annonce factice cherche à faire croire aux internautes que Carrefour, la célèbre enseigne française de grande distribution, vend exceptionnellement des Nintendo Switch OLED pour la modique somme de 1,99 euro.

Pour appâter ses victimes, la publicité est accompagnée d'une photo retouchée montrant un stock de consoles portables dans un magasin. Avec un logiciel de retouche comme Photoshop, les escrocs ont barré le prix réel de la console, à savoir 399 euros. Ils ont ajouté, assez grossièrement, une mention en rouge affichant “1.99” afin de laisse croire qu'il s'agit d'une véritable promotion en cours dans les magasins.

Arnarque Switch Carrefour

Pour pousser les internautes à cliquer, l'annonce met la pression sur les usagers en assurant que le stock proposé est limité. La publicité affirme qu'il ne reste déjà plus que 23 Nintendo Switch OLED sur le stock de 100 appareils disponibles initialement.

Les internautes ayant cliqué sur cette publicité sont relayés sur un site web factice qui reprend dans les grandes lignes l'interface de celui de Carrefour. Les internautes sont invités à remplir un questionnaire sans plus attendre. Là encore, les pirates mettent la pression sur les utilisateurs pour les encourager à tomber dans le piège.

“Cela ne vous prendra qu'une minute et vous pourrez recevoir un prix Nintendo Switch. Uniquement 100 chanceux seront les gagnants”, déclare le site web. Sans surprise, ce formulaire est conçu pour obtenir des informations personnelles sur votre compte, comme votre numéro de téléphone ou votre adresse mail. Ces données sont ensuite revendues à firmes marketing ou exploitées par des criminels.

Alerté par la recrudescence des arnaques sur Facebook, Meta s'est engagé à punir les escrocs. La maison mère de Facebook a intenté une action en justice fédérale devant un tribunal californien afin de mettre fin aux arnaques au phishing en décembre dernier.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !