Uber : une intelligence artificielle force les chauffeurs à porter un masque

Uber contraint ses chauffeurs à porter un masque de protection contre le Covid-19. Pour s’assurer que tous les chauffeurs respectent les règles sanitaires au volant, la firme américaine s’apprête à déployer une intelligence artificielle. Avant d’accepter des passagers, les conducteurs devront prendre un selfie. 

uber masque intelligence artificielle

Il y a quelques jours, Uber s’est engagé à contraindre ses chauffeurs à porter un masque. Dès ce lundi 18 mai 2020, chaque chauffeur Uber devra mettre en ligne une photo de son visage dans l’application afin d’accéder au service. Une intelligence artificielle s’assurera alors que le conducteur est bien muni d’un masque sanitaire, qui recouvre à la fois le nez et la bouche, afin d’éviter la propagation du coronavirus. Uber précise que le procédé ne s’appuie pas sur la reconnaissance faciale.

Sur le même sujet : La Poste vend désormais aussi des masques aux autoentrepreneurs, libéraux et associations

Le port du masque est obligatoire, même pour les passagers Uber

Si le chauffeur n’est pas équipé d’un masque, il ne pourra pas accéder à la plateforme Uber jusqu’à la fin du mois de juin 2020. Si le masque est repéré, le conducteur sera autorisé à prendre des passagers Uber comme à l’accoutumée. « L’auto-certification, c’est bien, mais des fois la vérification c’est très important » explique Sachin Kansal, directeur produit chez Uber.

Les utilisateurs de l’application Uber sont aussi concernés. Les personnes qui ne sont pas munies d’un masque ne pourront pas pénétrer à l’intérieur d’un véhicule. De ce côté là, la vérification est laissée à l’appréciation du chauffeur. Uber demande à ses conducteurs de refuser tous les clients qui ne portent pas de masque sanitaire.

En cas d’infractions répétées à ces règles, le VTC promet de priver les chauffeurs et passagers concernés de l’application Uber. Enfin, le groupe demande à tous les conducteurs de passer des lingettes sur les ceintures de sécurité et la banquette arrière sur une base régulière. Allez-vous vous servir à nouveau d’Uber en dépit de la pandémie ? On attend votre avis dans les commentaires.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Citroen AMi : Kia veut aussi sa petite citadine électrique et économique

À l’occasion d’une interview, le directeur général de Kia Motors Europe a confirmé l’intention de la marque d’investir dans le segment des petites voitures urbaines, citant l’AMI de Citroën comme exemple. Il souhaite développer un modèle économique qui offrirait la…

Voiture électrique : l’UE veut lever la TVA pour booster les ventes

Dans le cadre du plan de relance économique européen, une aide fiscale pourrait être accordée pour l’achat d’un véhicule propre, électrique ou hybride. Parmi les mécanismes évoqués, des exonérations de TVA pourraient notamment être accordées. Le ministre français de l’Économie,…

Ford invente une couverture solaire qui recharge les voitures électriques

Ford imagine et brevète une couverture solaire pour recharger ses véhicules électriques. Installée sur le toit, elle pourrait recouvrir entièrement le véhicule, et procéder au rechargement des batteries grâce à l’énergie solaire.  Décidément, Ford se montre des plus créatifs depuis…